• Accueil
  • > Archives pour novembre 2017

- Le défunt Cheikh Al Hassan a choisi bien avant son décès d’être enterré dans la simplicité et l’authenticité

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Accueil - Agenda - Politique - Culture - Société - Economie - Sports - Médias 

Le défunt Cheikh Al Hassan a choisi bien avant son décès d’être enterré dans la simplicité et l’authenticité

- Le défunt Cheikh Al Hassan a choisi bien avant son décès d'être enterré dans la simplicité et l'authenticité dans Accueil 580_dcCheikhAlHassan002

Tizi-ouzou, 3 novembre 2017 - Le défunt Cheikh Al Hassan Ayadjar avait choisi bien avant son décès la simplicité et l’authenticité en faisant le vœu de voir son corps ramené de sa luxueuse demeure de Bentalha, à Alger, à celle où il était né, 86 ans auparavant, au village Ait Sidi Hand Ouali, dit Ait Mizare, de la commune de Bouzeguene, Wilaya de Tizi-ouzou.

   Et Dieu merci tout s’est bien déroulé lors de l’enterrement malgré la forte affluence de gens pour se recueillir devant sa dépouille et bien qu’on ait remarqué l’absence d’un service d’ordre dans le village. Il était en tous cas invisible avec les tenues qu’on lui connaissait lors de précédents enterrements.

   Tout s’est bien déroulé également, grâce à Dieu, bien que sa famille et ses proches aient été mis sous pression par une entreprise venue, à peine une heure après son enterrement, pour entamer une opération de bitumage de la route du village, il est vrai, dans un état de dégradation avancé depuis le passage du gaz naturel, soit au moins une année auparavant.

   Tout le monde a été prié de déplacer leus véhicules vers une route en contrebas du village sous risque de se voir bloquer par des travaux malvenus le jour d’un enterrement.

   Ceci est intervenu alors que sa famille et ses proches sont venus en majorité d’Alger, de Tizi-ouzou et d’ailleurs et devaient rentrer le jour même chez eux. Il s’agit d’un couac inadmissible et impardonnable à ceux qui auraient dû avertir l’entreprise. L’enterrement a été annoncé suffisamment à l’avance. Mais Al Hamdou Allah, Dieu Veille sur les croyants (Rebi Yetsharav felmoumnine). Adirhem Rebbi Cheikh Al Hassan.

barremilieu_new2 dans Accueil

Grande tristesse à l’enterrement de Cheikh Al Hassan au village Ath Sidi Hand Ouali (Bouzeguene)

580_cheikhEnterrement

Tizi-ouzou, 31 octobre 2017 - Une grande tristesse a enveloppé lundi le village Ath Sidi Hand Ouali (dit également Ait Mizare), de la commune de Bouzeguene, à l’occasion de l’enterrement de Cheikh Al Hassan Allili décédé dans la nuit de samedi à dimanche à Alger.

  Et pour cause, Cheikh Al Hassan n’est pas n’importe qui. Il s’agit d’une personnalité qui a voué sa vie à l’enseignement, à la religion et à l’histoire, mais également aux autres, les gens humbles sans oublier son village pour lequel il 300_cheikhenterrements’est sacrifié des dizaines d’années pour aider à son développement en venant d’Alger où il habitait. Comme le soulignera Maître Belkacemi Nourredine, son neveu et beau fils dans osn oraison funèbre, les gens se souviendront longtemps du défunt pour ses multiples actions utiles à la société.  »Il était une bibliothèque où venait tout le monde obtenir le conseil et ou l’information dont il avait besoin », a-t-il dit. Hadj Mohand Ouidir, également neveu du défunt a salué la mémoire de celui qui a voué sa vie pour éclairer la société.

   Des centaines de personnes se sont rendus au village Ath Sidi Hand Ouali, dans un mouvement ininterrompu pendant toute la matinée de lundi, certaines venant de lointaines régions du pays, pour se recueillir devant sa dépouille mortelle, qui a été inhumée en milieu de journée aux côtés de son père, le savant religieux Cheikh Said Ayadjar (décédé en 1951).

  Par ailleurs, des jeunes du village, qui se sont distingués par leur mobilisation humblement et dans l’anonymat, pour que l’enterrement se déroule dans de bonnes conditions pour la famille du défunt, sont à saluer et à remercier.

  Cheikh Al Hassan a été enterré suivant ses voeux; tous exaucés, grâce à Dieu, ceux d’être ramené d’Alger à son ancienne maison où il était né, que Hadj Idir Saibi, ancien directeur des affaires religieuses, soit celui qui effectue Salat al djanaza et qu’il soit enterré à côté de son père. Nous prions Dieu d’accueillir le défunt en son Vaste Paradis. A Dieu nous appartenons, à Lui nous retournons.

barremilieu_new2

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

barremilieu_new2

Vidéo événement

Oraison funèbre par Hadj Nourredine

 

barremilieu_new2

Intervention de Hadj Mohand Ouidir Saib

barremilieu_new2

Témoignages divers

barremilieu_new2

  Des vidéos de l’événement comprenant des témoignages

sur le défunt Cheikh Al Hassan vous seront diffusées .

barremilieu_new2

Précédente info

Décès de Cheikh Al Hassan: une grande perte pour le secteur des affaires religieuses, Baraki et Bouzeguene

barremilieu_new2

- Décès de Cheikh Al Hassan: une grande perte pour le secteur des affaires religieuses, Baraki et Bouzeguene

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Accueil - Agenda - Politique - Culture - Société - Economie - Sports - Médias 

Décès de Cheikh Al Hassan: une grande perte pour le secteur des affaires religieuses, Baraki et Bouzeguene

- Décès de Cheikh Al Hassan: une grande perte pour le secteur des affaires religieuses, Baraki et Bouzeguene dans Accueil 300_CheikhHassan002Tizi-ouzou, 28 octobre 2017 - Nous venons d’apprendre avec une très grande tristesse le décès de Cheikh Al Hassan Allili du village Ath Sidi Hand Ouali (dit également Ait Mizare), de la commune de Bouzeguene, Wilaya de Tizi-ouzou. Il est décédé chez lui à Bentalha (Wilaya d’Alger). Il est le fils du savant religieux Cheikh Said Ayadjar (al yadjri).

