• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 21 juillet 2015

– Kabylie – Société -Ils refusent d’acheter la pomme de terre à cause de son prix jugé trop bas -(Reportage imaginaire de BMS) – 21 juillet 2015 -

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

001

002

Kabylie – Société

Ils refusent d’acheter la pomme de terre à cause de son prix jugé trop bas -(Reportage imaginaire de BMS) 

elvatataTiziouzou

Tizi-ouzou, 21 juillet 2015 - Le Rédacteur en chef n’lakhar nezmane (de l’ère décadente) m’a chargé l’autre jour de vérifier une information du côté de Oued Aissi, à 10
kilomètres de Tizi-ouzou. Mais parce qu’elle est trop louche j’ai préféré informer le journal Satirique El Manchar via facebook pour qu’ils vérifie de quoi ça retourne parce que son équipe de reporters sont plus âgés que moi et est en plus mieux équipée en appareils téléphoniques modernes.
Que dit l’information? Réponse: cette information dit que les automobilistes de passage à Oued Aissi refusaient tous d’acheter de la pomme de terre à seulement 20 DA le kilogramme parce qu’ils trouvent qu’elle n’est pas assez chère.
Le mécontentement a été si important qu’une délégation a été constituée pour voir le directeur du commerce de la Wilaya pour le voir intervenir et amener les vendeurs de la Pomme de terre à revoir leurs prix à la hausse.
Le Directeur du commerce était injoignable dans l’immédiat, mais une source proche de lui s’est dite scandalisée par cette baisse imprévue de la pomme de Terre.
Ce sont les grossistes qui sont derrière cette baisse des prix non autorisée. Ils ont surpris tout leur monde en inondant le marché au lieu de laisser pourrir le produit, comme ils avaient l’habitude de le faire.
Il faut reconnaître qu’ils auraient fait cela non par gaieté de coeur mais parce que les riverains de leurs chambres froides ont protesté contre les odeurs que dégagent leurs frigos et les quantités exposées au soleil. N’ayant pas trouvé où jeter ces pommes de terre, ils ont cru pouvoir les écouler à bon prix sur les routes.
Mais c’était compter sans les consommateurs habitués à la hausse du prix de la pomme de terre. Et puis c’est une question de respect du principe algérien et surtout kabyle dit  »Ennif oulakhssara ».
»La main de l’étranger » n’a pas été encore évoquée mais un militant du parti des travailleurs de Louisa Hanoune rôdait dans les parages à la recherche d’indices. Wait and see.(BMS)

 Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

004

005

006

007

 

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...