Kabylie news: page archive du 3 juillet 2009 (Info bms)

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

Pour bien visionner ce blog reglez vos paramètres à: 1024 X 768 pixelsPolice : taille moyenne
Contact de BMS:
kabylienews@yahoo.fr - Mobile: 0772.13.88.88  

Kabylie news: page archive du 3 juillet 2009 (Info bms) dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact

une_ferhat_juin06Kabylie-Mak - 24 juin 2009 -  Un dirigeant du Mak évoque l’hypothèse que Aqval serait un ancêtre éponyme par qui le nom générique des Kabyles est arrivé – Le Secrétaire national aux Relations nationales du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie a appelé début juin à approfondir une hypothèse selon laquelle  »Aqval » serait un ancêtre éponyme par qui le nom générique des Kabyles est arrivé contrairement  à l’idée répandue le liant au terme arabe  »el-qabaïl (les tribus).
    Ce dirigeant du Mak, Mohand Benbourenanne, dit Muh At Vurenna (de la région de Aïn Oussera, Djelfa), qui s’exprimait le 5 juin dernier à l’occasion d’un conseil national du Mak tenu à M’chedellah, a évoqué la question dans son appel à  »sauvegarder le patrimoine linguistique kabyle ».
    Pour M.Benbourenanne  »le véritable sens est plutôt à chercher dans le nom d’un ancêtre éponyme qui s’appellerait aqval selon une hypothèse récente autour de
laquelle il faut investiguer. », selon un communiqué de l’organisation diffusé sur son site internet.
(Lire)

sheikha-mozah-unmai_21_dohacMonde-Qatar-presse-Doha- 24 juin 2009- Menard rend hommage à Sheikha Mozah et quitte avec son équipe le Centre de Doha pour la liberté d’information -Les événements se sont précipités au Centre de Doha pour la liberté d’information. Après un communiqué faisant état lundi 22 juin d’une bureaucratie qui bloque l’action du Centre, a suivi mardi l’annonce du départ de son directeur général Robert Ménard et des responsables de l’assistance, de la recherche et de la communication.
    «Aujourd’hui, le Centre est asphyxié. Nous n’avons plus ni la liberté, ni les moyens de travailler.», indique le dernier communiqué qui explique les péripéties de ce qui risque d’enterrer le centre créé en décembre 2007 à l’initiative de Sheikha Mozah, à qui Ménard a rendu un très grand hommage.
    «Je ne remets pas en cause la sincérité de Son Altesse Sheikha Mozah, sa volonté de faire progresser les libertés, et notamment la liberté de la presse. Mais elle n’est pas seule. Et ils sont nombreux, puissants, obstinés, ceux qui préfèrent le statu quo au changement. Personne d’autre qu’elle n’aurait eu l’audace d’imaginer un Centre comme celui que nous avons construit ici. Mais Son Altesse Sheikha Mozah est peut-être trop en avance sur ses concitoyens, trop «moderne» pour des responsables politiques attachés au statu quo, trop intelligente des enjeux du monde pour des dignitaires soucieux de leurs seuls intérêts. », a déclaré Ménard. 
(Lire)

juin_mariage_unblog64kaciphotoKaci Abdmeziem-chronique- 22 juin 2009-Et si c’était vrai ?… - Comme toutes les personnes qui ont du talent et dépassent leur entourage d’une coudée d’intelligence Rachida a vite fait de décoder le mode de fonctionnement de son milieu socio- professionnel .En soldate dégourdie larguée en territoire ennemi, elle a vite fait de ramasser son parachute et de le camoufler.Elle s’est ensuite donné quelques tapes vigoureuses sur les fesses pour dépoussièrer son pantalon kaki et se remettre des ecchymoses causées par la chute . Et la voilà partie en reconnaissance.
    Et la voici , maintenant , devant moi, un stylo à la main, gribouillant sur une feuille de papier, des croquis du terrain sur lequel elle s’est aventurée, s’arrêtant, par moments , pour me livrer une anecdote cocasse.
    -”Est-ce que tu sais, me dit-elle, que mon Responsable supprime carrément la prime de rendement à tous ceux de ses subordonnés qui refusent d’accomplir la prière derrière lui ?
    -”Tu fabules , Rachida , que je lui réponds.
    -”Tu es trop naïf , qu’elle me rétorque. Il se passe des choses inouies dans la boîte.
    Et voilà Rachida qui se remet à griffonner sur la feuille de papier.
 (Lire)

