• Accueil
  • > Recherche : journal alkhabar

– Presse algérienne : El Khabar fait état de l’importation de milliers de climatiseurs contrefaits et très dangereux sans en donner … la marque à ses lecteurs

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

 - Presse algérienne : El Khabar fait état de l'importation de milliers de climatiseurs contrefaits et très dangereux sans en donner ... la marque à ses lecteurs dans Accueil gif740bouzeguene

Accueil Politique Soci?t? Culture Villages Carnet Pens?e D?c?s Avis Vid?os
daily740_80 dans Accueil
barrekab3
Algérie – santé – presse
alkhabar27mai2012climatiseursEl Khabar fait état de l’importation de milliers de climatiseurs contrefaits et très dangereux sans en donner … la marque à ses lecteurs

Tizi-ouzou, 27 mai 2012 - Du drôle de journalisme. Le journal algérien en langue arabe El Khabar a fait état dans son édition de samedi d’une affaire d’importation et de commercialisation de 5.000 climatiseurs contrefaits et dangereux pour les consommateurs parce qu’ils comprennent un gaz inflammable mais ne souffle  mot sur la marque de ces équipement domestiques que ses lecteurs ne cessaient de réclamer sur la forum accompagnant la page de l’article diffusé sur le site du journal.
    18 conteneurs comprenant ces climatiseurs ont été toutefois bloqués après l’ouverture d’une enquête par le tribunal de Rouiba (est d’Alger) portant sur l’importation de 10.000 climatiseurs contrefaits, selon le journal, qui indique que la marque d’origine a porté plainte et que les services de douanes se sont constitués partie civile.
    Seulement le journal n’a pas dévoilé la marque de ces climatiseurs rendant l’article publié dénué de tout intérêt sur le plan journalistique et aiguisant la curiosité des lecteurs dont certains sont très alarmés par cette situation. Ceci illustre également une forme d’autocensure, le journal et ou le journaliste craignant visiblement les foudres de l’importateur.
    A la décharge du journal, aucune disposition de la récente loi de l’information ne protège le journaliste dans sa quête de prévenir le public d’un danger qui le menacerait. Bien au contraire, la loi préparée par l’équipe du ministre de la communication, Nacer Mehal, et adoptée par l’APN, a fragilisé davantage le journaliste, estiment les observateurs, jusqu’à le rendre très prudent pour ne pas avoir à subir des poursuites judiciaires tous azimuts. La langue de bois a de beaux jours devant elle grâce à cette loi.(BMS)

Belkacemi Mohand Said - 0772.13.88.88 - kabylienews@yahoo.fr

ALKHABRAALKHABAR740

 

bas_bouzeguene3
daily740_80bis

bas_bouzeguene

BMS sites: - Bouzeguene News - Kabylie Newssur Unblog.fr  - Kabylie News

Kabylie (Algérie) Agence Free Presse de BMS – mai 2012

Classé dans : — Mohand Said Belkacemi @
Kabylie (Algérie) Agence Free Presse de BMS – Avril 2012  gif740bouzeguene

Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.Presse.algérienne - Kabylie News.-  Bouzeguene News

youtube3 dans youtube1
-
Bouzeguene – évocation – Il y a sept ans nous quittait l’ancien élu et maire de Bouzeguene El Hadi Sadji (Évocation) - 30 mai 2012 - Il y a sept ans , le 31 mai 2005, décédait après une longue maladie El Hadi Sadji, connu comme élu, puis vice-président et enfin président de l’assemblée populaire communale (APC) de Bouzeguene mais aussi comme retraité de la famille de l’éducationKabylie (Algérie) Agence Free Presse de BMS – mai 2012 elhadii230sanstexte où il a passé 37 ans de sa vie au service de l’enseignement à travers plusieurs écoles de la Wilaya de Tizi-ouzou.
    Le regretté Sadji El Hadi, né le 5 avril 1940, est entré dans l’enseignement le 18 février 1962 à l’école de Tifrit Ath El Hadj dans la région d’Azzefoune avant de rejoindre le 1er octobre 1963 celle de Houra qu’il quittera une année scolaire plus tard pour se rendre à l’école d’Ath Said de la même commune de Bouzeguene le 25 septembre 1964. Il y restera jusqu’au 18 septembre 1973 pour rejoindre alors l’école d’Ibakarene dont il deviendra le directeur le 1er janvier 1990 et qu’il ne quittera qu’à sa retraite le 31 mars 2000.
    Le défunt Sadji El Hadi a mené parallèlement à compter de décembre 1984 une carrière politique en se faisant élire comme membre du FLN dans l’assemblée populaire communale de Bouzeguene avant d’en devenir le 2ème vice-président de l’assemblée dirigée alors par le défunt Sadou Ramdane. Il assurera l’intérim de la présidence de l’APC du 29 décembre 1986 jusqu’au 18 janvier 1987. Il sera installé comme maire après un vote interne au terme de cette courte période et à la suite du décès du maire.
    Il a laissé sept enfants qui ont réussi chacun dans son domaine dont une fille, Soraya; mariée et employée à la BDL à Alger. Il est le père de l’actuel maire de Bouzeguene, Sadji Mourad. Ses autres enfants sont Djillali, ingénieur de son à la télévision algérienne, Azem, ingénieur en informatique à Paris, Khaled, ingénieur à la BDL Tizi-ouzou, Yousri, ingénieur à Paris et Menad, titulaire d’un management en commerce et qui s’occupe du commerce familial à Bouzeguene.
    A l’occasion de cette évocation, sa famille demande à tous ceux qui l’ont connu et apprécié d’avoir une pieuse pensée à sa mémoire. A Dieu nous appartenons, à Lui nous retournons.(BMS – Lire)

Bouzeguene – administrationLa délivrance de l’acte de naissance 12S suspendue pour les administrés nés présumés dans l’attente de jugements individuels de la justice30 mai 2012 - Ils sont 1445 cas nés  »présumés » dans la Daïra de log230jugementscillectifssansBouzeguene. Alors qu’ils pouvaient auparavant obtenir comme tout le monde  la copie de l’acte de naissance 12S nécessaire pour la délivrance du passeport, ce n’est plus le cas depuis quelques temps. 
    L’administration exige désormais que les jugements collectifs ayant concernés ces naissances  »présumés », enregistrés ainsi pour une raison ou autre, ne soient plus acceptés. Désormais ils doivent obtenir des jugements individuels, a indiqué une source de l’administration communale de Bouzeguene. 
    Le registre concernant tous ces administrés enregistrés comme  »naissances collectives » (almawalid aldjamaia) a été préparé et envoyé au début du mois au tribunal d’Azazga pour être contrôlé et paraphé. Depuis c’est l’attente alors que des administrés concernés réclament leur 12S qui pour aller à l’étranger (c’est bientôt les vacances », qui pour aller à la Omra (Ramadan)… », a expliqué la même source.(BMS)

TiziOuzou-quiproquo : Kouba ou Tizi , même pâtissier .. même attitude …. – 28 mai 2012 – Je viens de rentrer d’une petite tournée à travers les pâtisseries du centre ville de Tizi-ouzou à la recherche du bon croissant , du croissant croustillant ou dupainChoco28mai pain-choco que je n’ai pas trouvé . Mais j’ai trouvé un  » monsieur  » qui ressemble dans son attitude à un personnage identique que j’ai rencontré il y a plusieurs années au centre de Kouba, à Alger.

     Le monsieur de Tizi-ouzou comme celui de Kouba était devant sa caisse et à côté de ses croissants et pains-choco lorsque je m’informais gentiment et avec humour si ses produits ne sont pas trop secs. Il était 17:30, vous comprenez! Que nenni, m’affirme -t-il.
    Je lui demande l’autorisation d’en palper un. Il m’en remet un , notez-le bien, avec ses mains toutes nues. Je lui dis alors qu’il a mal choisi et que je voudrais deux de ses pains-choco mais là dans ce bac que jeBelkacemi Mohand Said - Journaliste, auteur lui désignais. Il allait m’en remettre mais un seul en me disant que puisque j’ai touché le premier je dois le prendre. J’allais accepter sa sentence avant que l’image de ce pâtissier de Kouba ne me revienne à l’esprit et pour lui répliquer de la même manière.
     »Mais monsieur, vous même vous avez touché le pain-choco avec vos mains ». En principe, il est le premier à l’avoir touché et donc c’est à lui de le prendre.    Savez-vous ce qu’il m’a dit? Il m’a dit la même chose que celui de Kouba, c’est-à-dire que c’est différent et que lui pouvait toucher le pain choco avec sa main toute nue et pas le client. Et pourquoi donc , vous avez la prétention de considérer vos mains plus propres que les miennes ou quoi? Que faîtes vous des pincettes avec lesquelles vous devez servir les gens? J’eus la même réponse que celui de Kouba. Là il me rembourse en prenant les airs de quelqu’un effarouché au lieu de reconnaître son erreur et de donner l’exemple en matière d’hygiène.
    Je n’ai pas de conclusion à vous faire sur cet incident sauf à vous rapporter le fait qu’un autre pâtissier que j’ai interrogé sur cette attitude m’a indiqué que ce  » monsieur » n’est pas du métier et que c’est un intrus sinon il m’aurait servi avec des pincettes et que dans ce cas là si j’ai touché au produit je dois le prendre. Un intru. Oui . Un intrus. Et combien sont-ils dans notre pays? Ils sont incalculables. Ils sont dans tous les domaines y compris en politique, en journalisme et autres…Et c’est ce qui rend notre quotidien si stressant. Vous ne trouvez-pas? (BMS).

Tiziouzou – marche – Les rappelés du service national marchent à nouveau à Tizi-ouzou – 28 mai 2012 - Les rappelés du service national lors de la période sécuritaire difficile des années 1995 – 1999 ont marché à nouveau lundi à Tizi-ouzou pour revendiquer leurs droits, qu’ils ont eu à exprimer à mai2012_28_marche375plusieurs reprises par des actions pareilles.
    Ils étaient des dizaines à prendre part à cette marche qui est passée par le centre ville de Tizi-ouzou, déployant l’emblème national sur des dizaines de mètres et une banderole clamant que  »Les repentis (qu’ils ont combattu, NDLR) sont mieux que nous ». Ils scandaient élogmechache230galement des slogans rappelant leur sacrifice lorsqu’ils avaient répondu présents à l’appel de la République face au terrorisme en rejopignant les rangs de l’armée nationale populaire (ANP).
    La marche s’est déroulée sans encombre au centre ville avec une présence policière très discrète et un public à l’écoute des jeunes manifestants.(BMS – Lire et commenter)

Bouzeguene – Police – Ouverture des concours d’accès externes au grade de lieutenant et d’agents de police - 28 mai 2012 – La sûreté de daïra de Bouzeguene a diffusé un avis de sa direction générale (DGSN) portant sur l’ouverture des concours log230policed’accès externes au grade de lieutenant et d’agents de police à compter respectivement du 20 mai et 27 mai.
     »Il est porté à la connaissance des citoyens et citoyennes , l’ouverture des concours externes d’accès au grade de lieutenant de Police masculin et féminin, et ce, à compter du 20.05.2012 et à la réouverture des concours externes d’accès au grade d’Agent de Police, Masculin et Féminin, et ce , à compter du 27.05.2012 », indiqué cet avis rendu public.
     »En ce qui concerne le dossier à fournir, ainsi que les conditions de participation et pour tous renseignements nécessaires, veuillez vous rapprocher de la sûreté de daïra (commissariat de Bouzeguene – Bureau de recrutement », précise la même source.
revue375mai2012     Les dossiers de candidatures seront déposés au bureau cité en haut et ce avant le 02.07.2012 pour le grade de lieutenant de police et pour le 09.07.2012 pour le grade d’Agent de police », conclut l’avis.(BMS – Lire et commenter)

Bouzeguene – culture – Décès de la scénariste Akli Nadia à l’âge de 47 ans – La scénariste Akli Nadia , née KHELIFI , nous a quittés jeudi 24 mai à l’âge de 47 ans. Décédée à l’hôpital d’Azazga , après une longue maladie, l’épouse de nadiaAkli_scenariste2Mr Akli Hocine de Bouzeguene – Village (Ath Ouizguane) a été enterrée samedi 26 mai au cimetière du village en présence d’une foule nombreuse.
     La défunte a écrit près d’une dizaine de scénarios que sont  »La Rose et les loups (1995) »,  »La fouille du passé (1987) »,  »La sixième fille (1988),  »Fugitif (1985) »,  »Chemin épineux (1988à »,  »Orphelin aveugle (1985) » et  »L’image (1999) ».
     Avec son décès , la série noire continue pour la région de Bouzeguene qui aura ainsi perdu trois de ses figures culturelles en un peu plus d’un mois avec le décès le 19 avril de Mehenni Amroun, suivi de celui de Ahmia Omar, il y a quelques jours. A Dieu nous apparentons, à Lui nous retournons.(BMS – Lire)

Algérie – santé – presse – El Khabar fait état de l’importation de milliers de climatiseurs contrefaits et très dangereux sans en donner … la marque à ses lecteurs – 27 mai 2012 – Du drôle de journalisme. Le journal algérien en langue arabe El Khabar a fait état dans son édition de samedi d’une affaire d’importation et de commercialisation de 5.000 climatiseurs contrefaits et dangereux pour les consommateurs parce qu’ils comprennentalkhabar27mai2012climatiseurs un gaz inflammable mais ne souffle  mot sur la marque de ces équipement domestiques que ses lecteurs ne cessaient de réclamer sur la forum accompagnant la page de l’article diffusé sur le site du journal.
    18 conteneurs comprenant ces climatiseurs ont été toutefois bloqués après l’ouverture d’une enquête par le tribunal de Rouiba (est d’Alger) portant sur l’importation de 10.000 climatiseurs contrefaits, selon le journal, qui indique que la marque d’origine a porté plainte et que les services de douanes se sont constitués partie civile.
    Seulement le journal n’a pas dévoilé la marque de ces climatiseurs rendant l’article publié dénué de tout intérêt sur le plan journalistique et aiguisant la curiosité des lecteurs dont certains sont très alarmés par cette situation. Ceci illustre également une forme d’autocensure, le journal et ou le journaliste craignant visiblement les foudres de l’importateur.
    A la décharge du journal, aucune disposition de la récente loi de l’information ne protège le journaliste dans sa quête de prévenir le public d’un danger qui le menacerait. Bien au contraire, la loi préparée par l’équipe du ministre de la communication, Nacer Mehal, et adoptée par l’APN, a fragilisé davantage le journaliste, estiment les observateurs, jusqu’à le rendre très prudent pour ne pas avoir à subir des poursuites judiciaires tous azimuts. La langue de bois a de beaux jours devant elle grâce à cette loi.(BMS – Lire et commenter)

Algérie – politique – APN – Mohamed-Larbi Ould Khelifa porté à la tête de la nouvelle chambre basse du parlement algérien (APN) – 27 mai 2012 – Mohamed-Larbi Ould Khelifa , connu pour son rôle dans la promotion de la langue arabe,  dont il préside toujours le Conseil supérieur, a été porté samedi par les nouveaux députés du FLN et du RND à la tête de l’OuldKhelifa27mai2012Assemblée populaire nationale (APN), la chambre basse du parlement algérien.
decharge375b    M. Ould Khelifa est âgé de 74 ans. Il succède à Abdelaziz Ziari du même parti que lui, le Front de Libération nationale. Il a été porté à la tête de l’assemblée au cours d’une séance à main levée, boudée par les députés très minoritaires du Parti des travailleurs (PT) et ceux du Front des forces socialistes (FFS), pour des raisons différentes l’un de l’autre.
    La biographie officielle de M. Ould Khelifa, relayée par les médias publics, le présente comme un éminent universitaire qui a occupé plusieurs fonctions au sein de l’Etat, dont celle de secrétaire d’Etat chargé de la Culture et des Arts populaire et de secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement secondaire et technique dans les années 80.  »Il plaide pour le renforcement de l’usage de la langue arabe et l’utilisation de la langue française pour servir les intérêts nationaux et les défendre », a rapporté la presse publique
    L’élection du 10 mai dernier a conforté le retour de l’ancien parti unique, le FLN, à la tête de l’APN avec plus de 200 sièges qui s’allie comme toujours avec le Rassemblement national démocratique (RND, plus de 70 sièges). Le scrutin a été marqué par une abstention de près de 57 pour cent de l’électorat algérien. Certaines parties doutent de la sincérité de ce taux et le jugent davantage plus bas.(BMS – Lire et commenter)

Algérie – Kabylie – Issad Rebrab de Cevital opposé à l’autonomie de la Kabylie que Ben Bella aurait conseillé, selon lui, à Bouteflika  »d’accorder » – 27 mai 2012 – Le propriétaire du groupe agro-alimentaire florissant Cevital, Issad Rebrab, est opposé à l’autonomie de la Kabylie que l’ancien président algérien, rebrab27mai2012Ahmed Ben Bella, décédé récemment, aurait conseillé, selon lui, à Bouteflika  »d’accorder à cette région particulière d’Algérie  ».
    L’ancien président algérien  »avec lequel je me suis entretenu, m’a avoué avoir conseillé l’actuel Président, Abdelaziz Bouteflika, de céder l’autonomie à la Kabylie », a déclaré M. Rebrab avant de noter que les « les kabyles ne vont pouvoir rien faire des pierres du Djurdjura », selon la Dépêche de Kabylie qui a accordé un large écho à sa sortie médiatique samedi à Tizi-ouzou dans le cadre de la promotion du livre de Taïeb Hafsi, consacré à son parcours professionnel « Voir grand, commencer petit et aller vite ».
    Pour Rebrab le régionalisme est nuisible à la Kabylie.  »Ce n’est sans doute pas à nous d’encourager le régionalisme », a dit le propriétaire du groupe Cevital dont la sortie intervient quelques jours seulement après une visite controversée en Israël du leader (contesté) des autonomistes Kabyles, Ferhat Mehenni. Une visite qui n’a pas fini de faire des vagues y compris dans les milieux autonomistes dont la plupart des fondateurs du mouvement (MAK) ont pris leurs distances avec l’ancien chanteur et ancien membre du RCD.(BMS – Lire et commenter)

Bouzeguene – électricité -Vers des coupures d’électricité à répétition en raison de travaux de réparation des dégâts dus aux intempéries – 24 mai 2012 -Les habitants de la région de Bouzeguene devraient prendre leur mal en patience et s’attendre à des coupures d’électricité à répétition dans les prochains jours en raison du lancement de travaux mai2012_24_sonelgaz375de réparation et ou de remplacement de poteaux électriques endommagés lors des intempéries de février.
    C’est ce que l’on a appris d’un responsable de Sonelgaz joint par téléphone (021.34.06.37) que nous avons interrogé à la suite d’une coupure d’électricité mercredi dans la zone est de Bouzeguene pour des travaux qui étaient menés par un sous traitant à Tagunssa, au sud du village Ihitoussene.
  
