Journée mondiale de la Presse: « Monsieur BMS: si vous voulez réussir il faut créer une « Eissaba »(une bande) pas une « Djamîa (association) … »

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Journée mondiale de la Presse
Journée mondiale de la Presse: « Monsieur BMS: si vous voulez réussir il faut créer une « Eissaba »(une bande) pas une « Djamîa (association) … »

(Reportage imaginaire)Tizi-ouzou, 3 mai 2015 - J’aurais dû fermer mon portable à la veille du 3 mai 2015 et fermer ma grande gueule. Peut-être détruire également mon clavier. Cela m’aurait évité ce reportage imaginaire et ses péripéties qui m’ont mené loin dans l’imaginaire que pouvait  supporter mon cerveau au risque de faire un AVC. Cela m’évitera également d’éventuels tracas à l’avenir. J’aurais dû accepter mon sort: rester dans le cadre de ma retraite dorée, enfin un peu dorée, disons très peu dorée ou pas du tout dorée et puisitou. Mais bon.
Tout a commencé lorsqu’un jeune journaliste m’a appelé à mon mobile (le 0772.13.88.88 que je garde confidentiel sauf pour mes amis).
- Allo! c’est bien monsieur BMS?
- What you say? (qu’est-ce que vous dîtes?) lui dis-je en anglais.
- Je suis bien avec M. Belkacemi Mohand Said? insiste-t-il.
- Himself … c’est lui même, ai-je fini par lâcher en français.

En réalité je lui ai répondu ainsi parce que je ne supporte plus d’être mélangé au BMS de la Météo et à BMS Electric bien que je leur porte tous les deux mon plus grand respect. Nous sommes cousins… Et entre cousins on se soutient. Et puis j’ai appris à la fin de ma carrière que le linge sale doit se laver en famille entre journalistes sauf pour le linge des autres sinon c’est la tribunal pour diffamation. Bigre!
Presse_LouisFunes dans Accueil- Cela fait longtemps que je voulais vous contacter Monsieur, dit-il.
- Ah ben! tu as là de la chance que j’aie survécu assez pour que tu le fasses, lui répondis-je avec une couche, une … une … une teinte ou un zeste d’humour (cochez la mention inutile).
- Que voulez-vous? lui dis-je.
- Voilà, je suis un jeune journaliste et je veux adhérer à votre projet d’association…
- Quel projet d’association? Je suis vieux et j’ai oublié même où j’ai mis le stylo bic que j’ai acheté à 10 DA le lundi 27 avril chez Si Ali, tout en face de la Maison de la teinture qui a ouvert ses portes dans les années 50 et qui a été à l’origine un kiosque à musique où venait El Hadj Mhamed Bouzengar s’inspirer avant que tout le quartier ne soit rénové vers 1969… Je m’égare là…
- Je veux adhérer à l’association des journalistes, correspondants locaux, blogueurs, forumistes… Leila et les autres que vous voulez créer…, m’a-t-il dit.
« Leila et les autres », ai-je cru entendre. C’est bon signe …. ça lui a échappé ou il a de l’humour ce jeune homme là!!!
- Mais c’est du passé ça… ça fait 4 ans … comme si c’était un siècle … que j’ai fait appel à la création de cette association et je n’ai eu que cinq candidats. Et toi c’est maintenant que tu te manifeste?
- C’est que M. Belkacemi, j’étais encore étudiant à cette époque là et …
- Mais mon fils, je me fais vieux et je n’ai pas les ressources nécessaires pour ce projet…
- Ne vous en  faîtes pas M. Belkacemi. Je suis avec vous et j’ai quelques copains que je pourrais appeler pour nous épauler.
- Ils sont journalistes?
- Non … mais on a besoin d’eux. Ils ont des épaules et c’est pour cela que je dis qu’ils vont nous épauler.. Admirez M. Belkacemi le choix de mes mots, ma sémantique…
- Mais le projet d’association nécessite du sérieux…
- De quel sérieux parlez-vous Monsieur Belkacemi… Il faut faire comme tout le monde et comme le proverbe arabe qui dit  »fais comme ton voisin ou change la porte de ta demeure » (Dir kima dar djarak oula bedel bab darek).
- Et comment faire donc?
- Vous êtes un peu vieux jeu M. Belkacemi. Mais vous pouvez servir encore longtemps. De nos jours pour réussir, il faut faire comme tout le monde et créer au départ une vraie Issaba (bande). C’est elle qui défendra bec et ongles le projet contre tout adversaire potentiel. Mais on a besoin de quelques gens sérieux pour la caution morale comme vous, un naïf, un vrai Niya. Pour réussir il faut faire comme au cinéma: trouver un bon, une brute et un truand. Il faut ensuite trouver quelques salopards  (saloupris, dira Dda Amar) prêts à tout et le tour est joué. Si on ajoute à ça une carotte avec un bâton pour la porter et indiquer la direction du vent, ce sera bon aussi…
- Mais c’est un projet de bande de malfaiteurs que tu me proposes-là…
- Je ne vous le fais pas dire. On va appeler l’association  »Issabatou Issalen » ou bien  »Issabatou Inaghmassen », me dit-il en toute honnêteté et clarté.
J’ai senti alors le sol se dérober sous mes pieds et je me suis réveillé le lendemain 4 mai à l’hôpital. Depuis, j’ai pris l’engagement de célébrer le 4 mai de chaque année pas le 3 mai par un nouveau reportage imaginaire… Mais sans trop pousser … bien que « Issabatou Issalen » ou bien « Issabatou Inaghmassen » sonne bien comme concept, s’il n’est déjà pris.(BMS)

  Belkacemi Mohand Said – BMS
- Mes sites - Kabylie News Bouzeguene News 
- Ma chaîne Web: Kabylie News Télévision
- Mon blog: Kabylie.unblog.fr
- Mon Mobile : 0772.13.88.88
Mon Email: kabylienews@yahoo.fr

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...