Qatar-Doha-presse – 22 juin 2009- La bureaucratie bloque l’action du Centre de Doha pour la liberté d’information - La bureaucratie bloque l’action du Centre de Doha pour la liberté d’information en tardant à lui affecter le budget qui lui est promis.
    »Le Centre de Doha dénonce l’acharnement d’une partie de l’administration du pays à retarder sans cesse le versement du budget qui permettrait de continuer à secourir les professionnels de l’information et les médias en difficulté », précise lundi le centre
sur son site internet.
    “Ce budget a été voté en octobre dernier par le conseil d’administration présidé par Sheikh Hamad bin Thamer Al Thani, précise le Centre. Il devait être versé au plus tard le 1er avril, premier jour de l’année fiscale au Qatar. », ajoute le centre en précisant que  »le budget accordé au Centre pour l’exercice commencé le 1er avril a été fixé à environ 4 millions de dollars. » 
(Lire)

juin_21_bmslogAlgérie-presse-document – 22 juin 2009- Et si l’Algérie s’inspirait du projet de loi proposé au Qatar par le Centre de Doha pour la liberté d’information - Un intéressant projet de loi a été proposé en janvier dernier aux autorités du Qatar par le Centre de Doha pour la liberté d’information. 
    Composé de 34 articles (5 chapitres), ce
projet de loi mérite que d’autres pays comme l’Algérie s’y inspirent pour leur propre législation en matière des médias d’autant que le centre de Doha qui le propose est dirigé par M. Rober Menard, l’ancien secrétaire général de l’organisation Reporters sans frontières réputé pour son engagement pour la liberté de la presse.    
    Kabylie News vous propose le document et vous demande de donner votre avis sur son forum.
 (Le document)

juin_20_saadaneSport- Football- 20 juin 2009- Algérie 2  Zambie 0 : La victoire algérienne fêtée bruyamment à Tizi-ouzou - La victoire algérienne par 2 à 0 sur la sélection de football zambienne a été fêtée bruyamment samedi soir à Tizi-ouzou. Jusqu’à 21 h 30 des jeunes sillonnaient encore la ville à bord de véhicules de tous genres pour saluer la victoire algérienne. On a vu même des camions  klaxonner à tue-tête au centre-ville. Certains se demandent si ce n’est là qu’un prétexte pour se défouler tant la ville manque de lieux et d’animation culturels nocturnes. Même le jardin Colonel Mohand Oulhadj pourtant dôté d’un très bon éclairage ferme ses portes à 18 heures. 

 64kaciphoto Kaci Abdmeziem-chronique-20 juin 2009- D’ici peu…- Ce que j’ai été surpris de découvrir, l’autre fois, sur le bord de la route qui me prête son trottoir pour me rendre à mon travail, ce n’était pas la charogne d’un chien en état de décomposition avancée, ou la carcasse d’un chat de gouttière farcie aux mouches bleues. Ce n’était pas non plus une de ces peaux de mouton que les citadins prennent la peine de saler les lendemains d’Aïd , réflexe atavique de ruraux, pour ensuite les oublier sur la place publique , livrées aux rats , à la pluie et au vent qui emporte au loin leur puanteur. Non.
    Ce que j’ai été surpris de découvrir , je l’ai pris d’abord pour une vieille bâche usée par le temps. Puis j’ai pensé qu’il s’agissait de la toile d’un grand parasol réformé. Ce n’était ni l’une l’autre.
    C’était…une peau de vache.
    J’ai longtemps planché sur la question de savoir ce que pouvait bien faire une peau de vache ou de boeuf dans un quartier d’Alger. De guerre lasse j’ai abandonné la partie . Le bon vieux dicton ne dit-il pas : “Vis et tu en verras d’autres”?
    J’ai vécu. Et j’en ai vu une autre ce matin
.(Lire)

Kabylie-société-20 juin 2009- Faux barrage à domicile au village Tizra Aissa – Le banditisme et le terrorisme semblent avoir évolué en Kabylie jusqu’à servir leurs méfaits à domicile comme peut en témoigner cette famiulle du village Tizra Aissa de la commune d’Aït Yahia Moussa, à 25 km au sud-ouest de Tizi Ouzou.
 une_kabylie   Selon la dépêche de Kabylie qui rapporte l’information et qui cite une source digne de foi,  »un groupe armé composé de cinq individus armés a fait irruption dans le domicile d’un émigré retraité (et) sous  »les menaces de mort, le père et son frère, lui aussi émigré arrivé au village quelques jours auparavant, avaient remis aux assaillants une somme de cent millions de centimes, une quantité de bijoux évaluée à trente millions de centimes et des téléphones portables. »
   S’agit-il d’un groupe de malfrats ou d’un groupe terroriste, s’interroge le
correspondant du journal comme s’il y a une grande différence en précisant que les  malfaiteurs ont disparu à la faveur de l’obscurité.
    Une enquête a été ouverte par les services compétents afin de retrouver les auteurs de cet acte, a ajouté le journal
.(Lire et commenter)

 Kabylie-commerce-20 juin 2009- Grève générale de trois jours des commerçants de la ville de Tigzirt – Une grève générale de trois jours a été observée de mercredi à vendredi par les commerçants de la ville de Tigzirt à l’appel de leur association pour revendiquer la réouverture de la RN24, reliant Dellys à Tigzirt, fermée depuis une quinzaine d’années, l’ouverture d’un axe de la route principale, fermé au niveau du célibatorium de la police, après 19h, et enfin des allègements fiscaux.
    Cette grève qui s’ajoute à une précédente observée du 25 mai et du 1er juin avec un sit-in a eu lieu devant le siège de la daïra, intervient en pleine saison estivale.
    Une vive tension a marqué la ville mercredi lorsque les commerçants  se sont rendus au niveau du siège de l’APC pour y tenir un sit-in, rapporte le journal El Watan
.(Détail-lien). (Lire et commenter) 