   Il s’agit de travaux liés aux réparations des dégâts enregistrés lors des intempéries (chutes de neige de février dernier) », a-t-il dit en précisant que la coupure a été annoncée à Bouzeguene centre lorsqu’on lui a fait observer qu’elle n’a pas été dans les villages.  »C’est l’agence d’Azazga qui s’occuype de cette question », a-t-il ajouté.
 
    Notons que notre site est prêt à annoncer gracieusement toute coupure prévue par Sonelgaz à charge pour les responsables concernées de l’agence de Bouzeguene de nous le signaler et de nous prévenir à l’avance.(BMS)

aliideflawenTamazgha4France – Tamazight – Ali Ideflawen en vedette au 7ème festival  Tamazgha à Marseille – 24 mai 2012 – Le chanteur kabyle Ali Ideflawen sera en vedette de la 7ème édition du festival de Tamazgha  »Musiques berbères et populaires d’Afrique du nord » à Marseille dont le coup d’envoi est attendu le 2 juin.
    Ali Ideflawen sera avec Hacene Laiche en vedette de ce festival, organisé par l’association Sud Culture et qui se tiendra au centre culturel Mirabeau et au Théâtre de la Sucrière  les 2, 9 et 23 juin prochains.(BMS)

Algérie – presse – Le Syndicat national des journalistes lance une campagne d’adhésion et de réadhésion – 24 mai 2012 – Le Syndicat national des journalistes (SNJ) lance une campagne d’adhésion et de réadhésion pour l’année 2012 en excluant de ses rangs les patrons de presse et les  »confrères détenant des parts dans les entreprises médiatiques », indique un communiqué du syndicat qui n’a pas renouvelé ses instances depuis sa création.
     »L’adhésion est ouverte à l’ensemble des journalistes, photographes, cameramen, producteurs, réalisateurs ainsi qu’à l’ensemble des confrères correspondants ou travaillant en freelance, tous médias et tous secteurs confondus et ce, à la seule exclusion des éditeurs de presse ou de confrères détenant des parts dans les entreprises médiatiques », précise le communiqué du SNJ dont la campagne devrait être liée ou tombe à point nommé dans la perspective de l’installation d’une institution de régulation de la presse annoncée par le ministre de la communication.
     »Les confrères intéressés sont priés de fournir deux photos d’identité, six cent (600) dinars de frais de cotisation en plus d’un formulaire à remplir, qui est disponible au niveau du siège du SNJ, sis à la maison de la presse Tahar Djaout, à Alger », ajoute le texte du SNJ dirigée par Kamel Amarni, un journaliste du Le Soir d’Algérie réputé pour ses articles politiques liés à la présidence de la république.  »Pour plus d’information, appelez le 0554 83 91 33 », conclut le communiqué.(BMS)

Bouzeguene  – sports – Un centre sportif de proximité très éloigné de ses utilisateurs – 24 mai 2012 – Bouzeguene a bénéficié ces dernières années d’un centre sportif de proximité comprenant une petite salle couverte, des terrains de Handball et de basket ball, des sanitaires et un terrain de football.
Implanté au lieu dit Tizgui de la zone Imoughlawem il s’est avéré très éloigné de ses utilisateurs, les sportifs en tous genres. Le village le plus proche, Ath Ikhlef , est situé à 2 ou trois kilomètres. Il s’agit d’un vrai casse tête quant à son utilisation.
Le centre a coûté beaucoup d’argent . Il a été réalisé par la direction de la jeunesse et des sports. Toutefois, l’endroit où il a été réalisé est appelé dans un avenir peut être pas trop lointain à être valorisé. Cela se fera par l’implantation de nouvelles infrastructure, l’éventualité de la création d’un nouveau centre de vie par l’initiation d’un lotissement et le renforcement de la route qui y mène.(BMS – Voir vidéo)

Bouzeguene – Gaz Naturel – Un responsable de la Sonelgaz cite en exemple Bouzeguene pour l’absence d’oppositions dans le projet de gaz naturel - 23 mai 2012 - Bouzeguene est la seule commune où aucune opposition n’a été relevée jusqu’ici dans le passage du gaz naturel à travers leslog230interviewhaitem terrains des particuliers, affirme M. Younsi Nassim, chef du service district transport gaz delog230younsiSans Tizi-ouzou relevant de la filiale gestionnaire réseau transport gaz de la Sonelgaz.
    « Il y a bien eu quelques mécontents en matière d’indemnisations mais jamais d’oppositions. Bien plus le village Ibouyisfene a offert le terrain du poste de détente sans passer par la procédure d’expropriation », ajoute M. Younsi pour qui l’exemplarité de Bouzeguene relève de la maturité des gens d’Ath Yedjar et de leur civisme.
    M. Younsi a rapporté des exemples d’oppositions ailleurs dans la Wilaya de Tizi-ouzou frisant la déraison avec parfois l’usage de la force publique. Ce qui retarde le projet de pénétration de gaz naturel dans ces zones de la Wilaya de Tizi-ouzou, selon lui. Il a cité le cas d’une zone où une opposition a amené à un contournement coûteux qui a provoqué en plus un énorme retard dans la réalisation du projet.
    M. Younsi, rencontré à Bouzeguene Centre, était en mission de supervision de la 3ème phase d’alimentation en gaz naturel des villages d’Ath Yedjar mais aussi de la commune d’Ath Zikki.(BMS – Lire)

Journalisme – conférence – Lahouari ADDI à l’ENSJSI le 27 mai 2012 pour présenter son dernier livre – 21 mai 2012 – Lahouari ADDI, Professeur à l’Institut d’études politiques de Lyon, animera le 27 mai à l’Ecole nationale supérieure de Journalisme et de Sciences de l’Information (ENSJSI) de Ben Aknoun log230amizourune conférence sur son dernier livre « Algérie : Chroniques d’une expérience postcoloniale de modernisation». La conférence se tiendra à l’Auditorium du RDC de l’ENSJSI à 13 h 30, précise un courriel de M. Belkacem ahcène-djaballah. (BMS)


Algérie – Kabylie -  Israël - Ferhat Mehenni et l’écrivain Boualem Sansal se sont rendus tour à tour en Israël, selon TSA (actualisé à 20:35) – 21 mai 2012 - Le chanteur et homme politique Ferhat Mehenni qui dirige un gouvernement provisoire kabyle qu’il a créé en juin 2010 à Paris, est en visite de quatre jours en Israël. Une visite qui intervient après celle une_ferhatde l’écrivain algérien Boualem Sansal, qui vit en Allemagne et qui est proche des autonomistes kabyles.
    L’information, rapportée par le site Tout sur l’Algérie alors que tous les sites kabyles y compris celui de l’agence Siwel, dont le nom de domaine est au nom de M. Mehenni, n’ont soufflé mot lundi jusqu’en en fin d’après-midi sur cette sortie du chef (contesté) des autonomistes kabyles, a été finalement confirée par un communiqué diffusé sur le site du GPK. M. Mehenni est accompagné de son Ministre des Relations Internationales, M. Lyazid ABID, selon la même source.
    «Je suis actuellement à Jérusalem (Al Qods occupée, pour les musulmans et les arabes). Je viens de sortir d’un entretien avec le vice-président de la Knesset [le Parlement israélien, NDLR]», a indiqué M. Mhenni dans une déclaration à TSA. « L’objectif de ce voyage entre dans le cadre « des activités diplomatiques de l’Anavad » [le gouvernement provisoire kabyle, NDLR] », précise-t-il encore. « C’est le travail de l’Anavad que de nouer des relations d’amitié et de solidarité avec tous les pays du monde. Et Israël est membre de l’ONU », a-t-il ajouté, cité par TSA.
    Le porte-parole du Ministère algérien des affaires étrangères, Amar Belani, a qualifié cette sortie de M. Mhenni de  »vile incartade », selon TSA qui le sollicitait pour réagir. « Je ne commenterai pas les viles incartades d’un monsieur qui ne jouit d’aucune crédibilité et dont l’unique feuille de route consiste à se mettre au service
log230annonces2du plus offrant dans le cadre de projets scélérats visant à attenter à l’unité nationale ».
 
    Le journal en ligne de Guemache affirme que l’écrivain algérien Boualem Sansal a effectué pour sa part la semaine dernière une visite en Israël où il a pris part au Festival international des écrivains de Jérusalem ».(BMS – Lire et réagir)

Algérie – Droit – 30 avocats de Tizi-Ouzou, de Béjaia et d’Alger à un colloque sur « Les conventions internationales entre ratification et application » à Alger- 21 mai 2012 -30 avocats de Tizi-Ouzou, de Béjaia et d’Alger sont appelés à prendre part à un colloque sur « Les conventions internationales entre ratification et application » qui se tiendra  les vendredi 25 et samedi 26 maiHocineZeehouane-300x218 au siège de la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme, de Hocine Zehouane (à coté du CCF à Alger centre), indique un courriel de la Maison des droits de l’homme de Tizi-ouzou reçu lundi à kabylienews@yahoo.fr.
    Ce colloque entre dans le cadre du projet, « Pour le renforcement des capacités des relais de la société à la pratique démocratique » porté par la LADDH et soutenu par la commission européenne délégation d’Alger et la Fondation pour le Futur FFF, précise la même source.  »Depuis 1989, l’Algérie a ratifiée la majorité des instruments internationaux des droits de l’Homme, la constitution Algérienne, de 1989, prévois dans son Article 132; la primauté des conventions internationales ratifiées, sur la loi interne; seulement les questions de l’adaptation du corpus du droits interne à ces conventions et son effectivité et application restent encore du domaine du virtuel. », souligne le texte qui s’interroge sur la possibilité  »pour un avocat de défense lors d’un procès d’invoquer ces instruments devant les juridictions nationales »
   Au programme du Colloque figure vendredi une conférence sur  »les mécanismes internationaux de protection des droits de l’homme et leur effectivité dans le droit interne présentée par Mr. AMARI Tahar, enseignant à l’université de Tizi-Ouzou,  »la saisine internationale, les plaintes et communications » (Mr AMARI Tahar) et  »les rapports périodiques et l’UPR et les rapports alternatives « suivis et recommandations » (Mme AIT ZAI Nadia, Avocate et présidente du CIDDEF).
    Au chapitre ateliers figurent celui des  »mécanismes internationaux « droit international des droits de l’Homme et son application dans le droit interne »,  »la saisine internationale , présentation de cas de plainte introduite auprès des organes des traité ou de la cour pénale internationale » et   »rapports alternatifs et rapports périodiques, le rôle de la société civile; présentation du rapport du CIDDEF au comité des droits de l’enfant, étude de cas. » (BMS)

Tizi-ouzou – Agenda -La scène locale et médiatique de Tizi-ouzou appelée à s’animer à partir de dimanche – 20 mai 2012 – L’Ambassadeur des Etats-Unis, Henry S.Ensher, est attendu log230vitessemardi à Tizi-ouzou où il animera un point de presse au salon d’honneur de la wilaya à 10h, indique une source officielle de la Wilaya sans préciser l’objet de la visite et de la rencontre avec les hommes des médias.
    L’Assemblée Populaire de la wilaya de Tizi Ouzou tiendra une session ordinaire le 27 et  28 Mai 2012 à 10H00 à l’Hémicycle AISSAT Rabah avec à l’ordre du jour la présentation du Bilan de l’exercice 2011 de la Wilaya par le Wali et des questions diverses.
    Slimane BELHARET reçoit dimanche à 14 heures au petit théâtre de la maison de la culture mouloud mammeri la chanteuse YASMINA. Yasmina répondra aux questions de Belharet et du public à l’oc casion de cette rencontre mensuelle dite  »Parole aux artistes »
    La journée de dimanche verra à 10h00 toujours au petit théâtre de la maison de la culture des témoignages et conférences suivis de débat sur la presse et les figures journalistiques de la Lutte de Libération, annonce la MCMMTO. M. Salah MEKACHER, Ancien officier de l’ALN (Auteur et historien) présentera «L’histoire de la presse et des figures journalistiques de la Révolution Algérienne», M. Mouloud DAHLAL, dit Si Hacène, ancien Moudjahid, présentera le thème «Les attachés de presse de la Wilaya III : Si M’hand MANSOURI de Tamda et Si M’hemed SIFER de Mekla» et Ahmed BEN ALLEM, Ancien Journaliste d’Algérie Actualités et auteur, Sous le thème : «Le journal El-MOUDJAHID durant la Guerre de Libération ». Intéressant.(BMS)

Kabylie – Nostalgie - Achir Belkacem du village Tazrouts parle avec nostalgie des  »temps anciens » - 19 mai 2012 - Ceux qui ont connu les temps  »anciens » des années 60 et même AchirBelkacem375-300x15870 vous parleront comme M. Achir Belkacem du log230don18maivillage Tazrouts, de ces moments de joie et de bonheur que les gens vivaient malgré les conditions matérielles les plus élémentaires.
    M. Achir Mhand rencontré de façon fortuite au détour d’un chemin du vieux village de Tazrouts, de la commune de Bouzeguene, est sans appel dans son commentaire: l’endroit où il est né  et qui est tombé en ruines renferme bien les souvenirs d’une enfance heureuse malgré la promiscuité et les autres conditions de vie très simples.
    Il dit que sa famille a quitté cet endroit en 1966 pour construire une fastueuse demeure en contrebas de la crête où fut érigé l’ancien village.  »Mais la vie d’antan est e loi  la meilleure », dit-il.  »Peut-on revivre ce genre de moments un jour? ». « Je ne le pense pas. Notre jeunesse est branchée ailleurs et la mondialisation a fait le reste », dit-il.
     Pour le bonheur des villageois de Tazrouts, ils ont construit une placette mitoyenne à la mosquée sur une crête qui surplombe toute la région. Vous voulez du paysage? en voici en voilà. Vous voulez de l’ombre? Par ici. Vous voulez la quiétude? Il n’y a pas meilleur endroit. Admirez les paysages de la vidéo. Veinards!. (BMS – Voir la vidéo entretien)

Bouzeguene- APC – Le maire de Bouzeguene Sadji Mourad en congé exceptionnel d’un mois; Bouazza Mokrane chargé de l’intérim- 18 mai 2012 – Le maire de Bouzeguene, M. Sadji Mourad a entamé mercredi unlog230tizivert congé exceptionnel d’un mois mai2012_17_sadjiBouazza2qui le mènera en France où il subira des contrôles médicaux liés à une opération qu’il a subite l’été dernier dans un hôpital parisien.
   M. Bouazza Mokrane, 3ème vice-président à l’assemblée populaire communale (APC) a été chargé d’assurer l’intérim au cours de cette période allant du 16 mai au 14 juin prochain. M. Bouazza avait déjà assuré l’intérim de la présidence de l’APC de Bouzeguene pendant quatre mois lors de l’absence pour soins spécialisés de M. Sadji pendant l’été 2011.(BMS).

Tazrouts – décès -Une foule nombreuse assiste à l’enterrement du chanteur AHMIA Omar du village Tazrouts - 18 mai 2012 – Une foule nombreuse a assisté jeudi en milieu de journée à l’enterrement du chanteur AHMIA Omar, au cimetière de son village, Tazrouts, de la commune de Bouzeguene.Son corps avait été rapatrié la veille de France il se soignait depuis de longs mois et où il est décédé quelques jours auparavant.
     Le chef de la Daira et mai2012_17_ahmia375le Maire de Bouzeguene, respectivement, M. Messaoud Boulares et M. Sadji Mourad, ont pris part à la cérémonie qui s’est deroulée sous un soleil de plomb mais dans une organisation et un accueil villageois très organisé et courtois.
    Ahmia Omar, né le 15 avril 1945, a suivi la voie de la chanson en 1960, selon une courte biographie de l’artiste remise à la presse. Sa rencontre en 1963 avec Ahcene Mezani le décidera encore davantage dans cette voie. « En 1965, il participe à des animations artistiques dans les cafés en France (qu’il a rejointe en 1960), avec un groupe de jeunes dont Touabi Mohand El Bachir, Arezki Guerroumi et Salah Oukoulou.
log230ABDELLI    Il édite ses premières chansons (Ayigh tura barakayi et Zewdjagh Seneya) dans deux disques 45 tours en 1969 avant d’en faire un autre en 1973 pour se retirer de la scène artistique, selon la même source.(BMS – Lire la suite avec vidéo)

Alger – journalisme – Le Tabagisme et la Drogue thème d’une conférence à l’ENSJSI samedi - 18 mai 2012 – A l’occasion de la journée du 19 mai, l’Observatoire algérien de la femmes organise des Conférences  organisées à l’Ecole nationale supérieure de Journalisme et de Sciences de l’Information (ENSJSI) de Ben Aknoun sur le Tabagisme et la Drogue SAMEDI 19 à partir de 9 h.(Fin annonce)

MDHC-TO – Formation – Séminaire de formation sur « Les traités internationaux et leur application dans le droit national » samedi à la MDHC-TO – 18 mai 2012 – Dans le cadre du projet « renforcement des capacités de la société civile au plaidoyer et au lobbying » porté par la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme, financé par la Commission Européenne délégation d’Alger, et la Fondation pour le Futur, la Maison des Droits de l’Homme et du Citoyen Tizi-Ouzou, structure légale de la LADDH;  organise un séminaire de formation ayant pour thème « Les traités internationaux et leur application dans le droit national ». Ce séminaire est ouvert  aux avocats, étudiants en CAPA, auxiliaires de la justice (huissiers, notaires…).
    La formation sera animée par M. Lyes SAM, enseignant à la faculté de droit de Boukhalfa, et  aura lieu le samedi 19 mai 2012 à partir de 09h30 au siège de la MDHC-TO sis à: Cité des 2000 Logements, Bâtiment 53, 15000 Tizi-Ouzou. Les avocats et les professionnels de droits de la wilaya de Tizi-Ouzou sont cordialement invités.(Fin annonce)

