• Accueil
  • > Archives pour novembre 2017

– La dépouille mortelle du militant de Tamazight Said Boukhari exposée à la maison de la culture

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Accueil - Agenda - Politique - Culture - Société - Economie - Sports - Médias 

La dépouille mortelle du militant de Tamazight Said Boukhari exposée à la maison de la culture

TIZI-ouzou, 23 novembre 2017 - La dépouille mortelle du militant de Tamazight, des droits et des libertés, animateur au MCB (mouvement culturel berbère) Said Boukhari, décédé mercredi à l’hôpital de Tigzirt, a eté exposée jeudi en milieu de matinée à la maison de la culture Mouloud Mmameri de Tizi-ouzou.

    De nombreuses personnes se sont inclinées à sa mémoire devant sa dépouille et ont présenté leurs condoléances à sa famille. Moments émouvants et tristes à la vue des membres de sa famille dont ses enfants, très bouleversés qui renseigne sur l’amour et la fraternité qu’ils partageaient avec lui.

    Parmi ces personnes figuraient de nombreuses personnalités et des responsables du secteur culturel à leur tête la directrice de la culture de la Wilaya et celle de la maison de la culture Mouloud MAMMERI.

    De nombreux amis du défunt dont Ali Ait Djoudi, Mokrane Gacem ainsi que des hommes politiques comme le sénateur FFS Hocine Haroun et le député FLN Said Lakhdari étaient parmi ceux qui ont compatis avec la famille du défunt et se sont receuillis devant la dépouille mortelle du défunt qui sera enterrée vendredi après la prière du vendredi au village Bouarfa, dans la région de Maatkas.

A Dieu nous appartenons, à Lui nous retournons.

 - La dépouille mortelle du militant de Tamazight Said Boukhari exposée à la maison de la culture dans Accueil barremilieu_new2

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

barremilieu_new2 dans Accueil

Recueillement devant la dépouille de Said Boukhari

barremilieu_new2

Décès du militant de Tamazight Said Boukhari: son enterrement vendredi à Bouarfa (Maatkas)

Tizi-ouzou, 22 novembre 2017 - Le militant de Tamazight et des libertés Said Boukhari est décédé à l’hopital de Tigirt où il etait hospitalisé et son enterrement est annoncé pour vendredi au village de Bouarfa à Maatkas. L’annonce a  été faite mercredi par un de ses amis, l’universitaire Said Chemakh.

     »La veillée funèbre aura lieu le jeudi 23 novembre 2017 au village Bouarfa (Maâtkas) et l’enterrement aura lieu le vendredi 24″, a précisé Said Chemakh sur sa page facebook. Bien avant ce décès, nous avons appris d’un de ses amis, Ali Ait Djoudi, la détérioration il y a quelques jours de l’état de santé du défunt Said Boukhari à qui il a rendu visite.

    Rappellons qu’un gala de solidarité a été organisé le 16 septembre à la maison de la culture Mouloud Mammeri en hommage au militant de Tamazight Said Boukhari. De nombreux intervenants avaient souligné sa qualité d’homme et ensuite celle de militant pour Tamazight et les droits. Said Khelil, Mokrane Gacem, Ali Nait Djoudi, Mohand Si Abdellah, Atmani, Hacene Ahres, Taleb Tahar, Dahmani Belaid, Malika Domrane et bien d’autres figures politiques ou culturelles ont pris part à l’hommage et

barremilieu_new2

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

barremilieu_new2

Vidéo du site

 

barremilieu_new2

Modele dans Accueil 950_photo_cadeau

- Affaire du Journal El Fedjr: rien ne va plus entre la directrice et le ministre de la communication

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Accueil - Agenda - Politique - Culture - Société - Economie - Sports - Médias 

Affaire du Journal El Fedjr: rien ne va plus entre la directrice et le ministre de la communication

Tizi-ouzou, 22 novembre 2017 - Rien ne va plus entre le ministre de la communication, M. Djamal Kaouane et la directrice du journal El Fedjr, Mme Hedda Hazzam, qui a mis un terme à sa grève de la faim sur conseil de ses soutiens de la presse.

     Aux révélations de M. Kaouane sur le site internet de son département ministériel, de l’importante manne publicitaire que le journal El Fedjr a obtenu de l’ANEP soit  de 76 milliards de centimes en huit ans et quatre milliards de centimes, durant les sept derniers mois de 2017, ajoutée à une dette impayée de près de dix milliards de centimes auprès des imprimeries publiques, et des arriérés de loyer de 13 ans à la Maison de la presse Tahar-Djaout d’une valeur de 300 millions de centimes, la directrice du journal promet d’y répondre prochainement à son tour avec des « preuves ».

      Elle appelle le ministre  »par souci d’équité » à rendre public les chiffres concernant les autres journaux dont l’un a obtenu 112 milliards de centimes en une année, selon elle, ainsi qu’une manne publicitaire accordée à une chaîne de télévision, à travers laquelle il a fait sa déclaration (allusion vraisemblablement à Ennahar TV). Par ailleurs elle a conclu sa courte réponse en indiquant qu’elle se réservait le droit de recourrir à la justice.

- Affaire du Journal El Fedjr: rien ne va plus entre la directrice et le ministre de la communication dans Accueil barremilieu_new2

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

barremilieu_new2 dans Accueil

Vidéo du site

481_tamurtDegSalen

barremilieu_new2

Accueil - Agenda - Politique - Culture - Société - Economie - Sports - Médias

barremilieu_new2

Modele dans Accueil 950_photo_cadeau

- Taoues Chemoul et Arar Kamela (Haddoum) deux journalistes femmes candidates aux élections locales du 23 novembre à Tizi-ouzou

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Accueil - Agenda - Politique - Culture - Société - Economie - Sports - Médias 

Taoues Chemoul et Arar Kamela (Haddoum) deux journalistes femmes candidates aux élections locales du 23 novembre à Tizi-ouzou

Tizi-ouzou, 19 novembre 2017 - Au moins deux noms de journalistes sont sur les listes de candidatures aux élections locales du 23 novembre 2017 dans la Wilaya de Tizi-ouzou. Il s’agit de Taoues Chemoul et Arar Kamela épouse Hadoum, qui briguent toutes deux des sièges d’élues à l’APW de Tizi-ouzou.

   Si Taoues Chemoul, originaire de la région des Ouadhias, se présente sous les couleurs du FFS, en 17ème position, loin derrière la tête de liste Aouchiche Youcef alors qu’elle mérite mieux, Kamela Arar, originaire de Souamaa, vient en seconde position de la liste du MPA conduite par Chabouni Mohamed. Elle était la vedette du meeting d’Amara Benyounes à la maison de la culture Mouloud Mammeri.

   Taoues Chemoul a exercé à la Dépêche de Kabylie avant d’en démissionner alors que Kamela Haddoum continue à y exercer son métier. Elles sont connues pour l’important travail d’information qu’elles publiaient dans le journal fondé par Amara Benyounes. Mais leur exercice dans la presse ne leur a servi à rien visiblement auprès de leurs confrères. Personne n’en a parlé sauf … Tout Tizi-ouzou. Bonne chance mesdames.

- Taoues Chemoul et Arar Kamela (Haddoum) deux journalistes femmes candidates aux élections locales du 23 novembre à Tizi-ouzou dans Accueil barremilieu_new2

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

barremilieu_new2 dans Accueil

Vidéo du site

481_tamurtDegSalen

barremilieu_new2

Modele dans Accueil 950_photo_cadeau

123456...9

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...