Point de situation et d’ordre - 19 juin 2009 – Encore une fois je constate avec regret une facilité déconcertante qu’ont certains à descendre en flammes les autres avec des mots vulgaires qui témoignent de leur niveau d’éducation ou d’intelligence assez affligeants. L’annonce d’un roman et la publication d’une page, une seule, de ce roman  ont suffit pour ces gens à  »ficher », à  »renier », à  »menacer » et à  »insulter » pour un mot et pour un parallèle tout à fait réel: l’extrémisme existe dans toutes les sociétés y compris chez nos berbéristes. Je ne voudrais pas vous rediriger vers un site qui encore une fois se permet de m’insulter et de m’afficher, photo à l’appui, à la vindicte terroriste intellectuelle dont ses animateurs font partie. Mais quand est-ce qu’ils et elles vont comprendre que la liberté dont il se réclament offre en principe à chacun le droit d’avoir de l’imagination, de créer un style d’écriture et de et de ….?

juin_19_hasnaoui_une Kabylie-Cheikh El Hasnaoui- 19 juin 2009 -Un Colloque scientifique sur Cheikh El Hasnaoui du 20 au 22 juin à Tizi Ouzou: le programme détaillé -Un Colloque scientifique sur Cheikh El Hasnaoui, le chanteur populaire kabyle connu, débute samedi à la Maison de la Culture Mouloud MAMMERI de Tizi Ouzou (Kabylie, Algérie).
    Organisé par l’Association Culturelle Issegman de Tizi Ouzou, le colloque intitulé  »une oeuvre, une vie, une destinée » s’étalera sur trois jours ( du 20 au 22 juin compris). Il est sponsorié par plusieurs titres de la presse nationale. 
    Sept communications sont prévues au programme de cette manifestation culturelle pour laquelle l’association a diffusé un intéressant dossier de presse sur internet alors qu’elle prévoit le diffusion d’un
site internet dédié au chanteur, de son vrai nom Mohamed KHELOUAT. (Lire)

bmsn11juin_18_rezki1 Quiproquos BMS- 18 juin 2009 – J’ai rencontré monsieur Bonté à Tizi-ouzou …(Rediffusion) - Un Monsieur  »bonté naturelle », ça existe! Je vous l’affirme. Je l’ai rencontré dernièrement d’une façon impromptue à Tizi-ouzou, devant la mosquée Arezki Cherfaoui du centre ville, ou si vous préférez, dans la rue face au tribunal de la ville.
     Qui est-il? Je ne le sais pas. Je ne connais pas son vrai nom. J’ai vu son allure et entendu ses paroles: bonnes … gentilles et gratuites. J’en ai profité et je vous en fais part pour en juger.
      Il était là devant moi à s’adresser à un monsieur en tenant dans sa main la main d’un autre qu’il désignera au premier comme étant  »le fils de son cousin (un neveu) » qu’il adjoindra du terme  »et demi » (Dhe NEFS, en kabyle ou en arabe) (d’a Mis n’âami d’ NEFS).
     Son vis-à-vis était, visiblement, non seulement rassuré mais aussi honoré de cette rencontre. Moi aussi dans mon coin c’était avec un grand plaisir que j’entendais ce qualificatif qui est de nos jours rare à être utilisé tant les gens préfèrent se dénigrer les uns les autres, surtout entre cousins…
    Puis passe un autre homme et c’est l’accrochage…
    Du calme! c’est dans le bon sens.
   -Mais c’est Si Smail? l’interpellera M. Bonté tout en l’étreignant
.(Lire)

juin_18_station_uneBouzeguene-société- 18 juin 2009 – Station service de Bouzeguène : Que de services rendus à la population ! -La station service « Mettouchi » de Bouzeguène est l’une des plus anciennes de l’ex. Daïra  d’Azazga. Nous connaissions la station de « Vouchetchouy », c’était la plus ancienne et puis voilà celle de Lahcène Mettouchi (paix à leurs âmes tous les deux). 
    Il desservait du gasoil, de l’essence normal et avait aussi un mélangeur d’huile et d’essence pour les mobylettes  et les vélomoteurs.
    Ouverte depuis plus de 40 ans, la station a commencé à servir du carburant livré à l’époque  par les multinationales telles : ELF, TOTAL, ESSO MOTOR OIL et enfin SONATRACH puis  NAFTAL. 
    Les propriétaires de voitures, généralement des vieilles 403, des 203, des quatre-chevaux, des Dauphines, des R8, des deux chevaux, des mille-kilos, des tractions-Citroën, des camions Berliet, des 404…etc. s’approvisionnaient  en carburant mais pouvaient aussi réparer leur roue, acheter de l’huile moteur ou faire leur vidange, changer leurs plaquettes de freins, des choses comme ça.
 (Lire)