Algérie – Histoire – Bouzeguene News prêt à parrainer une ascension populaire du pic de Thizivert en souvenir des milliers de résisants morts au combat en 1857 - 18 mai 2012 - Notre site, Bouzeguene News, est prêt à parrainer une ascension populaire du pic de Thizivert, le 27 juin prochain, en souvenir log230tizivertsansdes milliers de résisants morts au combat en 1857.
    Cette initiative vient dans le sillage du souhait du moudjahid de la région d’Ath Zikki, Boudjemâa Aliane, qui a lancé un appel en octobre 2011 pour la réhabilitation de Tizivert comme haut lieu historique de la résistance face au colonialisme français pour avoir été le théâtre; notamment le 27 juin 1857, d’une grande bataille.
     Lors de cette bataille, rapportée par Émile Carré dans son témoignage, le sang des Kabyles d’Ath Yedjar, Ath Zikki, d’Illouyen, d’Illilten et des Ath Mlikech, a coulé, en cet endroit situé à 1750 mètres d’altitude, pour faire face aux forces coloniales françaises, raconte M. Aliane. Il fut l’un des derniers retranchements des résistants Kabyles que les forces coloniales ont fini par prendre au prix d’énormes pertes parmi les Kabyles mais aussi des français. »Il urge, selon le Moudjahid Boudejmâa Aliane, de réaliser une route vers cet endroit que la nouvelle génération risque d’oublier et, avec, le sang versé abondamment en cet endroit ».
    Devant le manque de répondant à cet appel, notre site invite des associations locales de la région de Bouzeguene – Illoua et Ath Zikki à envisager des actions allant dans le sens de l’organisation d’une ascension populaire avec une adhésion libre le 27 juin provchain. Nous y ren viendrons.(BMS – l’appel de M. Boudjemaa)

Algérie – Histoire – Bouzeguene News prêt à parrainer une ascension populaire du pic de Thizivert en souvenir des milliers de résisants morts au combat en 1857 - 18 mai 2012 - Notre site, Bouzeguene News, est prêt à parrainer une ascension populaire du pic de Thizivert, le 27 juin

prochain, en souvenir des milliers de résisants morts au combat en 1857.
    Cette initiative vient dans le sillage du souhait du moudjahid de la région d’Ath Zikki, Boudjemâa Aliane, qui a lancé un appel en octobre 2011 pour la réhabilitation de Tizivert comme haut lieu historique de la résistance face au colonialisme français pour avoir été le théâtre; notamment le 27 juin 1857, d’une grande bataille.
     Lors de cette bataille, rapportée par Émile Carré dans son témoignage, le sang des Kabyles d’Ath Yedjar, Ath Zikki, d’Illouyen, d’Illilten et des Ath Mlikech, a coulé, en cet endroit situé à 1750 mètres d’altitude, pour faire face aux forces coloniales françaises, raconte M. Aliane. Il fut l’un des derniers retranchements des résistants Kabyles que les forces coloniales ont fini par prendre au prix d’énormes pertes parmi les Kabyles mais aussi des français. »Il urge, selon le Moudjahid Boudejmâa Aliane, de réaliser une route vers cet endroit que la nouvelle génération risque d’oublier et, avec, le sang versé abondamment en cet endroit ».
    Devant le manque de répondant à cet appel, notre site invite des associations locales de la région de Bouzeguene – Illoua et Ath Zikki à envisager des actions allant dans le sens de l’organisation d’une ascension populaire avec une adhésion libre le 27 juin provchain. Nous y ren viendrons.(BMS – l’appel de M. Boudjemaa)

Algérie-Canada-chant kabyle – Takfarinas s’en est bien tiré à son concert au Canada avec 4 000 fans présents samedi soir au Centre Marie Vicrtorin de Montréal – 16 mai 2012 – Le chanteur algérien d’expression kabyle Takfarinas s’en est bien tiré finalement à son concert au Canada

tak375mai8avec; selon El Watan, 4 000 fans présents samedi soir au Centre Marie Vicrtorin de Montréal alors que planait sur cet événement une désaffection du public à la suite de son appel à voter lors du scrutin du 10 mai qui n’a pas été du goût de l’opinion kabyle et parti culièrement les autonomistes.
    « 21 h15. Après le passage réussi de la Troupe de danse Tafsut, c’est aux cris de Imazighen, Imazighen qu’a été accueilli Takfarinas à son entrée sur scène qu’il n’a quittée que vers 1 :00 du matin. Il est resté avec ses fans jusqu’à 3h00 du matin pour satisfaire tout le monde en autographes et photos. Du haut de ses 52 ans, Takfarinas est resté jeune et demeure une bête de scène. Il a profité de la soirée pour rappeler son attachement à tamazight et a rendu hommage à Matoub », a rapporté un correspondant d’El Watan présent au concert.
    Le chanteur s’est expliqué longuement sur deux vidéos de 9:05″ et de 7:16″ et avec émotion sur le sens à donner à son appel à voter et affirmé qu’il reste très attaché à sa langue et à sa cause comme s’il s’agissait de sa mère. Sur l’une des deux vidéos, diffusée sur une chaîne youtube, Takfarinas a expliqué son geste par une sorte de naïveté et de sincérité qui l’anime sans calcul politique ou politicien. Il a clamé qu’il n’était pas question qu’il renie la cause pour laquelle il a consacré sa carrière. Sur cette vidéo, Takfarinas apparaissait ému aux larmes en essuyant de sa main son visage notamment lorsqu’il évoquait les femmes et sa mère en réaction à une insulte sur internet. Les Kabyles lui aurait pardonné visiblement.(BMS – Lire)

mai2012_16_greveBouzeguene – grève – Large suivi de la grève des communaux à Bouzeguene – 16 mai 2012 – La grève nationale des agents communaux a été largement suivie mardi dans la commune de Bouzeguene pour le deuxième jour consécutif avec un mercredi qui s’annonce tout autant bloqué.
    Toutefois, « la commune de Bouzeguene étant très attachée aux traditions rurales où tout le monde se connaît ou presque, des gens qui font de longs déplacements par méconnaissance du conflit, trouvent toujours quelqu’un pour leur délivrer des pièces s d’état civil de base », selon une source proche des grévistes.(BMS – Lire)

Tizi-ouzou – Formation – emploi – 250 exposants attendus au 1er Salon des diplômés de la formation et de l’enseignement professionnels – 16 mai 2012 – 250 exposants sont attendus au 1er Salon des diplômés de la formation et de l’enseignement professionnels qui s’ouvre jeudi à la salle Omnisports  Said Tazrout à l’initiative de la direction de la formation et de l’enseignement professionnels  de la wilaya de Tizi Ouzou pour se poursuivre jusqu’à samedi.
    L’agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes(ANSEJ),la caisse nationale d’assurance chômage(CNAC), l’agence nationale de la gestion du micro crédit (ANGEM),l’agence nationale de l’emploi (ANEM), l’agence du développement social (ADS) et la chambre de l’artisanat et des métiers (CAM) prennent part à cet événement qui verra la participation des diplômés du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels et insérés dans l’emploi et dans la création d’activités économiques aux cotés  des entreprises publiques et privées prendront part à ce salon qui regroupera 250
exposants.
    « Comme ils seront présents à ce salon des recruteurs qui proposent de  l’emploi, des organismes de soutien à l’emploi, des établissements de la formation professionnelle, des associations des diplômés et à caractères professionnels », indique un Email présentant l’événement reçu àkabylienews@yahoo.fr.  »Valoriser les diplômes de la formation professionnelle; promouvoir les formations dans les métiers et qualifications déficitaires sur le marché et favoriser la relation entre diplômés et les employeurs potentiels » sont les objectifs assignés à cet événement, selon la même source.(BMS – Lire)

Algérie – France – Bouzeguene - Kaci Kamel revient sur les circonstances de sa rencontre fortuite avec François Hollande- 15 mai 2012 – Notre ami Kaci Kamel , correspondant de presse à Bouzeguene, revient sur la vidéo accompagnant cet article sur les circonstances de sa rencontre avec François Hollande, le nouveau log230ahmiaOmarprésident français alors que celui-ci faisait sa campagne kamalHollande15maiélectorale par un détour à Aubervilliers où l’enfant d’Ihitoussene se trouvait également.
    Kamel qui était en vacances en France lorsque cette rencontre fortuite et brève a eu lieu, a été captée sur une photo diffusée sur Bouzeguene News et Kabylie news pour être reprise sur facebook avec des soupçons de certains commentateurs qui y voyaient un montage – photo.
    « Vers 15 heures, à son arrivée je me suis approché à 5 mètres de lui et ensuite j’ai osé plus et en parvenant au plus près je lui ai dit de prendre une photo avec lui en lui indiquant que je suis un journaliste kabyle. Il m’a dit  »Allez-y ». C’est ainsi que je me suis photographié avec lui ; ce que n’ont pu faire d’autres .
    Notre ami affirme que la rencontre a bien eu lieu bien qu’elle ait été brève; et c’était un coup de chance ; un scoop, que d’avoir saisi cet instant sur son appareil. Kamel tient à souligner la simplicité du candidat Hollande et l’état naturel dans lequel il l’a approché loin des attitudes que l’on rencontre chez nous avec des Walis et d’autres responsables. Il a toutefois ajouté qu’il n’a pas pris la liberté d’approcher Nicolas Sarkozy comme il l’a fait avec Hollande. Rires …(BMS – Lire avec vidéo)

Algérie – Bouzeguene – Élections – Une liste indépendante en tête à Bouzeguene devant le RND et le FFS avec un taux de participation de 15,07% – 12 mai 2012 -Les résultats du scrutin législatif du 10 mai 2012 dans la commune de Bouzeguene ont révélé une liste indépendante El TAACIL en tête avec 490 voix devant le RND qui a obtenu log230ABDELLI290 voix et le FFSlog230vote2 avec 259 voix alors que le taux de participation n’était que de 15,07 %.
   Le FLN suit de très loin avec seulement 198 voix, le Front national pour la justice et le développement avec 114 voix et le Front national pour les libertés avec 104 voix. Suivent derrière le Parti des travailleurs (62 voix), le Front national algérien (54 voix), la liste indépendante Ikhoulaf (49 voix) et le parti patriotique libre (47 voix). Des scores plus dérisoires encore sont obtenus par le Mouvement populaire algérien (anti-islamistes, 34 voix) et Algérie verte (islamiste, 31 voix).
    Les scores les plus faibles sont l’apanage de l’union des forces démocratiques (6 voix), le mouvement national pour la nature et le développement (6 voix) et le Rassemblement algérien (6 voix), le Front el Moustaqbal (6 voix) et le mouvement infitah (5 voix).
    Une source de la commune de Bouzeguene a affirmé que le scrutin s’est déroulé sans aucun incident. Sur 14.833 inscrits, seulement 2.235 électeurs ont voté donnant 1.981 suffrages exprimés et 254 bulletins nuls.(BMS – Voir détails)

Algérie – élections: Le FFS obtient 7 sièges à Tizi-ouzou contre 4 au FLN, 3 au RND et 1 au PT – 11 mai 2012 - Le Front des forces socialistes (FFS) a obtenu à Tizi-ouzou 7 sièges pour l’assemblée populaire nationale lors des législatives du 10 mai contre 4 au Front de Libération National, 3 au Rassemblement National Démocratique  et 1 au Parti des Travailleurs, indiquaient vendredi des sources concordantes. Dans la wilaya de Béjaïa le FFS a finalement obtenu 7 autres sièges suivi du FLN avec trois sièges et du RND avec deux sièges..
    Au niveau national, le FLN apparaît comme le grand vainqueur du scrutin avec 220 sièges, suivi du RND avec 68 sièges; l’alliance verte (islamistes) avec 48 sièges et le FFS qui signe son retour avec seulement 21 sièges, qu’il aurait obtenu en majorité en Kabylie (Tizi-ouzou, Béjaia et Bouira).
    Le taux de participation dans la Wilaya de Tizi-ouzou a été de 19,38 pour cent pour un taux national de 42,36%. Pas moins de 32 listes de candidatures ont pris part au scrutin dans la Wilaya de Tizi-ouzou.
    Des difficultés d’administration de nos sites internet et quelques ennuis personnels qui nous ont pris beaucoup de temps nous ont empêchés de vous rendre compte avec plus de détail du déroulement du scrutin.(BMS)

log230hettakMdTaharIbouyisfene – Pensée – Il y a 33 ans nous quittait Hettak Mohand Tahar du village Ibouyisfene – 9 mai 2012 – Il y a 33 ans, le 09 mai 1979, nous quittait Hettak Mohand Tahar du village Ibouyisfene laissant sa famille, son entourage, ses amis et tous ceux qui l’ont connu dans une grande tristesse.
    Il a été rappelé à Dieu à la suite d’un accident de circulation. Il n’avait que 27 ans.
    Toute sa famille, qui ne l’a jamais oublié malgré le poids des années qui passent, demande à tous ceux qui l’ont connu et apprécié d’avoir une pieuse pensée à sa mémoire.Nous prions Dieu de l’accueillir en son Vaste Paradis. A Dieu nous Appartenons, à Lui nous retournons.(BMS – Lire)

InternetNos sites - Note d’explications sur l’absence d’affichage parfois des images - 9 mai 2012- Nous avons eu de grandes difficultés dans l’accès et l’administration de notre site sur voila.fr. Nous espérons que les choses irons mieux le plus rapidement possibl. C’est la raison pour laquelle des images n’aparraissaient pas avec certains sujets.Mes excuses.(BMS)

Kabylie – proverbes – Abdelhafid Chenane prépare la publication d’un intéressant ouvrage comprenant pas moins de 1.170 proverbes kabyles- 9 mai 2012- Abdelhafid Chenane, le jeune poète d’Ath Khellili, du village Bouyala (Daira de Mekla, Wilaya de Tizi-ouzou), chenaneHafidprépare la publication, à compte d’auteur, un intéressant ouvrage comprenant pas moins de 1.170 proverbes kabyles organisés sous 75 thèmes par ordre alphabétique.
    « Ce travail n’attend que les touches finales en matière de conception au format livre ainsi que la couverture avant de le remettre à l’imprimerie »; a-t-il indiqué.  »Tudert nyiyersiwen » est le titre de l’ouvrage de Abdelhafid Chenane qui a eu à publier trois autres ouvrages dont le dernier a été consacré à Matoub Lounes; le chanteur kabyle adulé dans cette région d’Algérie et qui a été assassiné le 25 juin 1998 sur la route de son village; près de Tizi-ouzou.
    Chenane a indiqué que son dernier ouvrage au titre  »D’aguellid » (Le roi)  n’est disponible que dans deux librairies; l’une  »La librairie universelle » est située au bâtiment bleu à Tizi-ouzou et l’autre « La librairie des beaux arts » est à Alger centre. Il a indiqué qu’il préfère faire les choses de cette manière avec les deux libraires qui respectent son travail que de s’imposer à d’autres de façon problématique.(BMS – Voir la vidéo)

Kabylie -chant – élections – Takfarinas s’explique avec émotion sur son appel à voter et affirme son attachement à sa langue – 8 mai 2012 – Le chanteur algérien d’expression kabyle Takfarinas s’est expliqué longuement sur deux vidéos de 9:05″ et de 7:16″ et avec émotion sur le sens à tak375mai8donner à son appel à voter et affirmé qu’il reste très attaché à sa langue et à sa cause comme s’il s’agissait de sa mère.
    Sur l’une des deux vidéos, diffusée sur une chaîne youtube, Takfarinas a expliqué son geste par une sorte de naïveté et de sincérité qui l’anime sans calcul politique ou politicien. Il a clamé qu’il n’était pas question qu’il renie la cause pour laquelle il a consacré sa carrière. Sur cette vidéo, Takfarinas apparaissait ému aux larmes en essuyant de sa main son visage notamment lorsqu’il évoquait les femmes et sa mère en réaction à une insulte sur internet.
    La chaîne yalmusique, qui a diffusé les deux vidéos et qui ne comprenait que les deux films; semble avoir été créée pour diffuser le message de l’artiste. La chaîne affichait mardi à 19h30 quelques 8.314 visites. Takfarinas répondait à une campagne menée contre lui notamment sur i
nternet en réaction à une déclaration à la télévision algérienne dans laquelle il appelait à voter en estimant que ne pas le faire risque d’être regretté par son auteur.
    Takfarinas est revenu sur les circonstances dans lesquelles il a fait cette déclaration; affirmant qu’il reste attaché à son pays où il veut faire une tournée et qu’il se sentait honoré que son pays lui donne un prix en même temps que d’autres artistes à l’initiative de l’ONDA (office algérien des droits d’auteur) et du ministère de la culture. Mais il a affirmé qu’il n’était pas question qu’i
l vende sa cause; celle de sa culture qui doit être défendue par le travail comme il le fait ainsi que d’autres artistes et de façon pénible. Il a revendiqué son droit à une vie privée et à bénéficier du bien être arraché à la sueur de son front.(BMS – Voir les deux vidéos)

Kabylie – chant – Aoudache Belaïd revient avec un nouvel album de 8 chansons – 8 mais 2012 – Aoudache Belaïd revient avec un nouvel album de 8 chansons après une longue période d’absence. Il revient sur insistance de ses amis et proches, dit-il. Son nouvel album est tout enregistré et aoudacheBelaid375mai8il ne reste qu’un producteur pour le prendre en charge. Il espère en trouver quelqu’un qui comprendrait mieux son art.
        « Je chante sur l’éducation et sur certaines choses que je vois et qui me font mal « , a indiqué le chanteur et poète des Issers, Wilaya de Boumerdes où il est né le 26 septembre 1956.
    Aoudache Belaïd a un long parcours qui remonte à 1976. Père de six enfants, il déclame une poésie propre  »tsazegant, au sens kabyle ». Kabylie news l’a rencontre à Tizi-ouzou et a donné un aperçu de son art sur la vidéo jointe à cet article.
    Cet artiste qui a déjà produit une cassette en France est aussi animateur qui fait dans le doublage d’une société de production à Alger. Il est aussi créateur d’un jeu éducatif pour lequel il cherche à trouver un producteur également. Il affirme que la production de ce jeu créerait dès le départ 5.000 emplois. Mais ceci est une autre affaire. Nous y reviendrons.(BMS – Voir la vidéo)