   Cheikh Al Hassan est lui même connu pour son implication dans la réforme de la société et dans le réglement des conflits. Enseignant puis directeur d’école à Baraki, il a pris sa retraite il y a plusieurs années pour continuer à servir le secteur des affaires religieuses en faisant notamment une exposition itinérante sur les grandes figures de l’Islam en Kabylie.

   Moudjahid, il était le confident; ami et conseiller de l’un des premiers moudjahidine et martyrs de la région de Bouzeguene, Ramdane Ath Ferhat (Ferrat). Un hommage lui a été rendu il y a quelques années à la maison de la culture Mouloud Mammeri.

   Il a publié deux ouvrages, le premier sur la mémoire du combat dans la région de Bouzeguene et un autre sur le parcours de son père, Cheikh Said Ayadjar avec la contribution de son frère, Si Abderahmane, décédé il y a près de deux ans. Il avait de nombreux autres projets de livres et publications.

   Diminué par la maladie, il manquait depuis des années dans le paysage cuturel et religieux dans la Wilaya de Tizi-ouzou où il se distinguait auparavant par sa collaboration avec le secteur des affaires religieuses.

   Il laisse derrière lui une veuve mais également des garçons et des filles qui ont tous et toutes réussi. L’un de ses fils est Dr Allili Si Said, spécialiste ORL, réputé pour sa compétence dans toute l’Algérie.

  Adirhem Rebbi Chiekh Al Hassa et donne du courage à sa famille. A Dieu nous appartenons, à lui nous retournons.

barremilieu_new2 dans Accueil

NB - L’enterrement de la dépouille mortelle du défunt devrait intervenir lundi au cimetière de son village à Ath Sidi Hand ouali, a-t-on appris de sa famille

barremilieu_new2

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

barremilieu_new2

Reportage en hommage à Cheikh Al Hassan (Juillet 2016)

Un autre reportage datant de décembre 2014

barremilieu_new2

- Le site fasciste Tamurt info se déchaîne conte le Grand chanteur Idir

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Accueil - Agenda - Politique - Culture - Société - Economie - Sports - Médias 

Le site fasciste Tamurt info se déchaîne  conte le Grand - Le site fasciste Tamurt info se déchaîne  conte le Grand chanteur Idir dans Accueil 200_idirchanteur Idir

Tizi-ouzou, 27 octobre 2017 - C’est un déchaînement fasciste sans précédent auquel se livre le site extrémiste tamurt.info de Lyazid Abid contre le Grand chanteur Idir coupable à leur yeux de revenir dans son pays faire une grande tournée et qui s’y prépare en faisant sa promotion dans une atmosphère d’hommage d’un endroit à un autre.

    Idir qui fait comme un sacrifice en venant chanter dans son pays malgré peut-être sa condition physique qui n’est plus celle de la fin des années 70, est ainsi vilipendé par la plume fasciste de Tahar Khelaf, un pseudonyme comme tant d’autres derrière lesquels se cachent des kabyles qui n’ont plus de kabyle que le nom pour s’attaquer à tous ceux qui ne partagent pas leurs idées.

    Le public algérien et particulièrement kabyle se doivent d’honorer Idir en allant en masse à ses concerts comme le font tous les peuples à leur grands artistes et ne pas écouter les médisants du site tamurt, spécialisé dans la désinformation, la culture de l’intolérance et de l’invective.

barremilieu_new2 dans Accueil

Tournée dans cinq à six grandes villes algériennes pour le chanteur Idir en 2018

Tizi-ouzou, 21 octobre 2017 - Le chanteur Idir devrait faire une grande tournée en Algérie en 2018. Selon la Dépêche de Kabylie, qui a détaillé une information donnée par l’APS citant l’ONDA, Idir se produira en premier le 12 janvier 2018, premier jour de l’an berbère 2967, à la coupole d’Alger. 

    Il sera ensuite à l’affiche à Tizi-Ouzou (stade du 1er novembre ou Oukil Ramdane), Béjaïa (stade Benalouache), Constantine (la nouvelle salle du Zénith), Batna, Oran (grande salle du Méridien) et « très probablement aussi un dernier rendez-vous à Tamanrasset vers la fin de l’année 2018″, selon Belaïd Djermane, son producteur des éditions Izem, cité par la Dépêche de Kabylie qui confirme un accord conclu avec l’ONDA en partenariat avec les éditions Izem pour une tournée en Algérie.

   «Il a décidé de verser toutes les recettes aux associations caritatives et autres dispensaires et hopitaux du pays dans le besoin. Je peux vous avancer d’ores et déjà que pour le concert de Tizi-Ouzou, il est tout à fait normal qu’il songe à faire profiter des rentrées sa région natale, Ath Yenni, ainsi que Larbaâ Nath Irathen », a précisé M. Djermane, selon la Dépêche de Kabylie.

barremilieu_new2

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

barremilieu_new2

Vidéo du site

481_tamurtDegSalen

barremilieu_new2

1...56789

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...