juin_18_aehpatch

juin_15_acherir_uneBouzeguene-portrait – 15 juin 2009 – Acherir Tahar et Amir Idir: les premiers employés au service d’état civil de la mairie de Bouzeguene – Acherir Tahar (Aït Salah) et Amir Idir (Bouzeguène-village)  sont parmi les premiers employés au service de l’état civil de la mairie de Bouzeguène.
    Khali Idir, aujourd’hui âgé de 86 ans, garde toujours en mémoire les premiers moments où il a commencé à rédiger les premiers actes de naissance.
    Mais avant d’être là, il était à Marseille où il travaillait comme docker. C’était la guerre. Mais il devait quitter son travail parce qu’un  billet de recherche était lancé contre lui. On pouvait lire sur le billet ceci : FICHE D’ATTENTION : « Dangereux » En cas de découverte, signaler à la dir. des R.G, 8ème sect., 11, r. des  Saussaies, à Paris 8ème et au serv.des RG de Marseille. Z-60/26270. Suite à cela, il a  été arrêté et emprisonné aux Baumettes pendant 26 mois. –
(Lire et commenter) 

juin_15_aeh_enfanceKabylie News - 15 juin 2009 – Infos brèves de Ain El Hammam -L’ACDEJA vient de clôturer un autre atelier de formation sur les techniques d’animation de groupes du 10 au 14 juin 2009 au centre d’apprentissage interculturel des associations da AIN EL HAMMAM – Les commerçants de AIN EL HAMMAM montent au créneau. Affirmant n’avoir reçu aucune promesse de recasement ou autre et n’ayant enregistré aucune suite à leurs doléances, ils affichent leur mécontentement par des slogans sur les rideaux de leurs magasins. ‘Non à la hogra » et  »Ne touchez pas à nos locaux » sont quelques uns de ces slogans. - La maison de jeunes d’Ain El Hammam a célébré la journée de l’enfance (jeudi 11 juin 2009) on organisant un grand carnaval à travers les artères de l’ex Michelet.Plusieurs établissements ont tenu à assister malgré la chaleur dans l’après midi plusieurs activités ont eu lieu dans la cour de la maison de jeunes. (Lire + de photos demain)

juin_14_menardprixPresse-Prix- 14 juin 2009 – L’absence de soutien occidental aux démocrates des pays arabes vient des intérêts liés au pétrole, le gaz et les contrats d’armement (Robert Menard) - L’absence de soutien des occidentaux aux démocrates des pays arabes vient des intérêts liés au pétrole, le gaz et les contrats d’armement, estime Robert Menard, ancien secrétaire général de Reporters sans frontières et Directeur Général du Centre de Doha pour la liberté d’information.
      »Je n’arrive pas à comprendre – ou je comprends trop bien – pourquoi nos démocraties continuent de soutenir des régimes du monde arabe corrompus et liberticides. Pourquoi ne défendons-nous pas les démocrates arabes comme nous l’avons fait pour les dissidents de l’ex URSS ? La réponse est malheureusement évidente : le pétrole, le gaz, les contrats d’armement. », a déclaré Menard qui recevait il y a un mois à Hambourg, le prix « Henri Nannen pour la liberté de la presse», décerné par le magazine allemand Stern.
     »Nous avons la chance de vivre dans des pays de liberté – quoi qu’en disent certains – profitons-en pour nous mobiliser pour les autres. Partout. Pas d’indignations à géométrie variable. Pas de ces hauts le cœur sélectifs qui font que l’on dénoncera la Birmanie (dictature de « droite ») mais que l’on se taira sur Cuba (dictature de « gauche »). », a-t-il ajouté. Pour M. Menard,  »le rôle des médias, c’est d’abord et avant tout de dire ce qui ne va pas. C’est de déranger, de bousculer, de mettre le doigt où cela fait mal. »
(Lire)

 Algérie-terrorisme-justice-13 juin 2009-L’aggravation d’une peine infligée au Moudjahid et patriote Mohamed Gharbi qui s’est fait justice suscite de nombreuses réactions -L’aggravation pour la deuxième fois de la peine infligée par la justice au Moudjahid et patriote Mohamed Gharbi, qui s’est fait justice en abattant un repenti islamiste, suscite de nombreuses réactions en Algérie.
    Mohamed Gharbi, ancien officier de l’ALN, qui avait constitué en 1994 un Groupe de légitime défense (GLD) face aux groupes armés de l’AIS et du GIA dans l’est algérien, a abattu le 11 février 2001 au centre-ville de Souk Ahras Ali Merad, ex-militant du parti dissous, devenu chef régional de l’AIS, avant de bénéficier en 2000 de la grâce amnistiante, décrétée par le président de la république dans le cadre de la concorde civile.
    Il lui reprochait des menaces de mort répétées, a rapporté la presse.
    Mohamed Gharbi (71 ans) sera condamné le 21 janvier 2004 par le tribunal criminel de Guelma à 20 ans de réclusion criminelle. Il introduit un pourvoi en cassation pour être condamné le 24 mars 2007 à la perpétuité . Un deuxième pourvoi en cassation le mènera dimanche dernier devant le tribunal criminel de Guelma où il sera condamné à la peine capitale requise par le parquet général.
(Lire)