Kabylie – chantMalika Domrane rend hommage à Mhenni Amroun6 mai 2012 - La grande dame de la chanson kabyle, Malika Domrane, a rendu un émouvant hommage sur sa page facebook à log230malikaMhennia375Mhenni Amroun, le chanteur et comédien kabyle, originaire de Bouzeguene, décédé le 19 avril chez lui d’une crise cardiaque. 
log230balade     »Nous nous étions revus au retour de l’enterrement de Benhanafi et comme un présage, je voulus immortaliser ce moment avec toi. Je ne savais pas qu’un mois et demi à peine tu rejoindrais dans l’éternité Abdelwahab Abdjaoui, Cherif Kheddam, Mohamed BenHanafi. J’étais à Montréal à l’annonce de cette mauvaise nouvelle et vous rendis hommage à tous lors du gala. Tu étais un homme de bien et un artiste plein de talent: comédien et chanteur au timbre vocal particulier (de l’humour dans la voix). Repose en paix! », écrit Malika Domrane dont le texte a été très fort commenté sur sa page facebook.
     Mhenni, né le 3 décembre 1938, est connu dans les années 70 et 80 pour ses chansons d’amour devenus des tubes à la chaîne 2 comme  »Ajedjiga »,  »Nemyakhzar allan sallen » (Un regard les yeux dans les yeux) mais aussi par ses chansons thématique comme  »Thetschekirdhiyid Jedik d’imawlanik » (tu me vante tes ancêtres et ta famille).
    Il est connu également pour son humour et sa carrière de comédien à la chaîne 2 où il avait toujours sa place dans les sketchs diffusés particulièrement au mois de Ramadan. Son enterrement intervenu le 20 avril et sous une pluie battante n’a pas dissuadé des milliers de personnes à venir de recueillir devcant sa dépouille mortelle.(BMS – Lire avec vidéo )

Algérie – presse - quiproquo - Du danger insoupçonnable qui guette le journaliste dans les prochaines années – 3 mai 2012 – Chaque année qui passe rend un peu plus fragile le journaliste algérien dans son travail. L’aspect salarial n’est rien à côté des dangers qui le guettent sur le terrain et dans sa vie tout court. Le journaliste n’est en rien protégé pour que le pBelkacemi Mohand Said - Journaliste, auteurublic espère qu’il puisse lui faire un travail d’envergure. Il est menacé de toute part.
    Il faut savoir que n’importe quel petit voyou de quartier, et ils sont nombreux les voyous, peut être instrumentalisé pour l’atteindre, en le menaçant et en l’agressant. Et certains ne diront alors et en auquel cas que la formule populaire  »echah (bien fait pour lui) ». Les voyous ont plus d’appuis que les journalistes, si vous ne le saviez pas! Le journaliste est fragile comme l’est le simple policier et le juge honnête dans une société qui a fini par voir sa petite mafia de la fin des années 90 devenir de nos jours grande, très grande et puissante, capable de frapper où elle veut et quand elle veut.
    De nos jours, les gens se posent inutilement la question de savoir pourquoi les journalistes n’évoquent pas certains sujets de société, leur préférant des sujets politiques. Ils doivent savoir qu’à la longue, le journaliste a compris que cela devient inutile, sans effet et dangereux uniquement pour lui. De nos jours, on sent même que des responsables attendent que des journalistes évoquent une question pour agir et faire leur travail dans le domaine qui est le leur en prenant les articles publiés comme couverture devant les gens dont ils ont peur.
   Le journaliste a fini par comprendre. Il est devenu également blasé devant la multiplication des délits non punis en se disant légitimement: à quoi bon écrire sur les sujets qui dérangent puisque cela ne sert à rien. Et puis, ce ne sont pas les sujets qui manquent pour noircir du papier et vendre son journal avec des titres accrocheurs. C’est de cette manière que la langue de bois est de retour et le sera davantage à l’avenir. Certes, elle sera mieux payée dans le secteur public avec de nouvelles augmentations salariales conséquentes mais toute aussi présente dans le privé avec une prudence, justifiée, des journalistes et de leurs patrons, surtout avec l’annonce d’une institution de régulation dont le rôle suprême est de retirer les agréments. Mais, il reste, fort heureusement, internet et ses forums anonymes qui révèlent bien des choses…Et pour moi, il reste mes reportages imaginaires comme celui-ci.( BMS – Lire la suite )

LADDH – UMMTO – Presse - Maître Hocine Zehoune animera jeudi à Tizi-ouzou une conférence sur  »Le droit à l’information et la presse et les droits de l’Homme » – 2 mai 2012 – A l’ occasion de la journée mondiale de la presse, maitre Hocine Zehoune président de la Ligue log230aitferhatBmsAlgérienne pour la Défense des Droits de l’Homme va animer une conférence ayant comme thème « Le droit à l’information et la presse et les droits de l’Homme ».
    La conférence aura lieu ce jeudi 3 mai à la faculté des sciences humaines de Tamda, université de Tizi-Ouzou à partir de 10h30.(P/La MDHC Tizi-Ouzou – Madjid SERRAH)

Algérie – Violence – Terrorisme –  Le village Ath Ali Oumhand plongé dans le deuil par la mort de deux de ses enfants policiers  dans l’attentat de Mekla -  2 mai 2012 - Le village Ath Ali Oumhand de la commune d’Illoula Oumalou, mai2012_02_atAliOuMhand375dans la Daïra de Bouzeguene (Wilaya de Tizi-ouzou, haute Kabylie) est plongé dans le deuil à la suite de la mort de deux de ses enfants policiers dans l’attentat de Mekla qui a coûté la vie à deux autres de leurs collègues.
    Les victimes, Belkacemi Youcef, âgé de 40 ans et Allad Mohand (37 ans), devraient être enterrés mercredi à 12h30 minutes, a-t-on indiqué de source villageoise.
     Le village Ath Ali Oumhand est situé sure les hauteurs de la commune d’Illoula. Pour rallier le village, voisin du saint Ouali Sidi hand Oudris et de l’institut de Sidi Abderahmane, il faut passer par Tabouda, chef lieu de la commune et suivre le chemin qui monte vers Chellata (Ichelladhen) en direction d’Akbou.(BMS)

Algérie – Kabylie – électionsTakfarinas très critiqué pour son appel à voter le 10 mai – 1er mai 2012 - Le chanteur d’expression kabyle Takfarinas est très critiqué depuis quelques takfarinas_votejours sur les forums internet depuis son appel sur la chaîne de télévision algérienne à voter  »pour ne pas regretter » de ne pas l’avoir fait.
    « Ne pas voter dans les circonstances actuelles, c’est très très dangereux. Quelqu’un qui vote aura fait son devoir et celui qui ne le fait pas pourrait le regretter, parce que la période est difficile. Il ne faut pas oublier ce qu’on a vécu et on doit penser à l’avenir », a déclaré Takfarinas dans trois langues (kabyle, arabe et français) au sortir d’une cérémonie au cours de laquelle il a été honoré par la ministre algérienne de la culture.
Kabylie (Algérie) Agence Free Presse de BMS – Avril 2012 - A azouaou_mohand230    Les propos de Takfarinas ont vite été dénoncés par les opposants aux élections et notamment les autonomistes. Takfarinas a été traité de tous les noms pour sa position sur le sujet des élections. Ces critiques rappellent celles essuyées par le chanteur Lounis Ait Menguellet après que celui-ci eut assisté à un meeting  à Tizi-ouzou de l’actuel président algérien Abdelaziz Bouteflika.(BMS)

Algérie – Fête du travail – Le MAJD de Si Mokrane Derriche appelle à une mobilisation des ressources du pays pour le maintien et le développement des acquis sociaux … – 30 avril 2012 -Le Mouvement Algérien pour la Justice et le développement, de Si Mokrane Derriche, appelle majd_derriche dans dans un communiqué publié dimanche à l’occasion de la fête des travailleurs (1er mai) à une mobilisation des ressources du pays pour le maintien et le développement des acquis sociaux.
     »Le développement des infrastructures, la préservation et l’augmentation du pouvoir d’achat, le maintien et le développement des acquis sociaux ne le seront qu’au prix d’un effort national de mobilisation de l’enbsemble des ressources du pays », ajoute le texte du MAJD reçu à kabylienews@yahoo.fr.
     »L’investissement humain et sa valorisation par le système éducatif et la formation constituera à ce titre un facteur de développement indispensable et irremplaçable », ajoute le MAJD qui dit travailler pour le  »partenariat maghrébin pour requérir une attention particulière en vue de développer le secteur productif et de favoriser la complémentarité des économies des pays du grand maghreb »
    Par ailleurs, M. Derriche a indiqué dans une communication téléphonique, que son parti se prépare à tenir son  »congrès pour le changement peu-être fin juin ou début juillet. Le MAJD entend participer aux échéances à venir, selon la même source.(BMS)

Algérie – France – MDHC – Une délégation de l’ambassade de France chez la MDHC-TO de Arezki ABBOUTE – 29 avril 2012 -  Une délégation de trois membres de l’ambassade de France s’est rendue dimanche à la Maison des Droits de l’Homme et du Citoyen de Tizi-Ouzou (MDHC-TO), de la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH), indique un courriel reçu à kabylienews@yahoo.fr.
    Mme Marie DUMOULIN, deuxième conseillère à l’ambassade de France, conduisait la délégation, composée de M. Jean-Claude VOISIN, directeur de l’Institut français d’Alger, et M. Marc-Antoine QUENETTE, chargé de mission. La délégation française  »a rencontré le coordinateur de la MDHC-TO, M. Arezki ABBOUTE, et des militants de la LADDH et pris part à une table ronde où elle a pris connaissance de la MDHC-TO et de ses activités de défense et de promotion des droits humains, entre autre la formation en droits humains, les consultations juridiques et l’intervention et l’accompagnement des victimes de violation des droits de l’Homme’, indique laz même source.
     »Il a aussi été fait état de la situation actuelle des droits humains en Kabylie et en Algérie en général », a précisé le texte du courriel.(BMS)

Bouzeguene – LégislativesLe chef de la Daïra de Bouzeguene fait le point de la nouvelle législation avec les responsables des centres de vote - 29 avril 2012 – Le chef de la Daïra de Bouzeguene, M. Messaoud Boulares, a réuni samedi les principaux responsables des centres de vote des quatre communes sous son autorité avril2012_28_elections375(Bouzeguene, Illoula, Idjeur et Ath Zikki) pour faire le point de la nouvelle législation en matière d’organisation et de fonctionnement des centres et bureaux de vote.
    Ce séminaire, organisé dans la salle des conférences de l’institut de Sidi Abderahmane de la commune d’Illoula et animé de bout en bout par le chef de la Daïra lui-même, s’est attaché à préciser de nombreuses questions qui pourraient être problématiques le jour du scrutin si l’on n’y prête attention.  »Il s’agit pour nous de garantir la neutralité positive de l’administration », a déclaré le chef de la Daïra, entouré des secrétaires généraux des quatre communes et de ses principaux collaborateurs.
    Le vote par procuration, le bulletin contesté, l’identification de l’électeur, le scellé de l’urne, la signature avec l’index mis dans l’encre et bien d’autres questions ont été abordées, suscitant un débat et bien d’interrogations des présents.  »Vous avez l’honneur de participer à l’organisation d’une élection qui donnera naissance à une assemblée populaire nationale (APN) appelée à faire une révision constitutionnelle », a insisté M. Boulares pour qui l’administration est obligée d’être très pointilleuse avec l’avènement des commissions dirigées par des magistrats et celles des partis politiques.
    28.770 électeurs sont appelés le 10 mai à s’exprimer dans les 4 communes de la Daïra sur les candidats à la députation. Ce nombre d’électeurs a été arrêté au terme d’une révision exceptionnelle des listes électorales qui s’est déroulée du 12 au 21 février donnant pour Bouzeguene 14.833 électeurs, Illoula 6879 électeurs, Idjeur 4747 électeurs et Ath Zikki 2311 électeurs. Ces électeurs seront accueillis dans 68 bureaux de vote regroupés dans 53 centres de vote. Le scrutin sera encadré par 1100 personnes (fonctionnaires et autres).(BMS)

Bouzeguene – médias – Islam Bessaci, nouvelle star médiatique à Bouzeguene (Radio Tizi-ouzou) – 27 avril 2012 -Islam Bessaci est une nouvelle star médiatique à Bouzeguene à la faveur du lancement de Radio Tizi-ouzou dont il est le correspondant. Il est quotidiennement présent sur les log230islambessaciondes de Radio Tizi-ouzou multipliant les envois sur tous les sujets intéressant la vie locale.
    Dès 7h45 il annonce la couleur en présentant l’agenda des activités principales de la journée dans la région couvrant Bouzeguene, Ath Zikki, Idjeur, Illoula et Azazga. Il participe à l’émission de 15 mn sur les nouvelles des villages  »Anzour Tamurt Elaqvayel » avant de poursuivre son activité tout au long de la journée par des couvertures d’importance locale, voire nationale. Il dit être entré à la radio à la suite d’un concours.
    Bouzeguene News, l’a interrogé sur son riche et long parcours malgré sa jeunesse. De plus, on apprendra qu’il est auteur d’un recueil de poésie en kabyle (Mazal assirem, 70 poèmes) et d’un autre de nouvelles dans la même langue (Azal n Tayri). Il prépare un roman et bien d’autres projets. Il est admirable pour sa maîtrise de la langue kabyle. Il tient cela dit-il de son écoute depuis son enfance des chansons de Slimane Azem et de sa lecture des poèmes de Si Moh Oumhand.
    Né le 19 avril 1973 à Bouzeguene, il effectue ses études primaires dans l’écle de son village, Ath Ouizguane. Il poursuivra ses études du moyen et du secondaire à Bouzeguene Centre avant de réussir  son bac Lettres et obtenir une licence en sociologie à l’université de Bouzareah, à Alger. Il a à son actif plusieurs autres formations dont celle du montage vidéo comme il a obtenu à Batna un diplôme d’études supérieures en journalisme.
    Islam Bessaci prépare une émission au titre  »radio tizi-ouzou ghourwen antarzou » (Radio de Tizi-ouzou se rendra chez vous) et qui aura un caractère socio-culturel. Les difficultés qu’il rencontre sur le terrain sont liées d’une part au manque de moyens de transports qui lui fait rater parfois des événements et d’autre part à la mauvaise perception des gens du rôle du journaliste.  »Les gens attendent que l’on présente les événements comme ils voudraient les voir et non comme les voit le journaliste », dit-il. Bon vent Islam.(BMS – Lire avec vidéo)

Algérie – France -élection -  Le Consul d’Algérie à Bobigny animera une réunion au siège de l’Hôtel de Ville d’Aubervilliers (Salle du Conseil Municipal), le 27 avril 2012 à 19 heures - log230rachid24Le Consul d’Algérie à Bobigny, M. Chérif OUALID, animera au siège de l’Hôtel de Ville d’Aubervilliers (Salle du Conseil Municipal), le 27 avril 2012 à 19 heures. La réunion portera sur les élections législatives algériennes qui auront lieu au Consulat d’Algérie à Bobigny, les 8, 9 et 10 mai 2012 de 08 à 19 heures.(BMS – Fin annonce)

Bouzeguene – Politique – Une marche pour revendiquer un hôpital ne draine pas grand monde à Bouzeguene – 26 avril 2012 – Une marche à laquelle un appel a été placardé dans les rues de Bouzeguene n’a pas drainé jeudi grand monde bien que le sujet soit très sensible et d’actualité dans cette partie importante de la Wilaya de Tizi-ouzou (Kabylie, Algérie).
    La marche a été précédée en milieu de matinée par un rassemblement réunissant, sur la placette mitoyenne de l’agence postale locale dite poste d’Ait Ikhlef, une cinquantaine de personne environs. Un jeune initiateur de la marche a affirmé, mégaphone à la main, que l’initiative a été lancée au nom des citoyens de Bouzeguene bien que de nombreuses personnes y voient derrière le mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK). La foule rassemblée a pris ensuite la direction de la Daïra de Bouzeguene banderole en main, affichant la revendication d’un hôpital pour la région.
    Pour des citoyens rencontrés sur place, le mélange fait entre une revendication légitime de la population avec des positions politiques comme celle de rejeter les élections, seraient derrière le manque de mobilisation de la population avec les initiateurs de la marche. 
    Bouzeguene mérite effectivement qu’un hôpital lui soit construit en raison de sa situation de carrefour entre quatre communes qui l’entourent. Il s’agit d’Illoula, de Bouzeguene, Ath Zikki et Idjeur. Il faudrait penser que des communes qui dépendent d’autres Daïras puissent bénéficier d’un tel établissement s’il venait à être construit en raison de leur proximité avec Bouzeguene. Il s’agit par exemple des communes d’Ifigha (Daïra Azazga), Souamaa et Ath Khelil (Daïra de Mekla).(BMS)

Bouzeguene – HistoireLancement de travaux de rénovation de la stèle des martyrs d’Ibouyisfene26 avril 2012 - La stèle des chouhadas (martyrs de la révolution de novembre 54) du village Ibouyisfene, construite à l’entrée ouest de Bouzeguene en 1988, stele375connaît depuis plusieurs jours d’importants travaux de rénovation visant à édifier un autre espace plus moderne et surtout plus sûr, a-t-on appris du chef du village, M. HAMMOUDI Makhlouf.
     »Les dernières intempéries ont eu raison de cette stèle qui remonte à la fi des années 80. Elle est devenue menaçante et risquait de s’effondrer, selon l’avis même de la protection civile. Pour éviter que cela se produise, les villageois ont été décidé de la rénover et de construire à sa place un nouvel espace plus en rapport avec l’évolution de la société. Ce sera l’occasion d’inhumer les restes de deux chouhadas, Hamadache Mohand Arezki et Hettak Omar, avec ceux de leurs anciens compagnons d’armes au nombre de 26 », a indiqué M Selon M. HAMMOUDI.
    Le chef du village a précisé que le village a sollicité la commune de Bouzeguene pour l’aider et il a obtenu une première aide. Il a indiqué que si cette aide devenait insuffisante, son village fera appel aux bonnes volontés . Le maire de Bouzeguene, M. Sadji Mourad , a fait état d’une première enveloppe de 70 millions de centimes dégagée pour la stèle et qui pourrait être rallongée ensuite si nécessaire. M. Sadji a indiqué que la commune se chargera de la construction du nouvel édifice en respectant les vœux des villageois dans son architecture finale.
    Le village Ibouyisfene est l’un des villages les mieux organisés de la région. Il a donné 26 martyrs à l’indépendance algérienne. Chaque année il organise une fête villageoise alliant les hauts faits de l’histoire et du combat pour l’indépendance du pays aux succès de ses enfants dans tous les domaines et particulièrement scolaires.(BMS  – Lire avec vidéo)

Algérie – Politique – Le Bureau Régional de Tizi-Ouzou du RCD critique le rôle de l’administration dans l’acceuil du chef du RND à Tizi-ouzou – 26 avril 2012 – Le Bureau Régional de Tizi-Ouzou du RCD critique le rôle de l’administration dans l’acceuil du chef du RND, Ahmed Ouyahia, à Tizi-Ouzou, octobre201108ouyahiadans une déclaration intitulée  »Ouyahia Chef de parti ou premier ministre ?’
     »Pour les besoins de sa campagne électorale, le secrétaire général du RND s’est rendu, ce mardi 24 avril à Tizi-Ouzou pour, espère-t-il, convaincre la Kabylie de se rendre aux urnes le 10 mai prochain, croyant encore pouvoir bluffer la population de cette région qu’il a toujours ignorée, sauf en période électorale, puisqu’en sa qualité de chef de gouvernement puis de premier ministre, il n’a jamais daigné se déplacer dans sa région d’origine », écrit le RCD.
     »L’administration est, une nouvelle fois, mise à contribution, et mobilisée pour lui remplir la salle, difficilement, après avoir bloqué tous les accès menant à la Maison de la Culture , transformée en SAS, de triste mémoire, depuis 2004 », ajoute le parti de Mohsen Bellabas.
    »Au nom de quel principe d’équité, Ouyahia se permet-il de paralyser la ville de Tizi-Ouzou, alors qu’il ne devait bénéficier d’aucun avantage sur les autres chefs de partis ? Au nom de quelle loi, des citoyens qui se trouvaient aux alentours de la Maison de la Culture se font-ils interpeller et malmener par les services de sécurité ? », s’interroge le Bureau régional du RCD qui parle d’excès de zèle de l’administration qualifiant les législatives de mai de  »mascarade électorale ».(BMS)

Algérie – religion Déferlante humaine jamais vue au village Houra pour rendre hommage au cadre des affaires religieuses Saïbi Rachid24 avril 2012 - Jamais de mémoire de villageois il n’a été observé une déferlante humaine aussi impressionnante que celle de lundi Fevrier2012_24_Saibi37523 avril 2012 à l’occasion de l’enterrement du directeur des affaires religieuses (Nadher) de la Wilaya de Bouira, Saïbi Rachid, fils de Cheikh El Hocine et petit-fils, par sa mère, du savant religieux Cheikh Said Ayadjar (El yedjri).
    Ils sont nombreux à être venus, peut-être de tout le territoire national, pour se recueillir devant sa dépouille mortelle et assister à son enterrement dans une atmosphère de tristesse mais aussi de dignité que tout le monde a salué en ses jeunes enfants: Amine, Zinnedine, Rafik et Manal.
   Les autorités de la région, le chef de la Daïra de Bouzeguene, M. Messaoud Boulares et les maires de Bouzeguene et Ath Zikki, respectivement Sadji Mourad et Meziane Amara, ainsi que des parents du défunt étaient à l’accueil des Wali de Tizi-ouzou et de Bouira ainsi que du chef de sûreté de la Wilaya, M. Moussa Bellabes, venus assister à l’enterrement du défunt Rachid Saibi. BMS – Lire la suite avec vidéo)

Bouzeguene – Routes – Les travaux de réfection de l’axe routier Bouzeguene – Houra attendent l’approbation du marché alors que les automobilistes s’impatientent – 24 avril 2012 – Les travaux de réfection de l’axe routier Bouzeguene – Houra n’attendent l’approbation du marché fevrier2012_24_routehourapar la commission compétente au niveau de Wilaya pour être entamés, ont assuré le chef de la Daïra et le maire de Bouzeguene, respectivement MM. Messaoud Boulares et Sadji Mourad.
     »L’entreprise qui devrait réaliser la route a été désignée et il n’y a que cette procédure d’approbation du marché qui ne saurait tarder bien qu’il serait préférable sur le plan technique que les travaux soient retardés jusqu’à après la fin de la saison des pluies pour obtenir une meilleure qualité des travaux », ont expliqué les deux responsables en réponse aux interrogations de Bouzeguene News face à l’impatience d’automobilistes qui l’on saisi.
     L’axe routier est particulièrement détérioré au niveau du village Hitoussene et à Tahouna. Mais il l’est globalement sur les accotements, résultat du passage de la ligne du gaz naturel. A Ihitoussene, un grand trou met à rude épreuve les amortisseurs véhicules devant l’ancien commerce de Hadj Idir (paix à son âme).
    Par ailleurs, les deux responsables locaux ont indiqué que les communes de la Daïra, Idjeur, Bouzeguene, Ath Zikki et Illoula Oumalou, ont obtenu chacune un millaird de centimes comme enveloppe financière dans le cadre du soutien de l’Etat aux collectivités touchées par les intempéries de février 2012. M. Sadji Mourad a indiqué que sa commune a réservé cette somme pour la réapration de la route de Sahel particulièrement touchée par un glissement de terrain.(BMS – Lire)

Village Hourra – Notre ami Rachid Saïbi du village Hourra rappelé à Dieu à l’âge de 57 ans – 22 avril 2012 – Notre ami Rachid Saïbi du village Hourra, directeur des affaires religieuses et des Waqfs de la Wilaya de Bouira, a été rappelé à Dieu dimanche matin à l’âge de 57 ans. log230dcrachidsansIl est décédé vers 3 heures du matin dans une clinique privée de Tizi-ouzou, entouré de plusieurs membres de sa famille. Il laisse derrière lui trois garçons, une fille et sa veuve.
    Saïbi Rachid, un cadre supérieur de l’Etat, est sorti de l’école nationale d’Administration (ENA). Il a eu à occuper plusieurs fonctions dans le secteur des affaires religieuses. Il a eu notamment à diriger l’institut de formation des cadres religieux de Sidi Abderahmane à Illoula avant de devenir directeur des affaires religieuses de la Wilaya de Tizi-ouzou. Il a été muté il y a quelques années à Bouira pour occuper le même poste.
    Saïbi Rachid nous laisse l’image d’un homme humble et au devoir accompli. Fils de feu Cheikh El hocine, il se distinguait pas son sens du respect d’autrui, recevant sans trop de formalités tous ceux qui voulaient le voir. Il avait la qualité de régler avec tact les problèmes du secteur. Il a fouetté l’activité religieuse dans la Wilaya de Tizi-ouzou dans le respect des us et coutumes locales. Il est apprécié par les imams et autres membres des zaouaya. Il a laissé un grand vide avec son départ à Bouira et il risque d’en faire de à Bouira à la suite de son décès. 
    Sa dépouille mortelle devrait être enterrée lundi au cimentière de son village Hourra de la commune de Bouzeguene. Nous présentons nos condoléances attristées à sa famille. A Dieu nous appartenons, à Lui nous retournons.(BMS)

Ighil TziBoa – PenséeIl y a quatre ans nous quittait Mohdeb si Cherif Oucherfioue 22 avril 2012 – Triste et douloureux futlog230penseeZiCherif1801 et sera pour toujours le 22 Avril 2008 quand nous quittait a jamais notre cher et regretté père et grand père Mohdeb si Cherif Oucherfioue laissant derrière lui un vide que nul ne pourra combler.
    En bonté de tes gestes, ton amour pour tes proches, ton esprit joyeux et log230dramessincère font parler de toi à ce jour. Ta fille Tassadit et ses enfants demandent & tous ceux qui l’ont connu d’avoir une pensée à sa mémoire. 
    Nous prions Dieu Tout Puissant de t’Accorder sa grande miséricorde et de t’Acceuillir en son vaste Paradis … 
    A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons  » (Lire info archivée)

Ath Ouizguane – décès - cultureL’Adieu de milliers de personnes au chanteur – comédien Mhenni Amroun21 avril 2012 – Ils étaient des milliers d’admirateurs à avoir bravé le froid et la pluie et à avoir oublié la commémoration du 20 avril, si importante en Kabylie depuis 1980, obseques365cpour se rendre vendredi aux obsèques du chanteur et comédien Mhenni Amroun au niveau de son village, Ath Ouizguane, de la commune de Bouzeguene, Wilaya de Tizi-ouzou. 
    La grande place du village Ath Ouizguane et les abords de la demeure en construction du défunt artiste, toutes proches l’une de l’autre, ont réuni tous ces admirateurs dans une patience et dans une organisation villageoise sans faille. Le comité de village a mis en place un comité d’organisation qui gérait les mouvements des allers et retours des visiteurs à qui a été offert un déjeuner au niveau du centre culturel Mohand Oulhadj. 
    Ils sont de simples gens à faire le déplacement en hommage à Mhenni. Ils vous rappelleront les tubes de Mhenni des années 70 mais aussi son humour dans la chanson y compris du coeur et dans les sketchs auxquels il participait. Ils sont aussi des artistes et particulièrement de la radio à avoir fait le déplacement ainsi que des responsables de divers horizons dont le chef de la Daïra de Bouzeguene, M. Messaoud Boulares et le maire, M. Sadji Mourad, qui se sont fondus dans la foule en toute simplicité.  
    Trois enfants du défunt, visiblement très éprouvés, et d’autres membres de sa famille, accueillaient les visiteurs qui jetaient un dernier regard à l’artiste avant de présenter leurs condoléances. L’atmosphère était poignante notamment avec les chants traditionnels et religieux kabyles entonnés par les nombreuses femmes présentes.(BMS – Lire avec vidéo)

Retrouvez toutes nos précédentes infos du mois d’Avril et autres mois 2012  - 2011 etc …

Photo_une_partage927b

Kabylienews ou ma façon de ne pas être un trois quarts de journaliste … même à la retraite

Belkacemi Mohand Said — kabylienews@yahoo.fr— Mobile 0772.13.88.88

Kabylie (Algérie) Agence de Presse Free Lance de BMS – 2/2011

Classé dans : — Mohand Said Belkacemi @

Belkacemi Mohand Said – kabylienews@yahoo.fr – Mobile 0772.13.88.88

Kabylie (Algérie) Agence de Presse Free Lance de BMS - 2/2011 dans Accueil gif740habar
  youtube1 dans Accueildailymotion1

Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.Presse.algérienne - Kabylie News. Bouzeguene News

barreblanc
barreblanc

Culture-poésie: Moments de poésie et de détente avec Belhanafi à la MCMMTO – 27 février 2011 - Il y a eu d’agréables moments de poésie mais aussi de franche rigolade, mercredi à la Maison de la Culture Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou, à belhanafil’occasion de la relance de la rencontre  »paroles aux artistes ». Et pour cause, il y eut, comme invité principal, le poète et animateur de radio (chaîne 2), Mohamed Belhanafi âgé de 80 ans. Et celui-ci s’en est donné à cœur joie. Il ne s’est pas retenu pour dire, à chaque fois et souvent avec humour, ce qu’il pense, déclenchant à chaque fois les rires approbateurs de la salle.
    Tenez, par exemple, il a rendu hommage à l’âne. Parfaitement et sans sourciller. Il a par, contre, critiqué le lion, l’Izem Aghilas, et ceux qui lui accordent de l’intérêt dans leur poésie. Il a défendu la cause de l’âne face à un poète qui présentait l’animal avec dédain dans un poème qu’il a déclamé. Belhanafi lui a immédiatement répondu par un autre poème qui revalorise l’âne. Il a déclaré, tout de go, ne pas apprécier les poètes qui glorifient le lion, cet animal sauvage et méprisable parce qu’injuste ou ‘’Haqar », a-t-il dit. Au contraire de l’âne, pour qui il a déclaré sa flamme,  »Dacchu iwnikhdem waghyul (qu’est ce vous a fait l’âne)? Belhanafi mettra en valeur le caractère paisible de l’âne et ses qualités d’animal utile et soumis.
    La formule consacrée qui voudrait qu’on dise  »hacha wid disselen »(pardon à ceux qui écoutent), avant d’évoquer l’âne, a été décriée par Belhanafi, qui est revenu sur certains détails de son parcours pour témoigner, par exemple, que l’artiste qui, la première a chanté avec Idir, la chanson Avava Inouva, est une étudiante en médecine de Constantine. Elle s’appelle Nacéra, a-t-il affirmé
.(BMS – Lire avec video)

Tizi-ouzou-Justice: 5 à 20 ans contre des trafiquants d’armes – 26 Février 2011 – Des peines allant de cinq ans à vingt ans de réclusion sont les peines prononcées par le tribunal criminel de Tizi Ouzou, jeudi dernier, contre des individus impliqués dans une affaire de trafic d’armes à feu. Outre ce chef d’accusation, il est reproché aux mis en cause la tentative d’adhésion à groupe terroriste armé, confection d’une arme à feu de cinquième degré, détention de munitions, de commerce illicite d’armes à feu et de munitions.
    L’accusé principal, B.Ahmed a écopé de dix ans de prison. Les autres, à savoir: R.Akli, S.Rachid et B.Nabil ont été condamnés à cinq ans de prison.
Des individus impliqués dans la même affaire, en état de fuite, condamnés par contumace, ont écopé de vingt ans de prison. Il s’agit de A.Samy, H.Hacène et M.Meziane. Deux personnes citées dans ce dossier ont été acquittées.
    Cette affaire remonte au 8 avril 2010. Elle a eu lieu dans la commune de Frikat (daïra de Draa El Mizan). La vérité a éclaté quand la soeur de l’accusé principal a porté plainte contre ce dernier pour «menaces de mort proférées contre elle». Après quoi, les forces de sécurité ont interpellé l’accusé en possession des armes et des munitions. Lors des révélations, A. Ahmed a indiqué qu’il a acheté un pistolet automatique avec dix-sept millions de centimes ainsi qu’un klash pour la somme de 30 millions «pour protéger sa famille et non pour rejoindre les groupes terroristes». Même les autres accusés ont nié les griefs retenus à leur encontre.(Aomar MOHELLEBI – avec l’autorisation de l’auteur) 

Intempéries à Tizi-ouzou: Pas d’inondations mais des menaces sur le réseau routier - 25 février 2011 - Les intempéries sont de retour. Fort heureusement, malgré l’importance des chutes de pluie vendredi matin, la protection civile de la Wilaya de Tizi-ouzou ne faisait état en début d’après midi d’aucune intervention liée à une quelconque inondation dans la ville des genêts ni ailleurs. ‘’Rien à signaler’’, a déclaré l’officier de permanence contacté par téléphone par la dépêche de Kabylie. Ces intempéries risquent toutefois de peser lourd sur le réseau routier. Au cours des récentes visites du Wali de Tizi-ouzou dans plusieurs localités montagneuses, nous avons constaté des menaces de glissements de terrain en plusieurs endroits. Il suffit que ces pluies persistent pour que la situation risque de se compliquer. Les éboulements sur la chaussée sont courants et dans certains cas, l’alerte devrait être au rouge comme nous l’avons constaté ces derniers jours dans la localité de Boubhir. Un éboulement (comme le montre la photo) est arrivé à un stade où il risque de bloquer à tout instant tout l’axe routier qui mène vers la commune d’Illoula Oumalou et plus loin encore vers le col de Chellata en direction d’Akbou ainsi que vers Bouzeguene, via la nouvelle route d’Azaghar, très empruntée par les automobilistes.(BMS – Lire la suite et commenter) 

Tizi Ouzou-Energie: La flamme du gaz naturel parvient à Ighil Imoula - 23 Février 2011 - La flamme du gaz naturel est parvenue mercredi ,au village et à la maison de feu Ali Zammoum, le révolutionnaire connu, décédé en 2004.
     La cérémonie de mise en service du raccordement au réseau du gaz naturel du village Ighil Imoula, de la commune de Tizi N’Tleta, s’est déroulée en présence du wali de Tizi-Ouzou, M. Abdelkader Bouazghi, accompagné du président de l’APW, de députés et d’autres élus locaux.
     L’événement a été l’occasion pour les villageois d’Ighil Imoula de faire visiter à leurs hôtes le musée du village dont le nom est lié à la diffusion de la proclamation du 1er Novembre 1954, date historique par laquelle est arrivée l’Indépendance algérienne. Le wali a été sollicité à cette occasion pour aider à améliorer les conditions matérielles de ce musée dont l’étanchéité poserait problème.
      Après avoir allumé la flamme – test sur la petite place mitoyenne au musée, la délégation s’est rendue à la maison du défunt Ali Zammoum où a été officiellement testée l’arrivée du gaz dans de bonnes conditions et sous les youyous des femmes présentes.
     La veuve du défunt Ali Zammoum, très émue, a tenu à saluer la mémoire de ceux qui ont combattu pour l’Indépendance du pays  »grâce à qui le gaz est arrivé jusqu’ici », a-t-elle dit. Elle a également salué l’action du président de la République, M Abdelaziz Bouteflika,  »qui nous a ramené la concorde civile ».  »Bouteflika a ravivé l’esprit qui animait ceux qui ont combattu pour l’indépendance du pays », a déclaré Mme Zammoum Ouiza devant la presse dont la caméra de la télévision algérienne.
 (BMS – Lire et commenter)