juin_11_cerist Algérie-internet-témoignage-11 juin 2009-Le ”.dz” est trop verouillé par Nic.dz (Cerist) pour en faire une quelconque promotion - Les noms de domaine en  ».dz (Algérie)’ sont très vérouillés par la réglementation du Cerist via sa filiale  Nic.dz (Network internet center) pour arriver à en faire une quelconque promotion comme l’annonce pour le 14 juin le journal El Watan.
    Au contraire du principe universel du  »premier arrivé premier servi » instauré par l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), qui gère le réseau internet, au Nic.dz la filiale du Cerist qui délivre les noms de domaine en Algérie, on vous imposera un nom de domaine en fonction du nom de votre entreprise ou ses initiales, le registre de commerce faisant foi.
     »Il y a quelques années j’ai voulu obtenir le nom de domaine  »www.bms.dz » étant entendu que  »bms » sont les initiales de mon nom et prénom (Belkacemi Mohand Said), auteur indépendant et légalement enregistré à l’administration fiscale. Les responsables de
Nic.dz et du Ceris ont refusé …net ce nom de domaine m’obligeant à aller déposer d’abord un nom de marque  »bms » auprès de l’INAPI avant de demander ce nom de domaine. Pourtant ce sont deux domaines complètement différents. (Lire)

juin_11_zehiraAlgérie-France-histoire-11 juin 2009- Zehira Kara raconte Tadmait de son enfance - Zehira Kara prépare la publication d’un livre sur Tadmait (ouest de Tizi-ouzou), la ville de son enfance. Elle raconte avec amour son environnement alors qu’elle n’avait à cette époque que 2 ans. Le style est accrocheur. Nous attendons sa sortie pour le lire entier. 
   
Extrait: 
    “Je suis toujours à mon poste de travail. J’ai la chair de poule à l’évocation de mes souvenirs. Au bord du Sébaou les sols pleureurs pendaient leurs branches jusqu’à atteindre l’eau de la rivière et, à l’ombre, des jeunes pêchaient. Il y’avait beaucoup de poissons dans le sébaou. En été le débit de cette immense rivière diminuait mais ne séchait jamais. En fait il se scindait en plusieurs petits ruisseaux à certains endroits larges, très larges de son lit. Mais en hiver il était fort bruyant. Il lui arrivait de déborder de son lit en couvrant ….
(Lire) 

Internet-Roman-11 juin 2009-  »Les témoins de BMS », premier extrait, premiers indices - Ce jour-là, j’ai bien chronométré mon déplacement à Alger comme à mon habitude. J’ai toujours en tête l’idée qu’un fou islamiste ou berbériste peut être manipulé pour tenter de m’agresser. Je suis coincé, comme vous l’êtes peut être, entre ces deux types de personnages si vous êtes assez franc d’affirmer vos traits de personnalité. 
temoins_100dinars    Ainsi revendiquer sa langue tamazight et défendre son écriture en caractères latin est presque péché pour les extrémistes islamistes ou les panarabistes (baathistes). A contrario revendiquer sa religion musulmane et vouloir construire une mosquée ou y participer est une traîtrise pour quelques illettrés berbéristes de la cause amazighe ou kabyle.
    Je n’ai pas besoin de vous raconter les termes d’un certain kabyliste sur internet  à mon encontre. S’il y a pire terroriste que celui-ci je jure de … tailler ma moustache. Que croyez vous? Je ne vais quand même pas la couper pour des gens pareils. 
    Mais le danger qui me guette ne vient pas de ces gens là. Il vient de gens plus sournois que la hache, la balle ou le couteau d’un terroriste à un faux barrage. Le danger que je sens m’accompagner chaque jour quand  »je descends » à Alger ou que je  »monte » à Tizi, vous ne le saurez pas de sitôt. Vous ne le ressentirez jamais assez comme moi.
 (Lire) 

juin_10_achicheBouzeguène – Aït Salah- 10 juin 2009 - Histoire et présent des Transports Achiche: «L’oiseau bleu »   Les autocars : « l’Oiseau bleu » connus plus communément sous l’appellation d’autocars Achiche, ont une longue histoire. Achiche est l’un des premiers transporteurs de la région d’Azazga. 
    On ne lui connaissait  aucun concurrent à l’exception des autocars Amrouche qui desservaient  les villes d’Azazga et de Tizi Ouzou. 
    Depuis l’indépendance, Achiche a mis ses premiers bus pour transporter les travailleurs de leurs villages vers Azazga. Les vieux bus ne roulaient pas très vite mais ils rendaient un grand service à la population qui venait juste de sortir de la guerre et qui était très pauvre. 
    C’était aussi, grâce à ces vieux bus que, nous avions pu fréquenter Le CEG « Zaïdat » pour certains, le CET pour d’autres et le lycée Chihani D’Azazga pour beaucoup d’entre nous. 
(Lire)