Tizi-ouzou-social- Justice: Les greffiers disent lors d’un rassemblement devant la cour de Tizi-ouzou qu’ils n’en peuvent plus – 22 février 2011 - Les greffiers de la cour de Tizi-ouzou ont tenu lundi, un rassemblement de protestation alors que s’ouvrait dans la matinée ,la session criminelle. Ils ont vite été rejoints, en milieu de matinée devant l’entrée du bâtiment de la cour de justice, par leurs collègues du tribunal de Tizi-ouzou, situé au centre- ville.
       Leur action s’inscrit dans le cadre de la poursuite d’une grève nationale des greffiers visant à obtenir de meilleures considérations professionnelles et conditions sociales par une rétribution financière en conformité avec la mission qu’ils assurent, ont-ils expliqué.
       Interrogés par la Dépêche de Kabylie, les greffiers et greffières étaient nombreux à vider leurs coeurs sur leur situation socioprofessionnelle qu’ils disent devenue “intenable’’. Sur le plan salarial, un greffier divisionnaire principal affirme ne toucher au bout de 20 ans de service que seulement 28.000 DA. Un greffier qui débute touche 17.500 dinars, a-t-il précisé. Il ressort de la discussion sur le plan salarial avec les concernés qu’il n’arrivent plus à supporter le très grand écart qui les sépare des magistrats et autres responsables du secteur. Pourtant ils et elles ont bien des licences et le CAPA au même titre que les autres personnels du secteur.
     Ils parlent aussi de  »hogra (mépris) » qu’ils disent ressentir dans leurs relations professionnelles. Ils disent être parfois brimés, voire humiliés par des attitudes venant de toutes parts, intra et extra muros. Ils se sentent maltraités par tous.  »Nous sommes fatigués », a résumé une greffière qui insiste sur la revendication du respect sur le plan des relations de travail avec les magistrats et les autres auxiliaires de justice
.(Said Al Haroufella -Lire la suite) 

Tizi Ouzou-santé: Gare à la Leptospirose qui a fait six morts ces dernières années dans la wilaya de Tizi-ouzou - 21 Février 2011 - bentaha_marche2La leptospirose guette les jeunes qui font dans l’extraction du sable sans s’y prémunir avec les équipements adéquats dont le port de gants. L’infection a déjà frappé.  Six décès ont été enregistrés ces dernières années, dans la wilaya de Tizi-ouzou à la suite de cette infection d’origine bactérienne, a-t-on appris du service de prévention de la wilaya. Les victimes, toutes jeunes, travaillaient dans des sablières sauvages, a précisé la même source.
    Le contact ou la morsure d’un animal infecté, avec ses urines ou avec ses tissus morts, peuvent provoquer cette infection. Les choses se produisent par la pénétration de la bactérie nocive à travers une blessure cutanée. L’eau infectée par des urines de l’animal serait derrière ce qui est arrivé aux jeunes décédés, d’après les explications obtenues.
    L’extraction de sable est une activité menée dans le cadre de sablière dûment autorisée et agréée. Mais des personnes indépendantes s’y investissent de façon clandestine dans les oueds de la wilaya.
    Par ailleurs, le service de prévention a fait état de 4.500 personnes mordues en 2010 à travers la wilaya de Tizi-ouzou. 70% des cas de mordus l’ont été par des chiens errants. Fort heureusement, il n’y a pas eu de cas de rage. Mais chaque morsure est suivie par un traitement antirabique qui s’étale sur 3 mois. Toute personne mordue est généralement soumise à ce traitement comprenant 11 injections étalées sur 90 jours.(BMS- Lire la suite et commenter)
 

Kabylie-Culture: CONCOURS MATOUB LOUNES – 21 Février 2011 – La compétition est lancée pour 2011. La 3e édition du Concours national de poésie amazighe jan_24_matoubMatoub-Lounès sera lancée dans les prochains jours, a-t-on appris hier auprès d’un des responsables de la Fondation, à Taourirt Moussa.
    Le concours, nous a-t-on précisé, est ouvert à tous les poètes algériens d’expression berbère bentaha_contremanif(kabyle, chaoui, mozabite, chenoui, targui…) âgés de moins de 35 ans. «C’est pour offrir une chance aux jeunes que nous avons limité l’âge de participation. Nous pensons qu’il existe de nombreux jeunes qui écrivent de la poésie et qui sont très doués, mais qui n’ont pas la chance de se faire connaitre.
    Ce concours sera donc une occasion pour eux», explique l’animateur de la Fondation Matoub. La nouveauté, cette année, sera aussi le fait qu’un recueil de poèmes primés sera édité juste après l’annonce des lauréats de la 3e édition qui se fera le 25 juin, date anniversaire du 13e anniversaire de l’assassinat de Matoub Lounès.
    Les poètes, désirant prendre part à ce concours pourront prendre attache avec la Fondation à Taourirt Moussa ou s’adresser aux Maisons de la culture de Tizi Ouzou et de Béjaïa. Rappelons que, concernant la 2e édition, c’est Amour Samira qui a eu le Premier Prix. Le Deuxième Prix est revenu au poète Amar Belkadi. Quant au Troisième Prix, il a été décerné au poète Akriche Amar. Les lauréats sont respectivement des régions de Sidi Aïch, Aït Yahia Moussa et Ouaguenoun.(Aomar MOHELLEBI – Avec l’autorisation de l’auteur)

Algérie-Politique-Kabylie: Ferhat Mehenni invite la CNCD à une marche du MAK à Akbou le 28 février - 21 février 2011 – Ferhat Mehenni, invite dans un une_ferhatcommuniqué du gouvernement provisoire kabyle (GPK), qu’il a créé en juin 2010 à Paris et qu’il préside,  la Coordination Nationale pour le Changement et la Démocratie (CNDC) à prendre part à une marche du mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) le 28 février à Akbou.
     »Une marche du MAK est prévue à Akbou, le lundi 28 février 2011. Nous invitons les membres de la CNCD à y participer avec leurs drapeaux et leurs mots d’ordre », indique le communiqué qui fait état d’un  »ostracisme que cette CNCD observe rigoureusement contre l’Anavad et le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie ».
     »La marche du 19/02/2011 à Alger, à l’appel de la Coordination Nationale pour le Changement et la Démocratie a buté contre un impressionnant dispositif de sécurité mis en place par le pouvoir. Le Gouvernement Provisoire Kabyle condamne cet empêchement et l’usage disproportionné de la force contre des marcheurs réclamant la démocratie en Algérie », ajoute le texte.(BMS – Lien de renvoi)    

Bouzeguene- société: Bouzeguene sans téléphone fixe et internet, Algérie Télecom promet de rétablir la situation dès lundi – 21  février 2011 – Un incident technique a provoqué dimanche une coupure du téléphone fixe et de la connexion à internet dans la commune de Bouzeguene.
poste_bouzeguene375p    L’incident a été confirmé par le directeur d’Algérie Télécom à Tizi-ouzou, M. Yesli Ali, qui a fait état, en même temps, de quelques équipements détruits par la foudre dans deux autres localités mais sans grandes conséquences.
    ‘’Dès qu’on a pris connaissance de l’incident de Bouzeguene, on a envoyé quelqu’un sur place aux fins de prendre en charge la situation’’, a indiqué M. Yesli. L’incident est lié à un ‘’problème d’énergie’’, a-t-il ajouté.
    ‘’Nous travaillons pour rétablir la situation au plus tard demain (lundi)’’, a ajouté la même source.
    Bouzeguene est une collectivité locale, chef lieu de daïra, située dans l’extrême nord-Est de la Wilaya de Tizi-ouzou. Elle est dotée d’une agence de la banque de développement local (BDL) et d’une autre d’Algérie Poste, en plus des autres services publics liés à la commune et à la Wilaya.(BMS – les brèves de février)  

Tizi-ouzou-Développement: Le Wali promet d’enquêter sur la situation de Aïn El Hammam – 19 février 2011 – Le Wali de Tizi-Ouzou a promis, jeudi, d‘enquêter sur la situation de Aïn El Hammam. Il a décidé de convoquer une réunion de  Tizi ouzou Développement: Le Wali promet d’enquêter sur la situation de Aïn El Hammam   19 février 2011   l’exécutif de la wilaya, avec des représentants de Aïn El Hammam, dans 10 à 15 jours. Ces décisions ont été annoncées devant la population réunie dans la salle de cinéma de la ville. M. Abdelkader Bouazghi en est sorti satisfait après plus d’une heure d’écoute de la population locale.
    La visite avait à peine commencé, à partir de l’entrée ouest de la ville, que les événements se précipitaient jeudi matin à Aïn El Hammam (ex-Michelet). En réaction à un point de situation sur la prise en charge d’un glissement de terrain, qui affecte la ville dans toutes ses dimensions, que les responsables locaux lui présentaient, le Wali a vite fait de s’en démarquer. ‘’De cette manière, on ne réglera pas la question !’’, a déclaré le wali. Il a indiqué qu’il convoquerait une réunion spéciale à Tizi-Ouzou sur le sujet. Dans son dos, c’était la cohue et ils n’étaient pas nombreux ceux qui ont entendu cette annonce. La foule grandissait et certains voulaient se faire entendre.
    Le cortège du wali est pris ensuite dans une sorte de marche improvisée, l’accompagnant jusqu’à devant le siège de l’assemblée populaire communale (APC). Sur place, des jeunes bloquèrent le véhicule du Wali. Ils levèrent leurs mains en signe d’attitude pacifique. Le Wali sort de son véhicule pour discuter avec eux. Il accepte de se réunir avec une dizaine de délégués au siège de l’APC. Mais c’était sans compter sur la cohue et la ruée de tous pour y prendre part. Résultat, le Wali était bloqué dans le bâtiment.(Saïd Al Haroufella – Lire et commenter)

Poésie kabyle: Mohand Amokrane Zizi fait don de sa poésie aux associations -18 – février 2011 - Mohand Amokrane Zizi est un poète qui s’est découvert sur le tard, après avoir pris sa retraite du secteur de la pharmacie, en 1992. Non seulement il a l’esprit sensible mais encore il est généreux.
    Il a exprimé mercredi à la Dépêche de Kabylie sa disponibilité à offrir en donation sa poésie à toute association, notamment celles qui défendent les malades ou les handicapés, qui voudrait en tirer profit en la produisant et en la diffusant ainsi qu’à tout artiste intéressé pour en faire des chansons. Le poète est très inspiré. Il dit avoir cumulé près de 240 poèmes depuis 1992. Il a regroupé plus d’une trentaine de ces poèmes dans une cassette qu’il a éditée à compte d’auteur. Il a tiré 1.100 exemplaires qu’il offre par-ci par-là. Les poèmes, tous en kabyle, sont déclamés par l’auteur sur un fond musical agréable.
    Il s’agit de poèmes dédiés aux valeurs de la société kabyle et au quotidien des gens. Mohand Amokrane Zizi déclare ne rien demander en retour à toute association qui voudrait produire ses poèmes. Il dit ne pas chercher à tirer profit de sa poésie mais voudrait qu’elle soit écoutée et appréciée. «Ma poésie n’est pas faite de paroles en l’air. Ce n’est pas du n’importe quoi», affirme-t-il. Il a raconté comment un de ses poèmes a ému un couple de vieilles personnes dont les enfants vivent loin d’eux, au Canada. Il raconte comment la mère a tenu à ce que la cassette soit envoyée à son fils dans l’espoir que ce dernier écoute notamment un poème dédié aux parents abandonnés au pays, parfois seuls face à la maladie et se consumant comme une bougie. La vieille dame voudrait voir son fils sensibilisé par les vers déclamés pour l’amener à envisager éventuellement son retour au pays
.(BMS – Lire et commenter)

Tizi-ouzou- Environnement: Villes et campagnes dans tous leurs états à Tizi-ouzou : des ordures … à gogo ! - 16 février 2011 - Le constat est effrayant. Le spectacle de détritus et  d’ordures qui envahissent tout azimuts nos villes et nos campagnes est bentaha_sadi_hanouneindiscutable. Il n’y a pas un trottoir dans la ville qui scintillerait de propreté. Même les environs, voire les abords de nos institutions sont gagnés, peut-être à un degré moindre, par des détritus faits de sachets, de bouteilles d’eau minérales vides et autres objets hétéroclites.
    Les endroits les plus indiqués pour qu’ils soient propres, parce que nous y achetons notre nourriture, c’est-à-dire les marchés, sont si sales qu’il est à se demander comment des épidémies ne se produisent pas.
    Les marchés baignent dans l’anarchie. Ils envahissent les rues, les trottoirs et les espaces verts. Les commerçants vendent une quantité de leurs produits aux clients et rejettent, derrière eux, des déchets (cartons, fruits et légumes pourris). Les ordures ménagères s’amoncellent dans des poubelles tout au long de la journée, résultat du manque de civisme du citoyen qui refuse d’observer un horaire raisonnable, commun à tous et régulier pour jeter ses ordures. Chacun jette les siennes quand il veut, alors que les services de voieries ne passent qu’une fois les 24 heures, et généralement la nuit
.(BMS – Lire et commenter)

Tizi-ouzou- Environnement : La poissonnerie du marché couvert de Tizi-ouzou dans un état de dépotoir – 16 février 2011 – Quiconque visite le marché couvert du centre-ville de Tizi-ouzou comprendra pourquoi les commerçants qui y exerçaient dont des vendeurs de poissons et de sardine, l’ont déserté en masse pour occuper des trottoirs ou la chaussée dans les rues mitoyennes.
    En effet, la poissonnerie de ce marché est devenue, de long en large, un vrai dépotoir d’où se dégage une odeur nauséabonde à des dizaines de mètres à la ronde.
    Cinq commerçants seulement, sur une vingtaine, continuent encore à y exercer leurs activités. L’un d’eux parle d’une ‘’malédiction’’ qui s’est abattue sur les lieux, lorsqu’on a voulu l’interroger sur les raisons de cette situation.
    Le marché, qui relève de la responsabilité de la commune, a été rénové il y a plusieurs années à la suite d’un incendie. La partie basse du marché accueillait des vendeurs de fruits et légumes ainsi que deux boucheries, une droguerie et une poissonnerie alors que le premier étage reste occupé par les commerces de l’habillement et de chaussures.
    Un jeune revendeur a indiqué que le mieux à faire est de voir la commune rénover totalement le marché, comme cela se fait pour le square du 1er Novembre en face, en y construisant sur les lieux un nouveau marché. Il est vrai que le marché est trop exigu pour répondre à la forte demande des clients. De plus il n’est ni bien éclairé et encore moins aéré. Au service d’hygiène de la commune, des employés interrogés ont refusé de commenter la situation en l’absence du chef du service
.(BMS – Lire et commenter)  

Algérie-politique: L’occident multiplie les déclarations critiquant l’attitude des autorités algériennes vis-à-vis des marches de l’opposition – 15 février 2011 – Les pays occidentaux les plus influents sur la scène internationale (Etats-Unis, France, Allemagne)bouchelil_ahmed230bis ainsi que l’Union européenne ont multiplié ces derniers jours des b02déclarations critiquant l’attitude des autorités algériennes vis-à-vis de l’empêchement de marches de l’opposition.
    Le département d’Etat américain, le Parlement européen, le ministère allemand des Affaires étrangères et le Quai d’Orsay ont tour à tour critiqué l’empêchement par la police de manière musclée de récentes tentatives de marches à Alger, appelant au respect du  »droit de l’opposition d’organiser des marches de protestation aussi bien dans la capitale que dans les autres grandes villes du pays », a rapporté mardi le journal El Watan.

     »S’agissant des manifestations organisées à Alger et dans certaines grandes villes, ce qui est important, à nos yeux, c’est que la liberté d’expression soit respectée et que les manifestations puissent se dérouler librement et sans violence», a indiqué le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero, cité par le journal.
    Une marche initiée par la Coordination nationale pour la démocratie et le changement (CNCD), tout comme une précédente à laquelle avait appelé  le RCD, ont été empêchées de se dérouler par le déploiement d’un impressionant dispositif policier. La  CNCD a été créée à la suite d’une initiative de la LADDH (aile Bouchachi) à laquelle se sont joints des partis politiques, des syndicats autonomes et plusieurs associations de la société civile. La CNCD vient d’appeler à une autre marché pour le 19 février 2011. Mustapha Bouchachi de la LADDH a affirmé que chaque samedi sera marqué par une marché.(BMS – Lire la suite et commenter)

Ath Zikki -décès: Le moudjahid Aziri Ahcène enterré à Taourirt Bouar (Aït Zikki) - 15 février 2011 - Le  moudjahid Aziri Ahcène repose dc_aziriAhcene375désormais au paradis, après avoir accompli une vie pleine de courage, de sacrifices, de dévouement. Très connu pour sa droiture et sa simplicité, Dda Ahcène fut également un homme de cœur. Il est capable de tout donner sans rien recevoir en contrepartie. Homme très réservé, ne prenant la parole que rarement, il aime écouter ceux qui parlent avec un grand intérêt. C’est cela la qualité d’un grand homme.
    Son enterrement à Aït Zikki, a montré toute cette  probité dont jouissait Dda Ahcène. Une foule immense l’a accompagné jusqu’à sa dernière demeure.
    A sa famille, ses enfants, ses proches et à son village, nous tenons à leur exprimer toute notre compassion et notre mansuétude et les assurons, en cette pénible  circonstance, de notre soutien. Puisse Dieu le Tout Puissant l’accueillir en son vaste Paradis. A Dieu nous appartenons, à Lui nous retournons.(Kamel KACI – Lire et réagir)

Bouzeguène-Ahrik: Huilerie Belabbas : de l’huile d’olive au goût du beurre – 14 février 2011 - Lundi, 14 février 2011, nous avons huilerie_bellabes375rendu visite aux frères Belabbas du village Ahrik  qui gèrent pour la première fois, une huilerie semi automatique dont les machines ont été importées d’Italie. La saison oléicole tire, en ce moment vers sa fin, mais les frères Belabbas ont encore un important stock d’olives placé devant le local et qui attend d’être trituré.
    Depuis quelques jours, le service de nuit a été supprimé afin de prolonger la saison et cela afin de ne pas mettre les machines à l’arrêt alors que des retardataires continuent encore d’affluer avec leurs sacs d’olives.
    Quinze quintaux d’olives sont triturés chaque jour avec une production d’huile qui avoisine les 500 litre/jour selon la qualité de l’olive. Les olives sont écrasées avec deux grands rouleaux (Igharafenes) qui viennent également d’Italie. L’huilerie est semi traditionnelle mais automatique et les étapes ressemblent exactement à celles d’une huilerie traditionnelle.(Kamel KACI – Lire la suite et commenter)