juin_10_adeBouzeguène – ADE- 10 juin 2009 - Ouvriers de l’Algérienne des eaux: nous recevons de l’eau grâce à eux - Ils ne se reposent presque jamais et ils sacrifient même leur jour de repos pour que nous ne manquions pas d’eau. Ils sont tout le temps au chantier pour réparer les fuites, remplacer le tuyau défectueux, brancher l’eau au citoyens, rétablir les défaillances de jour comme de nuit, nettoyer les réservoirs, veiller à la qualité de l’eau…etc. 
    Eux, ce sont tous ces ouvriers de l’Algérienne des eaux qui ne ménagent aucun effort pour que ce précieux liquide ne manque à personne. 
    L’eau c’est vital, c’est bien connu. Alors, il faudrait que ceux qui pensent à nous, ne soient pas ignorés car sans eux et, à défaut d’aller soi-même  chercher cette eau ailleurs, la vie serait tout simplement impossible
.(Lire)

USA-démocratie- 6 juin 2009 - Obama n’imposera pas une forme de démocratie dans le monde mais saura discerner entre les gouvernements qui reflètent la volonté d’un peuple et ceux qui ne le sont pas -  Le président américain Barak Obama a affirmé jeudi au Le Caire que les Etats-Unis n’imposeront pas une forme de démocratie dans le monde mais sauront discerner entre les gouvernements qui reflètent la volonté d’un peuple et ceux qui ne le sont pas. 
    Morceaux choisis du discours:
juin_06_obama     »Chaque nation donne naissance à ce principe (de démocratie) de sa propre manière, en fonction des traditions de son propre peuple. L’Amérique ne prétend pas savoir ce qui est le mieux pour tout et chacun, tout comme nous ne voudrions pas prétendre décider des résultats d’une élection pacifique. Mais j’ai la ferme conviction que tous les peuples aspirent à certaines choses : la possibilité de s’exprimer et d’avoir une voix dans la façon dont ils sont gouvernés ; la confiance en l’État de droit et l’application équitable de la justice ; un gouvernement qui est transparent et qui ne vole pas ce qui appartient à son peuple ; la liberté de vivre selon leur choix. Il ne s’agit pas simplement d’idéaux américains, il s’agit des droits de l’homme et c’est pourquoi nous les encouragerons dans le monde entier. » 
(Lire et commenter)

une_ferhat_juin06Algérie-Kabylie-Mak- 6 juin 2009 - Le Mak annonce ”une nouvelle étape” à la rentrée sociale de 2009 pour faire avancer son projet sans en préciser ses contours  - Le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK), une organisation algérienne non agréée mais tolérée, annonce  »une nouvelle étape (…) à la rentrée sociale de l’année en cours » pour faire avancer son projet sans en préciser ses contours. 
     »Il est temps pour nous de donner à la Kabylité tout son sens, ainsi que le respect qui lui est dû. Nous avons pour devoir de l’affirmer, de la protéger et de la valoriser dans tous les domaines. Nous parlerons kabyle, penserons kabyle et nous consommerons prioritairement kabyle. Redonner vigueur à la solidarité entre nous sera salutaire pour notre peuple. », écrit Ferhat Mehenni à partir de Washington (USA) à l’occasion du 8ème anniversaire de ce mouvement qu’il préside.
 (Lire et commenter)

vi_destin2Algérie – France – religion - 5 juin 2009 - Cheikh Rachid fait ses adieux aux fidèles de la mosquée Arezki Cherfaoui de Tizi-ouzou avant de rejoindre la France pour quatre ans – Le jeune Cheikh Rachid de la mosquée Arezki Cherfaoui du centre ville de Tizi-ouzou a fait vendredi ses adieux aux fidèles avant de rejoindre la France pour quatre ans dans le cadre d’une mission officielle.
    Il a annoncé aux fidèles de la mosquée son départ en fin de semaine en précisant que son prêche du vendredi aura été vraisemblablement le dernier avant de partir en France pour quatre ans.
    Il a été salué après la prière de vendredi par de nombreux fidèles qui devront compter désormais sur les jeunes Cheikh Chabane et Cheikh Nadir pour diriger la mosquée.
    Cheikh Rachid avait remplacé l’emblématique Cheikh Amar, décédé il y a plusieurs années, à qui il est resté très attaché n’oubliant pas de rappeler son souvenir régulièrement.
(Lire et commenter)

azouza_abane_affichejuin_05_rcdAlgérie-RCD - 5 juin 2009 - Said Sadi: le RCD entend ”harceler le pouvoir pour l’affaiblir à l’intérieur et le discréditer pour l’isoler davantage à l’extérieur”  -Said Sadi, le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD, opposition légale algérienne) affirme que son parti entend continuer à  »harceler le pouvoir (algérien) pour l’affaiblir à l’intérieur et  le discréditer pour l’isoler davantage à l’extérieur ».
     »Sur ce registre le travail accompli par le RCD sur la scène internationale est sans égal. C’est grâce au Rassemblement que la communauté internationale a, dans sa quasi-totalité, désavoué ou refusé de commenter la dernière élection présidentielle. Aujourd’hui, l’exception algérienne qui a fait que pendant très longtemps les observateurs étrangers ont condamné les abus et les fraudes électorales partout dans le monde sauf dans notre pays n’existe plus. Il n’y a plus d’impunité algérienne. », a indiqué Sadi qui s’exprimait jeudi devant le
Conseil national de son parti. (Lire et commenter)

une_aitahmedAlgérie-FFS-Ait Ahmed  - 5 juin 2009 -Ait Ahmed dénonce le retour des colonialistes et la surenchère nationaliste des pouvoirs corrompus et illégitimes - Hocine Ait Ahmed, le président du Front des Forces socialistes (FFS, opposition légale algérienne), dénonce le retour des colonialistes et la surenchère nationaliste des pouvoirs corrompus et illégitimes.
     »Il est d’autant plus utile de connaître son passé, qui nous vivons une époque bien curieuse. D’un côté les colonialistes sont de retour et revendiquent sans vergogne ” les bienfaits de la colonisation ” ; Et, face à eux. Des pouvoirs corrompus et illégitimes font dans la surenchère nationaliste tout en remettant au goût du jour les pires méthodes coloniales dans la conduite des affaires nationales. », a déclaré Ait Ahmed à l’occasion d’une journée d’études ‘sur la guerre d’indépendance de l’Algérie, des années 1940 à juillet 1962 », organisée par la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BIDC) de l’Université de Paris Ouest, le 20 mai 2009. 
(Lire et commenter)

avril_19_sadi_aitahmedAlgérie-politique-RCD-FFS  - 5 juin 2009 - Sadi et Ait Ahmed se rejoignent au moins sur une chose: se mettre à l’écriture de l’histoire – Said Sadi, le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD, opposition légale algérienne)  et son rival du Front des Forces socialistes (FFS, opposition également), Hocine Ait Ahmed, se rejoignent au moins sur une chose actuellement: celle d’annoncer qu’ils se mettent à l’écriture de l’histoire.
     »Je suis entrain de rédiger un livre sur le colonel Amirouche qui a été assassiné à deux reprises et qui est tout sauf la caricature qu’en ont fait les fossoyeurs de notre histoire. », a déclaré Sadi devant le conseil national de son  parti réuni de 4 juin.
    Ait Ahmed a indiqué pour sa part à l’occasion d’une journée d’études ‘sur la guerre d’indépendance de l’Algérie, des années 1940 à juillet 1962 », organisée par la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BIDC) de l’Université de Paris Ouest, le 20 mai 2009, que cet événement lui a donné  »le sentiment d’une urgence : écrire très vite le deuxième tome des ” Mémoires d’un combattant “. 
(Lire et commenter)

 ABANE Ramdane-Anniversaire - 1 juin 2009 - Progamme des cérémonies prévues à AzouzaVoici le programme détaillé de cette journée , la première du genre qui se déroule dans le village natal du héros.
    Jeudi matin : Point de rassemblement : monument des martyrs d’Azouza 
    8h30 : Ouverture d’une exposition sur Abane Ramdane et sur la Révolution en général 
    10h00 : Dépôt d’une gerbe de fleurs au monument à la mémoire de tous les martyrs d’azouza 
    10h15 : Inauguration de la première fresque dédiée à Abane
    10h30 : prise de parole, témoignage et récital de poésie 
    11h00 : collation 
    17h30 : marche populaire à partir du monument vers Thazdharth les Mamou où sera inaugurée une deuxième fresque 
    19h00 : Projection de “Dhargaz a mmi ” un film consacré à Abane Ramdane. Cette projection aura lieu à la cantine d’ Izoundayène.
 (Lire et commenter)

mai_29_ifighaIfigha - société  - 29 mai 2009 - Le relais de la bonne crème glacée à Ait Issaad -Quoi de mieux que de prendre une bonne crème glacée lors d’une chaude journée d’été. A  Aït Issaad dans la commune d’Ifigha, on vous offre tout ce plaisir et cela en vous arrêtant chez Kemache, au centre du village qui arbore déjà ses couleurs estivales.
    Que vous veniez de Bouzeguène pour rejoindre Azazga ou inversement, vous serez attirés par ce beau monde qui, le temps d’un arrêt, s’engouffre dans le magasin pour commander de la crème glacée pour soi-même et pour tout le reste de la famille qui attend dans la voiture.
    Le jeune Barek Youcef qui y travaille, vous accueille gentiment et vous remplit les cornets de glace à l’eau ou au lait. La glace fabriquée par  Youcef est la meilleure de la région. A Bouzeguène ou à Azazga, les adultes ne dégustent pas de la glace car elle n’est pas bonne comparée à celle d’Aït Issaad.
 (Lire et commenter