CHU Tizi-ouzou: Les choses bougent sur fond de revendications diverses – 14 février 2011 - Le service dermatologie de l’hôpital Balloua rouvre ses portes lundi et la greffe rénale se fera très prochainement avec une équipe totalement locale et algérienne au service urologie de l’hôpital Mohamed Nadir.
chu_tizi    L’annonce a été faite dimanche par le Pr. Abbes Ziri, directeur général du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Tizi-ouzou, dans un entretien à la Dépêche de Kabylie, qui enquêtait sur un problème de sécurité soulevé par des résidents et des internes en médecine.
    Le service de dermatologie rouvre lundi en milieu de matinée ses portes après avoir été rendu flamant neuf par des travaux de rénovation. Un point de presse devrait être animé par le Pr. Ziri après une cérémonie officielle au cours de laquelle il devrait évoquer certainement également d’autres questions liées à l’actualité du secteur de la santé marquée par la grève des paramédicaux et plus localement le problème de l’insécurité au pavillon des urgences.
    Rappelons que les résidents et les internes en médecine avaient observé lundi en milieu de matinée un sit-in pour dénoncer les conditions de travail dans lesquelles ils disent travailler marquées, selon eux, par un problème d’insécurité, de manque d’organisation et de moyens.(Said Al Haroufella – Lire et commenter) 

Kabylie-santé : Encore « 145 jours à attendre » avant de réceptionner l’hôpital de Draa Ben Khedda – 13 février 2011 - La seconde étape de la visite dubentaha_marche2 ministre de la Santé jeudi dans la Wilaya de Tizi-ouzou révélera que la ville de Draâ Ben Khedda, située à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Tizi-ouzou, attendra encore 145 jours avant de réceptionner l’établissement hospitalier spécialisé en cardiologie pédiatrique de 80 lits qui y est implanté. Le ministre de la Santé révélera que la ville de Draâ Ben Khedda, située à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Tizi-ouzou, attendra encore 145 jours avant de réceptionner l’établissement hospitalier spécialisé en cardiologie pédiatrique de 80 lits qui y est implanté.
            “C’est beaucoup 145 jours’’, a commenté le ministre qui a effectué une visite de chantier dont le taux d’avancement était estimé par un responsable de l’entreprise de réalisation à 97%, sans que cela, ne puisse convaincre le ministre visiblement. Le financement du projet est passé de plus d’un milliard quatre cents millions de dinars à plus d’un milliard huit soixante millions de dinars à la suite de deux avenants.
            Le délai de réalisation est passé de 15 à 22 mois auxquels il faudrait ajouter nécessairement les 145 jours évoqués. Bâti sur plus de 3 hectares par l’entreprise portugaise ABRANTINA CONSTRUTORA SA, le futur établissement hospitalier comprendra particulièrement notamment un bloc opératoire avec 3 salles d’interventions chirurgicales
.(Said Al Haroufella – Lire et commenter)

Presse-administration: L’agrément de l’association des journalistes à Tizi-ouzou traine à être accordé - 12 février 2011 - L’agrément de mai_03_journalistes1bisl’association des journalistes de la Wilaya de Tizi-ouzou, créée il y a plusieurs mois, traine à être accordé aux concernés, a-t-on appris jeudi de son président M. Samir LESLOUS, en margé de la visite à Azeffoun du ministre de la santé, M. Djamal Ould Abbès.
     »Nous avons déposé le dossier fin août 2010 et l’enquête de police a été effectuée normalement mais l’agrément n’arrive pas à nous être délivré », a indiqué M. Leslous en précisant que son association a bien respecté toutes les procédures légales et fourni tous les documents nécessaires pour qu’elle active légalement par la délivrance d’un agrément.
     »Les membres du bureau de l’association se sont réunis samedi dernier et une déclaration devrait être rendue publique ce week-end », a ajouté M. Leslous qui dit n’avoir reçu aucune explication sur le silence de l’administration. Une pétition devrait être lancée également pour amener l’administration à s’expliquer ou a délivrer l’agrément aux journalistes, selon M. Leslous.(BMS – Février 2011 

 Grève des paramédicaux: Ould Abbès inaugure un hôpital à Azzefoun et rassue le secteur de la santé – 12 février 2011 – Le ministre de la santé, Djamal Ould Abbès, est revenu jeudi par deux fois sur la grève des paramédicaux pour dire que, selon lui, celle-ci ‘’n’a pas lieu d’être’’. Tour à tour, devant le personnel du nouvel hôpital d’Azeffoun (wilaya de Tizi-ouzou) qu’il venait d’inaugurer et ensuite à Draa Ben Khedda, devant la presse et notamment la caméra de l’ENTV, le ministre a affirmé avoir ‘’satisfait toutes les revendications’’ de son secteur.
azzefoune375_12fev2011    Quatre textes sont à l’étude et sont et déposés au secrétariat général du gouvernement, d’après le ministre, qui a tenu à louer l’aide et le soutien du Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia, dans la satisfaction des revendications des personnels de son secteur qu’il a qualifiées de ‘’légitimes’’.
    Le ministre a précisé qu’il y aura une augmentation de salaires avec un effet rétroactif à partir de 2008. ‘’Il a y a des régions enclavées même dans le nord qui offriront les mêmes avantages que celles du sud’’, a-t-il précisé. Citant en exemple une commune de Tipaza, le ministre a affirmé avoir constaté que celle-ci est ‘’plus déshéritée que Bordj Badji Mokhtar’’ dans l’extrême sud du pays. Les praticiens qui choisiraient de travailler dans ces communes bénéficieront des avantages octroyés à celle du sud du pays, selon le ministre.
    La ville cotière d’Azeffoun possède désormais un vrai hôpital de 110 lits. Il est dirigé par M. Amerer Rabah. Il comprend 18 médecins spécialistes, 15 généralistes, 98 paramédicaux, 14 administratifs et 51 agents techniques et de service. Il a coûté une bagatelle somme de plus de 702 millions de dinars. Jusqu’ici, les besoins de la population de la région étaient pris en charge dans une ancienne infirmerie coloniale érigée en hôpital et dans une polyclinique de la ville côtière.(BMS – Lire la suite et commenter)

Chronique Swaswa: L’urgence d’un ‘’service minimum’’ attendu des protestataires coupeurs de routes – 12 février 2011 – Le phénomène du blocage des routes devient particulièrement problématique sur l’axe autoroutier Tizi-Ouzou – Alger et vice-versa. Il ne se passe pas une semaine sans que des citoyens bloquent cette route pour exprimer leur colère généralement destinée à amener les responsables locaux à réagir pour améliorer leur situation sociale (emploi, logement, routes).
            Ainsi, des citoyens de Draa Ben Khedda, Tadmait, Naciria, Bordj Menaiel, Issers, Si Mustpaha, Thenia et Boudouaou, que l’axe autoroutier traverse ou longe, ont eu recours, à ce procédé au moins une fois si ce n’est à plusieurs reprises. Depuis mardi cette forme de protestation s’est aggravée avec le constat du blocage de l’axe routier dans deux localités en même temps : Naciria et Bordj Menaiel.
            Il y a certainement des raisons objectives pour pousser des gens à recourir à ce procédé pour faire valoir leurs droits et pousser les responsables à assumer pleinement leurs prorogatives pour lesquelles ils ont été élus ou nommés.
            Toutefois, les conséquences néfastes que ce procédé a sur certaines catégories de personnes, notamment les plus fragiles, méritent au moins d’être dites pour faire prendre conscience aux uns et aux autres leur responsabilité dans ce qui arrive et dans les actes auquels ils participent en vue, au moins, de faire évoluer les choses.
            Parlons dabord de ces vieux et vieilles qui voyagent et qui souffrent dans les encombrements provoqués par les protestataires, jusqu’à faire des pics de tensions dangereux, tout comme ces malades évacués vers des hôpitaux qui risquent de façon dramatique leurs vies dans des ambulances.(BMS – Lire la suite et commenter) 

Kabylie-poésie: Amar Tafat réunit 54 de ses beaux poèmes dans un CD - 9 Février 2011 - 54 textes d’une poésie accrochante et émouvante ont été réunis récemment par Amar Tafat dans son premier CD en la matière. Mais il est, depuis, dans l’attente d’un éditeur intéressé pour produire ce recueil ‘’enregistré’’et le distribuer à une large échelle.
      Amar Tafat, du village Tazelmat, de la commune Timizar Sidi Mansour (nord-Est de la Wilaya de Tizi-ouzou), offre une heure de belle poésie, déclamée sur un fond musical agréable. Il s’agit d’une sélection de ses beaux poèmes, parmi de nombreux autres textes, qu’il a composé depuis 1980, dit-il. Amar Tafat, connu dans le milieu culturel et associatif local, pour avoir effectué un travail journalistique et de formation en tamazight, ainsi que pour son militantisme dans la promotion des droits de l’homme, a indiqué qu’il a été aidé par M. Bouzid Uhemu, d’un studio de la nouvelle ville de Tizi-ouzou, dans l’enregistrement à titre gracieux de la copie originale.
 bentaha_protesta   En attendant de trouver un éditeur, il dit recourir au système D, c’est-à-dire graver des copies et les offrir à des amis, des associations et à tous ceux qui le sollicitent après en avoir entendu parler.Le produit est bien accueilli par ceux qui l’ont écouté, affirme le poète.
    Malheureusement, la poésie ne rapportant pas grand chose, les éditeurs qu’il a contacté ne se bousculent pas pour prendre en charge son produit. ‘’Les éditeurs sont mus par des objectifs commerciaux, alors que la poésie intervient dans un tout autre registre, celui de la préservation des valeurs de la société et de sa langue’’, dit-il..(Said Al-Haroufella – lire la suite et commenter).

Kabylie-autonomie: Lemonde.fr publie une tribune de Ferhat Mehenni sur la  »La fin de l’Etat postcolonial » - 10 février 2011 - Lemonde.fr a publié une tribune de Ferhat Mehenni, auteur récxemment du  »Le siècle identitaire », intitulée une_ferhat »Tunisie, Côte d’Ivoire, Soudan… La fin de l’Etat postcolonial », indique une newsletter reçue à Kabylie news.
     »En deux mois, trois pays anciennement colonisés ont marqué l’actualité internationale. La Tunisie, la Côte d’Ivoire et le Soudan. Même si les événements qui les ont mis sous les projecteurs sont différents, leur objectif est le même : dépasser l’Etat légué par la période coloniale. », écrit Ferhat Mehenni, qui a créé avec ses amis du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, le 1er juin 2010 à Paris, un  »gouvernement provisoire kabyle (GPK) dit l’Anavad.
    Il demande la  »reconnaissance de ce gouvernement par la communauté internationale » pour  »encourager, chez les peuples opprimés en mal d’existence, les options politiques les moins radicales ». ‘Nous aurons, ainsi, une évolution du monde, sinon heureuse, du moins beaucoup moins chaotique vers la fin des Etats postcoloniaux, ce boulet qui, depuis tant de décennies, occasionne à l’Afrique et à l’Asie d’interminables soubresauts », conclut Ferhat Mehenni.
    Notons que le GPK connaît depuis quelques temps une crise interne marquée par la fin de fonction signifiée au chef de cabinet de Ferhat Mehenni et la démission de trois ministres considérés comme des poids lourds (santé, finances et intérieur). Leur remplacement n’a pas été encore effectué
.(BMS – Lire brèves de février)   

Kabylie-Culture: Ould Ali El Hadi soutenu par une soixantaine d’artistes – 9 février 2011 - Le directeur de la culture de la Wilaya de Tizi-ouzou, M. Ould Ali El Hadi a reçu un soutien de poids pour le travail qu’il a accompli ces dernières années à la tête de son secteur.
     Un collectif comprenant une soixantaine d’Artistes et d’Acteurs de la culture de la Wilaya ont salué dans une déclaration publique la ‘’dynamique encourageante’’ du secteur de la culture et appellent à y participer pour “faire de Tizi-ouzou la capitale algérienne et même africaine des arts et de la culture.’’
     Les signataires de la déclaration, dont une copie a été reçue mardi à la Dépêche de Kabylie, affirment vouloir que cette dynamique soit “durable pour construire l’édifice culturel qui fait de la fierté de la Kabylie et qui constitue le fondement majeur de sa personnalité et de son identité.’’ “Des hommes et des femmes, animés d’une volonté de fer, ont agi, sans calcul et ont imprégné un rythme soutenu à l’action dans la région permettant ainsi aux associations, aux artistes et surtout au public de vivre l’art et la culture dans toutes leurs dimensions’’, ajoute la déclaration signée notamment par Rabah Ouferhat (chanteur, auteur-compositeur),  Haroun Hocine (artiste-peintre), Le fils de Lounis Ait Menguellet, Djaffer (compositeur interprète), Ali Berkennou (auteur réalisateur), Lounes Kheloui (chanteur), Taoues (chanteuse) et Ahcene Marriche (poète).
    “Chacun est aujourd’hui appelé à œuvrer dans le sens du renforcement de cet élan ambitieux et sincère, mené par des acteurs, aussi bien des individualités que des associations et des institutions’’, ajoute la déclaration, sans citer (Said Al-Haroufella – lire la suite et commenter).

Kabylie-santé: Hôpital Nedir de Tizi-ouzou – Résidents et médecins internes en colère – 8 Février 2011 – Les résidents et les internes en médecine de l’hôpital Nedir Mohamed de Tizi-ouzou ont observé lundi, en milieu de matinée, un sit-in pour dénoncer les conditions  dans lesquelles ils travaillent, marquées, bentaha_marchesselon eux, par un problème d’insécurité, de manque d’organisation et de moyens.
    Une copie d’une déclaration du comité des internes en médecine fait état d’une “situation insupportable notamment pour les médecins de garde qui travaillent aux pavillons des urgences et qui subissent toutes sortes d’humiliations, insultes, menaces et quelques fois des agressions  physiques’’.
    Les jeunes médecins font état également de “pénibles conditions’’  rencontrées sur place, telles  la désorganisation et la pression très forte venant des malades, de leurs accompagnateurs et de leur incompréhension selon trois jeunes médecins rencontrés sur les lieux.
    “Nous intervenons  en présence derrière notre dos des accompagnateurs de malades attendant debout le déroulement des soins, et ils déversent leur colère sur nous, face aux conditions d’accueil qu’ils rencontrent’’, a raconté une résidente, qui affirme avoir été agressée il y a quelques temps et qu’elle envisage de porter plainte.
    “Normalement, c’est l’institution  de l’hôpital qui s’est faite agressée et c’est celle-ci qui devrait déposer plainte. Autrement ce genre d’agression d’un médecin devient une affaire personnelle’’, a-t-elle fait observer..(Said Al-haroufella – Lire et commenter) 

Recette principale de Tizi-ouzou: Chacun son tour … Ticket en main – 8 Février 2011 – La mise en place d’un distributeur de tickets et d’un tableau d’affichage pour gérer l’ordre de bentaha_jasminpriorité parmi les usagers à la recette principale (RP) d’Algérie Poste à Tizi-ouzou semble mettre tout le monde à l’aise. L’expérience mérite même d’être suivie par d’autres services publics confrontés à une ruée similaire de citoyens.
    Les responsables de la recette ont mis le paquet, visiblement, pour accueillir les usagers dans de bonnes conditions, comme le montre ces nombreux sièges bien disposés devant les guichets et un tableau d’affichage qui annonce le tour de chacun. Le résultat est que les citoyens malgré leur nombre important attendent patiemment leur tour, certains debout, pour passer aux guichets et effectuer leurs opérations.
    L’introduction du système d’information des bureaux de postes (système IBP), a été d’un apport important pour cette structure. Désormais chaque guichet répond à toutes les sollicitations du public: demande d’avoir, retraits en espèce, demande de renseignements, ouverture de comptes.
     ‘’Nous sommes en paix particulièrement avec les retraités’’, a indiqué le receveur, M. Maza Kamal, comme pour exprimer son admiration au sens de la discipline de cette vieille génération. ‘’Le 20 de chaque mois, ils viennent et attendent patiemment leur tour dans une longue file d’attente qui déborde sur la rue et retirent leurs avoirs sans aucun problème’’, a expliqué M. Maza.(Said Al-haroufella – Lire et commenter) 

Kabylie-transport: Liaison ferroviaire Tizi-Ouzou – Oued-Aissi : Train cherche voyageurs.. -  8 février 2011 – Cela fait 9 mois que la liaison ferroviaire Tizi-Ouzou – Oued Aïssi a été inaugurée. Passé l’effet euphorique d’une nouvelle réalisation de poids, les choses tournent visiblement à l’insolite. Le train fait ses allers-retours mais sans voyageurs.
    Neuf mois après l’inauguration de la ligne ferroviaire de 14 kilomètres séparant Tizi-ouzou de Oued Aïssi, les horaires des 6 allers-retours quotidiens du train de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF), sont observés scrupuleusement et à la minute près.
    Le train entame son premier voyage à 8:01 de Tizi-ouzou vers Oued Aïssi. Il revient de cette localité à 8:40 précises. Ensuite à 9:17 ‘’rebelote’‘ pour un nouveau départ vers Oued Aïssi d’où le train revient à 9:40 mn. A 10:10 le train repart vers la même localité mais pour revenir cette fois à 10:40 vers Tizi-ouzou pour poursuivre sa ‘’route’‘ à 11:00 vers Thenia, dans la Wilaya voisine de Boumerdès.
    Toutes ces navettes de la matinée ont une caractéristique commune : les wagons du train partent et reviennent presque totalement vides de voyageurs. Le trajet coûte 20 dinars.
    Le programme fait de trois allers-retours dans l’après-midi n’enregistre pas meilleure affluence. De l’entame d’un premier départ à 13:36 jusqu’au retour du train de Oued Aïssi à 16:15 terminant sa troisième et dernière navette, la SNTF ne gagne que quelques dizaines de dinars pour une dizaine de voyageurs. Le constat est réel et les affirmations sont vérifiées sur le terrain. Tout le monde est conscient de cette situation mais le train continue à siffler avec des horaires scrupuleusement
observés. A Tizi-ouzou tout comme à Oued Aïssi, c’est le train qui attend les voyageurs et ceux-ci ne viennent visiblement pas.(Said Al-haroufella – Lire et commenter)