mai_29_adeBouzeguène – société  - 29 mai 2009 -  Les ouvriers de l’ADE à l’œuvre à Bouzeguene - C’est la corvée quotidienne pour tous les ouvriers de l’ADE de Bouzeguène. Ici, ils installent la nouvelle conduite en remplacement d’une vieille canalisation en amiante qui a été posée durant les années 70. 
    Le rétablissement rapide des branchements individuels est aussitôt effectué.
(Lire et commenter

infos

Proverbes kabyles circonstanciés par BMS

Celui ou celle qui n'a pas lu au moins un de mes reportages imaginaires est vraiment passé à côté de la crême de ce que j'écris sur internet.....

Les bonnes vidéos de la Kabylie sélectionnées et rapportées par BMS  

http://kabylienews.site.voila.fr - ttp://www.geocities.com/kabylienews

Yahoo!Google  – El-Watan  – Dépêche de Kabylie  – Le-Soir  – Le jour

barrekab3

  »Kabylienews ou ma façon de ne pas être un trois quarts de journaliste’‘ (Belkacemi Mohand said)

kabylienews@yahoo.fr - 0772.13.88.88  -

Algérie-France-histoire : Zehira Kara raconte Tadmait de son enfance

Classé dans : Accueil — Mohand Said Belkacemi @

AAKA_Kabylie News de BMS: Algérie Amazigh Kabylie Actualité (de Presse)

Algérie-France-histoire : Zehira Kara raconte Tadmait de son enfance  dans Accueil acceuil1 ci_politique dans Accueil ci_societe ci_culture ci_presse ci_BMS ci_photo ci_monde
ci_videos ci_forum ci_carnet ci_special C'est quoi ou c'est qui BMS? ci_BMS1 ci_utile contact
barreblanc

juin_11_zehiraTizi-ouzou, 11 juin 2009 (bms)- Zehira Kara prépare la publication d’un livre sur Tadmait (ouest de Tizi-ouzou), la ville de son enfance. Elle raconte avec amour son environnement alors qu’elle n’avait à cette époque que 2 ans. Le style est accrocheur. Nous attendons sa sortie pour le lire entier. 
    Extrait: 
    « Je suis toujours à mon poste de travail. J’ai la chair de poule à l’évocation de mes souvenirs. Au bord du Sébaou les sols pleureurs pendaient leurs branches jusqu’à atteindre l’eau de la rivière et, à l’ombre, des jeunes pêchaient. Il y’avait beaucoup de poissons dans le sébaou. En été le débit de cette immense rivière diminuait mais ne séchait jamais. En fait il se scindait en plusieurs petits ruisseaux à certains endroits larges, très larges de son lit. Mais en hiver il était fort bruyant. Il lui arrivait de déborder de son lit en couvrant alors de son eau tonitruante et écumeuse tous les vergers qui le bordaient. C’est quand l’hiver couvre de son manteau blanc les hautes cimes de la majestueuse chaîne du Djurdjura, que cet immense fleuve se déchaîne. Il était dangereux, à cette époque de l’année de s’essayer à le traverser. Qu’à cela ne tienne, il nous arrivait quand même de le traverser en ces périodes pour aller chez les grands parents maternels ou pour aller ramasser des olives. Je me souviens bien de ces traversées. Il y’avait souvent des indications laissées au bord de la rivière pour déterminer là où il fallait traverser. Une sorte de code signalant les dangers particuliers de ce qui ressemblait à un véritable monstre vivant large et long en même temps qui étendait ses tentacules a certains endroits sur le bord pour happer les branches aux arbres ou carrément emporter avec lui un pan entier du rivage. il avait a certains endroits , le sébaou , une profondeur de plus de 2 mètres, et on avait la trouille rien qu’ à l‘observer même de loin.
    Nous remontions nos vêtements jusqu’au ventre, quand ils se mouillaient bien évidemment nous attendions d’arriver chez les grands parents pour nous sécher.
Nous nous glacions de froid et parfois nous avions des engelures. Mais ! Attention ! Quand ce grand oued est déchaîné emportant parfois des troncs d’arbres, des morceaux de bois de toute sortes, parfois même des couvertures métalliques de gourbis kabyles « aachious » (1), il ne fallait jamais se hasarder à le traverser. Alors nous faisions un détour jusqu’au pont de Sidi Naamane, qui portait jadis le nom de pont Gustavin, construit en 1959. J’avais donc 2 ans à cette époque….. »

Belkacemi Mohand Said 
Kabylie.unblog.fr 
Information libre de tout droit

barrekab3
bas_mars1
bas_mars2

barrekab3

document.write(‘‘); document.write(‘‘);

leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
blogdanton |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble, Préservons Rognac...
| Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...