Bouzeguene- Internet:  »Le site Bouzeguène News à la croisée des chemins », un article du journal L’Expression - 6 février 2011 - Le journal L’Expression a publié dimanche presse_expressionun article sur une toute une colonne consacré au devenir du site BMS_SH_KK375Bouzeguene News sous le titre  »Le site Bouzeguène News à la croisée des chemins » et signé par l’animateur de la page Kabylie – Culture, M. Aomar Mohellebi.
    L’article évoque l’éventualité de l’arrêt du site fin février devant le peu de soutien reçu par l’appel lancé par son administrateur principal auprès des visiteurs qui sont pourtant nombreux à le consulter chaque jours. «Ou bien le site reçoit le soutien nécessaire de gens de la région de Bouzeguène, Illoula, Idjeur et Ath Zikki, via des dons ou des sponsors pour nous permettre de constituer une petite rédaction et prendre en charge le site, ou bien celui-ci va bien droit vers son arrêt.». Un appel à des dons a été fait fin décembre 2010 dans ce sens, mais un seul don de 5000 DA provenant d’une personne anonyme, a été enregistré jusqu’au 22 janvier. C’est généreux de la part de cette personne mais c’est peu pour aller de l’avant», souligne le journaliste Belkacemi Moh Saïd, par ailleurs auteur du Guide du journaliste débutant. », écrit M. Mohellebi dont voici l’article intégral:(BMS – Lire l’article avec capture d’écran)

Algérie-politique: Le RCD improvise une marche à Tizi-ouzou – 6 février 2011 – Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a organisé samedi une rcd_marche_fev2011marche  »inopinée » dans la ville de Tizi-ouzou destinée  »à mobiliser la population  pour la marche d’Alger du 12 février prochain », a indiqué un compte rendu de l’événement diffusé sur le le blog de du bureau régional du parti.
     »Alger le 12, tous le monde est concerné » et  »Alger le 12, pour sauver l’Algérie » ont été les slogans scandés par les participants qui étaient auparavant réunis au siège du parti, au bâtiment bleu du centre ville de Tizi-ouzou.
    La marche s’est déroulée à 11 heures et a sillonné l’avenue Abane Ramdane et les principales artères de la ville, selon la même source pour qui les  »marcheurs ont aussi réaffirmé leur volonté d’aller massivement à la marche du 12 février 2011, place du 1er mai, quelque soit le dispositifs policiers et l’interdiction de Bouteflika faite aux Algériens de manifester librement et pacifiquement dans leur capitale ».(BMS – Lire brèves de février)

Kabylie-villages-administration: Le comité du village Tamaghoucht de Beni Douala reçu par le Wali de Tizi-ouzou - 6 février 2011 – Le comité du village Tamaghoucht de Beni Douala a été reçu mercredi par le Wali de Tizi-ouzou, en présence nouvceauwalide responsables de l’administration locale, le conservateur des forets et le directeur des services agricoles de la wilaya, a indiqué une source officielle de la Wilaya.
    Le comité a soulevé de nombreuses préoccupations liées au développement local dont  »l’ouverture de piste, le bitumage de la route, le déplacement d’une décharge anarchique à proximité d’une école primaire, la réalisation d’une cantine scolaire, d’un réservoir d’eau …etc », a précisé la même source.
    Les villageois ont obtenu les assurances de la réalisation d’un certain nombre d’actions à caractère collectif comme l’ouverture d’une voie d’accès aux périmètres sur une longueur de 10KM  »dés l’amélioration des conditions météorologiques » et “la plantation fruitières (oliviers) sur une superficie de 10 Hectares ».
    Six villageois bénéficieront par ailleurs de six (06) unités d’élevage apicole (60 ruches pleines et 60 autres vides avec accessoires) et quatre autres recevront Quatre (04) modules en élevage Ovin soit 10 brebis et 2 béliers, chacun.
    C’est la première fois que la cellule de communication de la Wilaya fait état de ce genre de rencontre et de ses résultats via internet.(BMS – Lire brèves de février) 

Algérie-presse: Après l’intervention chirurgicale, les visiteurs affluent au chevet de Salem – 5 février 2011 – Le service de chirurgie thoracique de l’hôpital Mustapha Pacha d’Alger ne désemplit plus, derniers jours, après la réussite de visite_samel1_375l’intervention chirurgicale subie par Hamoum Salem ; une intervention réalisée dimanche dernier, 30 décembre, par l’un des meilleurs professeurs d’Algérie dans sa spécialité.
    Vendredi 4 décembre, ce sont tous les membres chargés de la réalisation de la stèle du village et avec lesquels il fait partie pour mener à terme ce merveilleux projet, qui se sont déplacés en taxi collectif pour lui rendre visite. Le groupe a pu rejoindre le service avant même le début des visites. Le groupe tient d’ailleurs à remercier Mlle M. Bahia qui exerce au CPMC et qui, grâce à elle, leur a permis d’entrer plus tôt  au service.
    Dans l’escalier qui mène au service, le groupe de jeunes du village a croisé l’entraîneur Nourredine Saadi accompagné d’un dirigeant du Mouloudia d’Alger et qui venaient, eux aussi, de rendre visite à Salem. « Tiens, tiens, tout le village est descendu à Alger, aujourd’hui ! » nous a lancé Nourredine.(Kaci Kamel – Lire avec photos) 

Algérie-presse: Al Khabar continue à présenter Cheikh Mohand Oulhoucine sous une photo de Cheikh Said Ayadjar (Al Yadjri) au mépris de l’éthique - 4 février 2011 – Le journal arabophone Al-Khabar, qui a non seulement été pris la main dans le sac sur le plan éthique en allant chercher sur un blog non identifié une photo pour cheikhsaidayadjarelkhabar375billustrer un sujet, refuse visiblement de rectifier une erreur d’importance par manque de considération à une réclamation en bonne et due forme qui lui a été adressée.
alkhabar1     Al Khabar a
publié il y a une semaine un montage de photos montrant Cheikh Said Al Yedjri (Ayadjar), savant religieux de renom en Kabylie et membre fondateur de l’association des Oulémas algériens, pour illustrer un sujet, signé Ali Rayah, annonçant un colloque sur l’Amusnaw Cheikh Mohand Oulhoucine. Les gens d’Al Khabar destinataires via leur bureau de Tizi-ouzou d’une demande de rectification de cette tromperie, ne l’ont point encore apportée, a-t-on observé vendredi soir (4 février). Ils ne semblent point mesurer l’importance du grave bentaha_suicideBprécédent qu’il viennent de créer sur leur site internet en laissant la photo de Cheikh Said Ayadjar le présentant comme Cheikh Mohand Oulhoucine. Il s’agit d’une tromperie manifeste et nuisible aux deux personnalités.
    El Khabar, qui a repris la photo sans respect du droit d’auteur, continuait …
(BMS – Lire la suite avec l’article précédent)  

Kabylie-autonomie: Ferhat Mehenni officialise le départ du GPK de Mouaci, Djouder et Boussaid – 4 février 2011 – Le départ de Malika Mouaci, Idir Djouder et Arezki Boussaid du gouvernement provisoire kabyle (GPK), créé le 1er juin 2010 à Paris par Ferhat Mehenni et qui le préside, a été officialisé dans un communiqué diffusé jeudi mai2010_1erjuin_GPKpar newsletter.
    Ferhat Mehenni se donne le temps d’une quinzaine de jours et  »à l’issue des consultations en cours » pour les remplacer en notant qu’ils avaient déposé leurs démissions respectivement en novembre, le 24 janvier et le 29 du même mois. Ils avaient occupé respectivement les postes de la Santé et Solidarité (Mouaci), l’Economie, Finances, Environnement et Aménagement du territoire (Djouder) et enfin les Institutions, l’Administration et la Sécurité (Boussaid).
    Mehenni semble vouloir calmer le jeu en soulignant, d’après le communiqué, que leur départ du GPK relève d’un  »réajustement, prévu depuis près de 3 mois (et) n’a pas de rapport avec la sordide tentative d’assassinat sur sa personne ». Le ton est à la modération contrairement aux déclarations de son conseiller et président du haut conseil à la
diaspora, Arezki Bakir, qui avait vilipendé les trois démissionnaires dans un article-déclaration.  »A l’Anavad (GPK, ndlr), il n’y a pas de places pour ceux qui ne sont pas oct_08_ahcene2capables de mettre une sourdine à leurs rancunes ou leurs propensions à verser dans les magouilles et les intrigues internes », a écrit Arezki Bakir, dans un texte diffusé lundi à 00:20 sur kabyle.com.(BMS – Lire la suite et commenter)  

Bouzeguene-Presse:  Les messages de soutien à Salem Hammoum continuentLes messages de  soutien à notre ami Salem Hammoum se sont poursuivis tout au long de ces dernières 24 heures. Ils viennent traduire l’estime qu’ont les gens de salemjacquesnotre confrère et collaborateur bénévole du site qui vient de subir avec succès une opération chirurgicale à l’hôpital Mustapha à Alger. 
    Ces messages sont la traduction de l’estime qu’à ce journaliste – corresponsant du Le Soir d’Algérie auprès des gens pour le bon travail de médiatisation qu’il a effectué dans la région de Bouzeguene et Azazga. Il est certain que sa boite électronique serait bien pleine mais il ne peut la découvrir pour le moment étant toujours alité à l’hôpital Mustapha.
    Le dernier message reçu vient de Claude Grandjacques qui de France l’assure de la grande estime qu’il a pour lui. Voilà ce que dit une partie du message:  »Bonjour Mohand Said. Mon message à Salem, n’étant pas parvenu à destination, je me permets de vous mettre à contribution. Pourriez-vous jouer l’intermédiaire ? Par avance merci. Bien cordialement. La magie Internet : par Kabylie news, je te découvre sur ton lit d’hôpital en compagnie de ton frère et de Mohand Said qui viennent t’assurer de leur soutien : ils sont les porte-parole de ceux nombreux qui t’estiment. Je fais partie de ces derniers. C’est pourquoi, de loin, depuis le pays du Mont Blanc, je t’assure de mon amitié », écrit notamment M. Grandjacques.  »Garde le moral. Que l’air tonifiant des villages de votre belle région et l’amitié des villageois te soutiennent et t’aident à te remettre vite sur pied », ajoute-t-il. D’autres messages sont venus de Norvège, du Canada, d’Oran, de Hassi Messaoud etc
.(BMS – Lire la suite avec les messages postés)  

Bouzeguène – Politique: Des collégiens ont marché pour le MAK à Bouzeguiene - 3 février 2011 - Sur initiative d’un groupe de jeunes qui se déclarent proches du mouvement  pour l’autonomie de la Kabylie (MAK), une marche a été organisée jeudi sur le trajet menant du CEM Hamadi du chef lieu Bouzeguene jusqu’à la place de la mairie située en face du siège de la sûreté de daïra.
    Devant le CEM Hamadi, choisi comme point de départ de la marche, on a d’abord fait sortir les élèves du collège pour ensuite se diriger vers le CEM des frères Akli où on a également forcé les élèves à sortir.
   La marche s’est ensuite ébranlée tout au long de l’avenue colonel Mohand Oulhadj juin2010_07_lionceaudonnant libre cours aux enfants de scander des slogans appelant à plus de sécurité. Sur les affiches collées au niveau du chef lieu, les initiateurs de cette marche ont mis en exergue le manque de sécurité  avec des vols perpétrés à grande échelle dans la cité Bouzeguènoise : Vols d’appartements, de voitures, d’un bus, de sacs d’olives…etc.
    Devant la mairie et la sûreté de  daïra, des jeunes ont pris la parole pour dénoncer tous ces manquements et alors qu’aucun malfaiteur n’a été arrêté ni inquiété
.(Kaci Kamel – Lire brèves de février)  

Kaci Abdemeziem- Chronique: Plus digne, nettement plus digne ! – 3 février 2011 – Mimi  a disparu. J’ai été le premier à m’apercevoir de cette disparition puisque c’est moi, la plupart du temps, qui m’occupais d’elle. Nous l’avons adoptée il y a de cela kaci_newplus de dix ans et jamais jusque là nous n’avons eu de problème particulier avec elle. Où est-elle à présent ? Que fait-elle ? Entre les mains de qui est-elle tombée ? Mais d’abord, comment s’est elle arrangée pour s’en aller ?
    J’exclus d’emblée qu’elle se soit faufilée entre les barreaux du balcon. Toute jeune, déjà, elle avait conscience du danger. Elle savait que nous logions au troisième étage .Aussi, lorsqu’elle avait fini son assiettée de haricots verts, elle se mettait au soleil, et, à moitié endormie, elle regardait  passer les voitures sur l’autoroute.
    L’autre hypothèse est qu’elle se soit aventurée dans cette partie commune de l’immeuble- un  long couloir orienté côté Nord. Il y fait toujours frais .S’il s’avère qu’elle a commis cet impair elle est impardonnable. Elle est censée savoir, depuis le temps qu’elle vit avec nous , que cet espace constamment visité par les courants d’air marin vivifiants , est constamment , aussi, parcouru par des mains invisibles qui ne ratent rien –strictement rien -  sur leur passage. Si tel est bien le cas Mimi n’est pas bien loin. Elle est séquestrée à deux pas de chez moi .Je ne peux pourtant rien pour elle. Comme elle est muette et qu’elle ne peut crier au secours, je ne peux même pas localiser le  lieu de détention
.(Kaci Abdmeziem – Lire la suite et commenter)

Kabylie – Portrait : Un jeune d’Ath Laziz:  »On peut vivre décemment de l’agriculture et de la vente de l’huile d’olive et de figues sèches  » - 2 Février 2011 – Ali Khelfani est un jeune d’Ath Ivoughardane, un village de la commune Ath Laaziz, dans la wilaya de Bouira, qui a affirme, dans un portrait que lui a aconsécré la Dépêche de Kabylie, dans son édition de mercredi 2 février, qu’on peut  »vivre décemment de l’agriculture, de la vente de l’huile d’olive et de figues sèches ».
    Plus futé peut-être que d’autres, il a choisi, avec un compagnon, de s’éloigner de sa région où, sur la longue route nationale rattachant l’est du pays à la capitale via Bouira, la concurrence est très rude dans la vente de l’huile d’olive et des figues sèches.  Agé de 27 ans, il a choisi de louer un garage à Fréha (40 kilomètres au nord-Est de Tizi-ouzou) et un accotement d’une route menant vers Tizi-ouzou, à mi-chemin entre Chaoufa et Chaâyeb, pour exposer ses produits, l’huile d’olive de pure qualité produit dans une huilerie traditionnelle et fonctionnant sans filtre, précise-t-il, ainsi que des figues sèches issues de ses propres figuiers. Et ça marche! Il est catégorique pour ajouter que c’est un trésor à portée de main pour chacun. (Said El HAROUFELLA – DDK – Lire la suite avec vidéo).  

Egypte-situation: Les inquiétudes de l’Occident et d’Israël face aux révolutions de Tunisie et d’Egypte (Ahmed ROUADJIA - Historien) – 2 février 2011 – Assurément , l’Occident et Israël s’inquiètent et paniquent sur ce qui s’est passé en Tunisie et sur ce qui se déroule en ce moment en Egypte. La fuite éperdue rouadjia_ph2de leur « ami » et protégé Zine El Abidine  Ben Ali qui les a surprit comme un tonnerre dans un ciel serin, et les fortes pressions exercées  à présent par des milliers de manifestants qui se relayent jour et nuit en Egypte  pour exiger le départ immédiat de Hosni Moubarak du pouvoir, les inquiète encore davantage et fausse toutes les bentahamoubarakprévisions et les espoirs qu’ils pouvaient faire  ou avoir pour garder main-basse sur les pays arabes du Moyen-Orient, via le régime égyptien considéré comme un allié stratégique et garant essentiel de la sécurité d’Israël, et par ricochet,  comme un solide rempart contre les mouvements de résistance arabe ( Hamas , Hezbollah…).
    Ces inquiétudes pointent nettement   à travers toutes les déclarations ayant été faites par les grands dirigeants occidentaux et sionistes.
(Ahmed ROUADJIA – Lire la suite)  

Bouzeguene-Presse : Salem Hammoum très touché par vos messages de soutien - 1 février 2011 - salem_hamoum230DaNotre ami Salem Hammoum s’est montré mardi très touché par les messages de soutien que les internautes lui ont témoigné via Kabylie News et dans des appels téléphoniques qu’il a reçus.
    Salem, qui affiche un état général très satisfaisant à la suite d’une délicate opération chirurgicale qu’il a subie dimanche à l’hôpital Mustapha à Alger, a lu avec émotion vos messages que nous lui avons remis lors de la visite que nous lui avons rendue (13h15heures)
    Il devrait rentrer chez lui très prochainement. D’ores et déjà il affiche une bonne mine et nous prions pour qu’il guérisse vite pour continuer son travail d’information au profit notamment de la région de Bouzeguene. Il ya lieu de noter que nous venons de recevoir par courriel à
Kabylienews@yahoo.fr d’autres messages de soutien mais il serait le mieux que vous les postiez sur kabylie News sur unblog.fr. Nul doute que la boite E-mail de Salem, salem2004@yahoo.fr , serait pleine de vos réactions de soutien.(BMS- Lire et réagir)

CoolLes liens vers les précédentes infos de février 2011 et celles d’avant ici  ou cliquez sur archivesemoticone  

infos

azouaou_kamal740 

notabene

 »Kabylienews ou ma façon de ne pas être un trois quarts de journaliste’‘ (Belkacemi Mohand said)

barreblanc
  youtube1dailymotion1

Yahoo!.-Google.-Voila.-Hotmail.Presse.algérienne - Kabylie News. Bouzeguene News

barreblanc
barreblanc

 

Note d’information: De nouveaux sites empruntant le concept  »Kabylie News » ont vu le jour sur internet. Ils ont la particularité d’avoir une vision allant d’une extrême à une autre. L’un deux diffuse des vidéos de convertis à l’islam. Un autre, d’un village, utilise kabylienews pour racoler et au contraire du premier, il tombe à bras raccourci sur l’intégrisme. Nous n’avons rien à voir avec ces deux sites et autres pages créées sur internet qui ont la particularité de semer la confusion. Kabylie News sur kabylie.unblog.fr et kabylienews.voila.net gérés par BMS se démarquent de ces deux sites et appelle les visiteurs à faire la part des choses. Nos vidéos sont diffusées sur:

fev2010comments1

12

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...